Syndrome de la page blanche : 7 conseils pour le combattre :) – #ContentMar­ke­ting

Vous avez lancé votre maga­zine en ligne (ou votre blog, ou votre news­let­ter bi-mensuelle, …) il y a déjà quelques temps et, comme la plupart des auteurs de conte­nus, vous affron­tez tôt ou tard le fameux syndrome de la page blanche. On vous rassure : c’est normal, même chez Invox nous avons parfois ces moments de doute bien éner­vants.

Mais pour ne pas bais­ser les bras (et fina­le­ment ne pas écrire), nous avons déve­loppé quelques astuces, que l’on vous partage aujourd’­hui. En effet, en content marke­ting, il est primor­dial de garder un rythme d’écri­ture qui fidé­lise votre audience, ramène vos lecteurs sur vos pages régu­liè­re­ment, évite de vous faire tomber dans l’ou­bli, et surtout rajoute à la crédi­bi­lité et à la recon­nais­sance de votre exper­tise sur votre sujet.

1/ Ayez une bonne veille

Avant d’écrire, on dit souvent qu’il est inté­res­sant de lire, pour se mettre dans le bain et ouvrir les chakras de son inspi­ra­tion. Autant lire des choses connexes à votre sujet de prédi­lec­tion. Ayez pour cela sous le coude une liste de « blogs préfé­rés » (pas forcé­ment beau­coup plus que 10 ou 15) pour vous chal­len­ger dans votre réflexion.

2/ Répon­dez à une ques­tion de votre audience / vos clients

Un peu comme une FAQ, mais  en mode « jour­na­lis­tique ». Si vous savez que certaines ques­tions préoc­cupent votre audience ou si elles reviennent régu­liè­re­ment chez vos clients / pros­pects, il y a fort à parier que cela fera un bon article. Même si cela semble très simple pour vous !

3/ Faites du réchauffé

Remon­tez un peu dans vos archives, n’ayez pas peur ! Un thème a eu du succès ? Si ce n’était pas seule­ment un point d’actu, il y a de grande chance que le même thème (traité diffé­rem­ment, appro­fondi, réac­tua­li­sé…) remarche d’au­tant plus fort !

page-blanche
Non, le syndrome de la page blanche ne vain­cra pas !

3/ Recom­man­dez 3 lectures qui vous ont plu cette semaine / ce mois-ci

Si vous ne savez pas quel sujet trai­ter… trai­tez-en 3 ! (ou 5, ou 2, … ça marche aussi !!).
Vous avez certai­ne­ment vu passer des choses qui vous ont intri­gué, choqué, inté­ressé, appris quelque  chose. Faites profi­ter vos lecteurs de vos trou­vailles : poin­tez les bonnes ressources, et surtout donnez votre point de vue. Vous pouvez aussi être en désac­cord, ou complé­ter.

4/ Lancez une discus­sion / un débat / …

Vous savez que vos lecteurs peuvent ne pas être d’ac­cord sur quelque chose ? Essayer de faire un article  un peu contro­versé, pas forcé­ment en donnant votre avis mais en listant les points de vue exis­tants. Et en appe­lant vos lecteurs à prendre la parole !

5/ Trou­vez une bonne image / info­gra­phie / vidéo à relayer

Une image vaut mille mots, dit-on. Mais il est tout de même plus simple de trou­ver une bonne image que d’écrire 1000 mots, on vous l’as­su­re…
Partez à la recherche d’image surpre­nantes ou inspi­rantes, d’in­fo­gra­phies (ces « longues » images qui mettent en illus­tra­tion des chiffres et données) et même des vidéos sur un sujet connexe au vôtre. Mais ne vous conten­tez pas que de cela : servez-vous de l’image ou de la vidéo comme d’un point de départ pour écrire, cette fois-ci, ce que cela vous évoque, pour vous. Cela aura l’avan­tage de faire un article un peu plus person­nel, et appor­tera un éclai­rage inédit !

6/ Préve­nir, plutôt que guérir…

N’at­ten­dez pas d’avoir le problème ! Il est assez simple de se créer un « stock » d’idées d’ar­ticles à venir (surtout si vous êtes plusieurs dans votre bureau et à tenir la plume)… Donc gardez des moments, de temps à autre, pour lister les idées que vous pouvez avoir de manière voulue. Et notez *TOUJOURS* sur un coin de papier ou dans un doc en ligne les idées qui vous viennent : elles vous servi­ront plus tard mais vous pouvez être sûr de les oublier si vous ne les notez pas !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés