D’autres logi­ciels de marke­ting auto­ma­tion : Webme­ca­nik, Auto­pi­lot, Plezi, SharpS­pring…

Nous avions testé il y a peu pour vous 9 logi­ciels de marke­ting auto­ma­tion du marché… nous pour­sui­vons aujourd’­hui notre enquête avec 4 autres logi­ciels qui nous avaient échap­pés (ou qui n’étaient pas encore sortis) dans notre premier opus.

Evidem­ment, vous pouvez toujours vous remettre à niveau avec cette défi­ni­tion du marke­ting auto­ma­tion, cette info­gra­phie très parlante ou direc­te­ment en télé­char­geant notre livre blanc sur le marke­ting auto­ma­tion, sans doute la meilleure manière de raccro­cher tous les wagons à ce sujet…

Le marke­ting auto­ma­tion est donc bien parti pour s’ins­crire dura­ble­ment (et forte­ment !) dans le paysage des entre­prises qui souhaitent profi­ter d’un marke­ting tant inbound qu’outbound un tant soit peu maîtrisé et ROIste. D’où pour beau­coup en ce moment une volonté de choix de logi­ciel, et conjoin­te­ment d’un accom­pa­gne­ment par une agence (par exemple, au hasard, Invox) sur la mise en place de la stra­té­gie de marke­ting auto­ma­tion et ensuite de la réali­sa­tion des conte­nus néces­saires. En effet, pas de marke­ting auto­ma­tion sans conte­nus, sans blog, sans livres blancs, sans info­gra­phies ou webi­nars et sans news­let­ter.

Petit tour d’ho­ri­zon donc (avec un grand format notam­ment) de ces 4 solu­tions à consi­dé­rer, toutes ayant en commun d’être dans une approche tari­faire bien plus acces­sible que la plupart des block­bus­ters du marché, sans forcé­ment trop limi­ter les fonc­tion­na­li­tés.

Webme­ca­nik

webmecanik

Webme­ca­nik est en réalité une suite de 3 logi­ciels, dont le prin­ci­pal porte le doux nom d’auto­ma­tion. Et il fait donc… du marke­ting auto­ma­tion.

Béné­fi­ciant d’un posi­tion­ne­ment prix agres­sif (le rendant acces­sible même à des PME) et d’une road­map de déve­lop­pe­ment ambi­tieuse, Webme­ca­nik n’a pas grand chose à envier aux grosses solu­tions du marché et fait très bien “le taf” pour qui souhaite se lancer dans cette voie.

L’in­ter­face a béné­fi­cié récem­ment d’une refonte et rend le soft agréable à l’usage, réac­tif, le tout évidem­ment direc­te­ment dans votre navi­ga­teur. Il se connecte égale­ment avec tous les prin­ci­paux CRM du marché.

Auto­pi­lot

autopilot

Auto­pi­lot est sans doute l’ac­teur à regar­der de près sur le marché actuel­le­ment, avec une approche très ouverte et des inter­faces super propres, comme ont pu l’être, sur d’autres théma­tiques, Inter­com.io ou Slack. Il n’in­tègre pas de module CRM car le choix de ses fonda­teurs – tels qu’ils nous l’ont présenté – est de rester super focus sur le coeur du Marke­ting Auto­ma­tion. L’in­ter­face à elle seule mérite le détour.

Auto­pi­lot a lui aussi des prix très agres­sifs, quasi­ment 100 % variables à partir du premier contact (comp­tez quelques dollars seule­ment, par mois).

Plezi

plezi

Plezi est l’autre acteur français du Marke­ting Auto­ma­tion à suivre. Issu d’un repo­si­tion­ne­ment d’un acteur du CRM (Easi­ware), l’édi­teur connaît bien son métier et évolue tout logique­ment vers les métiers du marke­ting. Avec une approche très Inbound / Conte­nus et notam­ment de belles fonc­tion­na­li­tés permet­tant la gestion du contenu (ou plutôt DES conte­nus) d’une entre­prise. Idéal pour ceux qui ont déjà du mal à réper­to­rier ce qui a été créé en interne et qui souhaitent appor­ter un peu plus de rigueur et de centra­li­sa­tion dans leurs “assets de conte­nus”.

Là encore, qui dit nouvelle solu­tion dit inter­face léchée, la prise en main et la navi­ga­tion sont agréables et plutôt intui­tives.

SharpS­pring

sharpspring

Chan­ge­ment de décor avec cette 4ème solu­tion de Marke­ting Auto­ma­tion. Acteur améri­cain, filiale d’un des leaders mondiaux du routing d’emails (la maison mère a pour spécia­lité l’en­voi en masse d’emai­lings), le logi­ciel est très complet, certai­ne­ment un peu plus dérou­tant que les 3 précé­dents de notre sélec­tion. Une équipe française vient d’ar­ri­ver, mais clai­re­ment le logi­ciel n’est pas vrai­ment loca­lisé tota­le­ment. Une solu­tion solide donc, mais moins ergo­no­mique, plus compliquée à appré­hen­der. Le prix en revanche est très accep­table.

Vous hési­tez sur le logi­ciel ? Vous avez conscience que passé le choix du logi­ciel, vous aurez besoin d’ac­com­pa­gne­ment ? Vous ne savez pas trop par quel bout prendre le Marke­ting Auto­ma­tion ?

A bien­tôt !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés