Articles de blog entreprise & magazine web

Mais si, les gens lisent encore ! Les articles et tous les contenus « rédactionnels » sont la base d’une approche éditoriale.

Qu’ils vivent dans votre blog, dans un magazine web plus premium, ou dans un resource center complet, ils sont un must-have pour vos mécaniques de Content Marketing.

  • Être présent de manière régulière
    Un blog nécessite de publier souvent, et cela amène à s’organiser en conséquence
  • Se positionner dans Google
    Adoptez une approche « longue traîne » pour attirer des visiteurs très qualifiés.
  • Compléter d’autres formats
    Les articles sont une déclinaison « facile » pour d’autres formats et apportent de la performance.
Je veux un blog

Nous avons animé leur blog...

Des formats rédactionnels variés pour animer votre blog B2B

Du S au XXL

Un article peut faire de 300 mots (une « petite news ») à… 2 500 mots (là on est sur du « gros » dossier !).

Vive les interviews !

Donnez la parole aux experts de votre secteur avec les formats « interviews » ou 3 questions à…

Passion listicles ❤️

Les 7 secrets pour… Les 10 livres à connaître sur… On a tous déjà cliqué sur de tels articles, et ils fonctionnent dans 100 % des cas 🙂.

Le recyclage est à la mode !

Vous avez des infographies, des ebooks, des vidéos, des webinars ? Leur compagnon « rédigé avec des mots » – l’article dérivé – vient les aider à taper dans l’œil de Google !

La première étape avant un ebook ?

Une fois couverts plusieurs thèmes similaires, il est facile de compiler plusieurs articles en un document téléchargeable. À vous les joies de la Lead Gen !

L’art du marronnier

Les articles de blog se prêtent bien à la pratique du marronnier, ces formats et sujets récurrents (l’astuce du mois, les tendances du trimestre, #VendrediConseil, le process Invox, la vie de l’agence…).

La « machine à blog » par excellence 🙂 !

Nous avons rédigé plusieurs milliers (oui !) d’articles de blog B2B ces dernières années – et nous ne nous lasserons jamais de ce format simple et efficace.

Montrez-moi des exemples

FAQ

Pourquoi est-ce encore intéressant de créer un blog d’entreprise ?

Publier du contenu, régulièrement, « chez vous » (et donc pas sur une plateforme que vous ne maîtrisez pas comme LinkedIn, Medium ou un autre système) est probablement la chose la plus pertinente à faire en Content Marketing sur le long terme.

Vous y gagnez en apportant du trafic sur votre site, en prenant des positions SEO dans les résultats de recherche grâce au référencement naturel… et surtout vous vous mettez dans une posture de créer souvent de bons contenus. Cette habitude est la base de l’Inbound Marketing !

Blog B2B, magazine, resource center : quelles différences ?

Tout est une question d’ambition, et dans tous les cas vous gagnerez. La version la plus simple pour vous est de créer un blog d’entreprise avec un empilement chronologique de l’ensemble de vos articles. Pas de fioritures de navigation, un design réduit à quelques éléments, on recherche ici la rapidité et l’efficacité.

Cependant, il peut arriver qu’un format plus travaillé soit bien adapté : vous avez beaucoup de contenus différents, vous ciblez des audiences variées et souhaitez leur offrir à chacune un espace spécifique, vous voulez vous démarquer de vos concurrents en amenant un aspect design et un « marketing des contenus » plus important, ou encore vous avez de nombreuses ressources téléchargeables ou en tout cas à vocation de Lead Generation – génération de leads qualifiés ndlr ?

C’est un signe qu’il faut monter en gamme et sans doute partir sur un format magazine (plus travaillé avec des éléments de navigation multiples, et une mise en avant de rubriques bien spécifiques. Ou même sur un « Resource Center », ou centre de ressources.

Il s’agit ici d’un blog survitaminé, avec navigation riche, mise en avant de ressources liées, call-to-action engageant à laisser ses données de contact, etc. On parle même aujourd’hui de « Content Hub » et d’intelligence artificielle pour afficher les contenus en fonction du comportement du visiteur et de son historique de navigation.

Faut-il héberger mon blog sur mon domaine ou « créer une marque contenus » à part ?

Nous avons connu différentes époques, avec il y a quelques années une grande mode pour une « marque média » spécifique. Par exemple jeprospecte.com, gazmagazine.fr, tuttinutri.com ou jaimelelundi.fr par exemple.

Puis la bonne pratique a été de tout rapatrier sur son propre site, au plus près des contenus « business », sans autre appellation que « blog » ou « magazine ».

