Côté prospect, la checklist, c’est LE format pratique pour suivre une procédure de manière efficace. Au même titre que les mémos, fiches process, comparatifs et autres, elle peut être téléchargée, imprimée et utilisée au quotidien. Pour vous, c’est surtout l’assurance de répondre à un besoin formalisé et de récupérer de beaux leads. Comment l’intégrer dans une stratégie de lead generation ? Comment créer une checklist pertinente et engageante ? La réponse à toutes vos questions en vidéo, dans notre making-of spécial checklist !

Une checklist : pour quoi faire ?

La checklist, c’est un format essentiel du content marketing. Avec elle, pas de long discours. Visuelle, elle guide son lecteur étape par étape et indique les éléments à vérifier. Si besoin, elle peut présenter différents niveaux de complexité et être intégrée dans un livre blanc. Son principal atout ? Elle fait partie des petits formats téléchargeables qui permettent de multiplier les opportunités de lead generation : très utile dans les campagnes de marketing automation !

Le petit moodboard qui donne envie : nos dernières checklists

Envie d’en voir plus ? Découvrez notre catalogue de contenus B2B !
Découvrir le book de réalisations ❯

Le conseil du marketing automation manager
La checklist est un contenu qui s’insère plutôt à mi-parcours du funnel, en consideration. Le prospect a déjà pu évoluer sur sa réflexion, la checklist vient donc apporter un peu d’éclairage sur les solutions et permet la transition vers la phase plus closing.

Bonnes pratiques : la checklist pour faire une bonne checklist

Par où commencer pour créer une checklist lead gen friendly – qui intéresse vraiment votre cible ? Quels éléments essentiels devez-vous apporter ? On vous livre ici une checklist compilant les éléments de la checklist idéale (Inception, nous voilà) :

  • Le titre. Choisissez un titre qui permettra directement à votre lecteur de comprendre le sujet.
  • Le but. Votre checklist vise à pousser vers un(e) de vos offres / services ? Gardez bien cela en tête lors de la rédaction du contenu et ajoutez un CTA en bas de page.
  • Le contenu. Listez exhaustivement les éléments dont votre cible va avoir besoin pour mener son projet à bien. Posez-vous toujours la question de la pertinence de chaque élément : vous gagnerez en crédibilité !
  • La structure. On ne le répète jamais assez, mais la structure est la base de tout. Organisez votre checklist par ordre chronologique ou de priorité. L’enchaînement doit être logique dans la tête de votre lecteur.
  • L’impact. Les phrases les plus courtes sont les meilleures : soyez synthétique, utilisez des verbes d’action et faites gagner du temps à votre lecteur.
  • La pensée globale. Allez-vous par la suite l’intégrer dans un ebook ? Votre checklist est-elle téléchargeable dans le cadre d’une campagne de marketing automation ? À quel stade du funnel ? Avez-vous bien listé tous les éléments ?
  • Le maillage. Un article de votre blog peut apporter des précisions à un point de votre checklist ? Pensez à créer un lien de votre article vers la landing page de téléchargement de votre checklist !
  • Les sources. Si vous apportez des données chiffrées, pensez à citer vos sources.
  • Le design – canon ! Concernant les formats téléchargeables, l’habit fait le moine : soignez la présentation pour un contenu visuel qui donne envie qu’on le conserve.

Vous avez maintenant toutes les clés pour créer une bonne checklist ! Gardez à l’esprit qu’elle doit répondre à une problématique de votre lecteur et l’amener à se poser les bonnes questions (auxquelles vous pourrez apporter des réponses). Un principe qu’en tant qu’agence de content marketing, on ne peut qu’appliquer : besoin d’aide pour créer de super checklists (ou d’autres contenus B2B) ? On peut vous aider !
Contactez-nous ➞