Aujourd’hui – les modes changent même en Content Marketing – nous sommes convaincus que le bon choix est quelque part entre les deux. Pour des raisons de cohérence et de force de la marque, pour booster le SEO et pour la simplicité de gestion des domaines, pour le branchement du Marketing Automation, le mieux est de rester sur le domaine initial… mais en apportant une touche de « branding » et de marketing pour soigner l’image de marque, et en différenciant bien – au moins au niveau du design – l’espace de contenus.

Si Invox anime mon blog, puis-je continuer à créer des contenus aussi ?

Bien sûr, on en sera très heureux !

Même si une partie de nos clients nous délègue 100 % de leur création de contenus, nous sommes ravis lorsque nous pouvons embarquer vos équipes dans la co-création de contenus. Comme cela est extrêmement bien raconté dans le livre « They Ask, You Answer » (on vous le conseille), tenir régulièrement un blog est un sujet qui devrait concerner un nombre important de vos collaborateurs.

Parlons vite de la meilleure manière d’orchestrer cela !

Quid des blogs et contenus « articles » en plusieurs langues ?

Avec 11 langues couvertes chez Invox, nous sommes aux premières loges des blogs « internationaux ». Il existe en réalité plusieurs façons de déployer une ou plusieurs autres langues :

  • traduire, tout simplement – une fois une première langue rédigée nous lançons alors nos traducteurs sur leurs langues respectives, et le contenu est ensuite publié
  • localiser – dans le cas où une partie importante du texte d’origine convient, mais doit être adapté partiellement, comme par exemple pour coller à une réglementation un peu différente, mettre à jour un chiffre ou une référence client au contexte du pays, ou modifier quelques éléments culturels qui feraient que le contenu ne marcherait pas tel quel dans la zone géographique de destination
  • gérer des lignes éditoriales différenciées et produire des contenus « natifs » – dans le cas où les situations, la culture, la maturité ou vos offres sont peu homogènes sur vos différentes implantations géographiques

Dans la vraie vie, c’est souvent un mix de ces différentes situations que l’on rencontre et qui sont pilotées par les équipes Invox. En fonction également de votre propre organisation (marketing digital centralisé à 100 %, équipes pays avec peu de ressources ou au contraire autonomes…).

Qui écrit les contenus qu’Invox réalise pour ses clients ?

C’est un travail d’équipe, mon commandant !

En effet, créer durablement de bons contenus nécessite d’assembler plusieurs compétences dans un process le plus efficace possible.

Chez Invox, c’est le Content Manager (le chef de projet éditorial) qui effectue la veille, un premier choix de sujets, interviewe les référents identifiés, puis rédige les briefs. Un rédacteur (interne ou externe issu de notre sélection de journalistes et rédacteurs web freelances) va ensuite rédiger le contenu.

Une triple validation a alors lieu : par le Content Manager évidemment, mais surtout par le Content Editor (éditeur avec une casquette « secrétaire de rédaction ») qui s’assurera de la justesse des mots (orthographe, typographie, conjugaison, niveau de langage, optimisation SEO…), de l’adéquation du fond avec votre tonalité éditoriale et de la cohérence globale des articles . Ce n’est qu’ensuite que les contenus vous sont soumis pour validation, et enfin publiés.

Les gens lisent-ils encore des blogs ?

Ohhhh oui !

En réalité, dès que vous vous frottez à un sujet un peu nouveau pour vous, ou à une décision à prendre qui demande un peu de réflexion, il y a de grandes chances que vous passiez sur un contenu de type blog. Si vous êtes inscrit à des newsletters sectorielles, idem, lorsque vous cliquez vous arrivez la plupart du temps sur des articles de blog.

Les formes changent, le mot « blog » disparaît petit à petit, se retrouve sur LinkedIn, Medium, SubStack même aujourd’hui ou dans des formats « Tribune » au sein de certains médias… mais cela reste des « blogs ».

Quels sont les meilleurs logiciels pour un blog B2B ?

Le contenu n’est pas tout – il faut bien un contenant !

Nous sommes plutôt des défenseurs de WordPress ou plus récemment du moteur de blog d’HubSpot. Les deux offrent le niveau de qualité, de personnalisation (de navigation, de design…), d’efficacité SEO et d’ergonomie (pour pouvoir être autonome ensuite dans la publication, sans passer par un développeur) dans les standards que vous pouvez attendre.

D’autres systèmes existent (Drupal, Joomla ou l’historique DotClear ^^, mais aussi de plus récents comme Ghost ou le « geeky » Jekyll, ou encore en détournant des systèmes plutôt conçus pour faire de simples sites comme Wix ou Orson). Mais là n’est pas le combat : ce sont les contenus qui importent, et le « moteur de blog » se doit d’être simple, efficace en SEO, et facile à maintenir et faire évoluer.

Par exemple, vous êtes ici sur un WordPress, tout comme notre Resource Center.