revenir à invox.fr
Média Refonte de site 10 conseils pour le copywriting et le webdesign de votre site
6 min 7 mars 2023

10 conseils pour le copywriting et le webdesign de votre site


Votre projet de refonte est lancé. À quel moment faut-il commencer à écrire vos pages ? Et quid du design ? Voici 10 conseils pour vous lancer dans le copywriting et le webdesign de votre nouveau site.

Copywriting et webdesign : qu’est-ce qu’on fait en premier ?

Ah, la fameuse question de l’œuf ou de la poule… 🤔

Le processus de refonte ou de création d’un site web est un processus itératif et il n’y a pas de bon ordre entre l’écriture du contenu et le design. Le fond et la forme sont indissociables dans ce contexte, notamment en termes d’UX writing et d’identité de marque.

Comprenez qu’il n’est pas question d’écrire le contenu d’abord, puis de penser au design, ou vice versa. La création d’un site web implique une collaboration continue entre le fond et la forme, et toute l’équipe doit travailler ensemble pour assurer une cohérence globale entre webdesign, copywriting et développement.

C’est le point le plus important à garder en tête pour réussir votre refonte de site web.

5 conseils pour le copywriting de sa refonte de site

#1 Définissez vos cibles et vos objectifs

C’est la base. Pour raconter la bonne histoire à vos utilisateurs, il faut les connaître et les lister pour pouvoir adapter sa « copy » en fonction des parcours.

Si votre site peut avoir plusieurs objectifs (expliquer, rassurer, pousser à télécharger, à acheter, à s’abonner…), chaque page doit avoir un but spécifique – par exemple, un objectif unique pour vos landing pages – pour être efficace. Le copywriting de site web sera facile à mettre en place une fois l’objectif de chaque page défini !

#2 Faites un vrai benchmark (en incluant votre site actuel)

Lors d’un benchmark pour une refonte de site, pensez à passer en revue votre site actuel, ainsi que les sites de vos concurrents, mais pas seulement. Élargissez votre champ d’analyse en examinant également des sites inspirants provenant d’autres industries, pour voir ce qu’ils font et comment ils s’expriment.

Constituez une équipe de collaborateurs et montrez-leur une sélection de 15 sites inspirants pour identifier les éléments qu’ils aiment et ceux qu’ils n’aiment pas. N’oubliez pas de porter attention au design ET à la manière de rédiger le contenu pour inspirer et améliorer votre propre (futur) site.

#3 Trouvez votre style et définissez clairement votre tone of voice

Lors de la refonte de votre site,vous devez trouver votre style et définir votre tone of voice. Si plusieurs personnes interviennent dans la rédaction de contenu, il est essentiel de régler la plume et de formaliser un guide d’écriture pour garantir une cohérence de ton et de style tout au long du site.

#4 Ayez une méthode et de la discipline pour avancer

L’organisation est capitale quand on écrit un site. Et le chef de projet joue un rôle-clé pour gérer les allers-retours entre le copywriter et les experts : il ajuste la rédaction des pages et règle la mire sur le tone of voice. Il organise également les points hebdo et s’assure du respect des objectifs.

La question des outils à utiliser n’est pas anodine : il faut travailler sur des documents qui favorisent la collaboration.

  • Miro est très bien en phase de conception et de brainstorming.
  • Figma est parfait pour le webdesign.
  • Google Doc est idéal pour la rédaction des contenus et les échanges (en suggestion ou commentaires). Il permet d’être efficace et d’avoir un excellent suivi des modifs (c’est notre petit chouchou chez Invox 🤩 !).

#5 Faites rapidement des « pages martyrs » pour aligner l’équipe

Les « pages martyrs » sont les premières pages à travailler lors d’une refonte de site. Elles sont souvent soumises à de nombreux retours et ajustements qui permettent de peaufiner le ton, la taille et le rythme des éléments dans la page.

Autant l’avouer : ces pages vont souffrir mais c’est crucial pour atteindre l’objectif final !

 

Notre astuce

Pour caler la rédaction et s’aligner pour produire le reste des pages, privilégiez des pages spécifiques, telles qu’une page offre ou une page cible / persona / secteur, plutôt que la page d’accueil ou une page « équipe / entreprise ».

5 conseils de Content Designer pour le webdesign

#1 Faites un cahier des charges webdesign

Un cahier des charges webdesign est un document qui décrit les éléments visuels et fonctionnels à inclure pour répondre aux objectifs du site. Il clarifie les attentes entre le client et le designer, et fournissant une liste détaillée de ce qui doit être fait ✨.

Le cahier des charges webdesign peut inclure des informations sur :

  • la palette de couleurs,
  • les polices de caractères,
  • les images,
  • la disposition de la page…

Le designer comprend ainsi les attentes du client et est en mesure de concevoir un site web répondant aux besoins spécifiques de l’entreprise. C’est un peu sa bible à lui 😉 !

#2 Créez une expérience de navigation intuitive

Traduire la navigation en webdesign consiste à matérialiser l’architecture de l’ensemble des pages du site et les liens entre elles.

Ce n’est pas un secret, la navigation est l’un des aspects les plus importants d’un site : vos utilisateurs doivent pouvoir naviguer facilement pour trouver ce qu’ils cherchent. C’est donc à cette étape que vous devez concevoir les menus déroulants et les emplacements des CTA pour guider les usagers vers les pages pertinentes de votre site. C’est capital pour l’expérience utilisateur.

#3 Traduisez les besoins utilisateurs dans un zoning

Le zoning est une représentation visuelle de la structure de votre site web : l’idéal pour déterminer où chaque élément de contenu sera placé et pour définir les différentes sections dans chaque page.

Il permet aussi de visualiser les éléments fixes comme les menus, les footers, etc. Pensez donc à bien traduire les besoins de vos utilisateurs dans un zoning.

#4 Travaillez avec des gabarits et pensez « Design System »

L’objectif d’une refonte de site n’est pas seulement de créer le plus joli site, mais bien d’avoir un site efficace, cohérent, qui encourage les utilisateurs à passer à l’action, et qui est facile à déployer et à faire évoluer.

Pensez donc à mettre en place un Design System pour avoir des blocs réutilisables dans différents contextes :

  • header,
  • accroche,
  • CTA,
  • banner,
  • carrousel,
  • checklist,
  • verbatim,
  • preuve sociale…

L’utilisation de gabarits pour ces éléments peut simplifier la création et la maintenance du site, tout en garantissant une cohérence visuelle et fonctionnelle.

 

Les avantages d’un Design System
  • Réduction des coûts de développement
  • Amélioration de la productivité
  • Garantie de la qualité
  • Optimisation de l’UX

#5 Assurez la lisibilité sur les différents appareils

Les utilisateurs accèdent aux sites web à partir d’une grande variété d’appareils, y compris les ordinateurs de bureau, les tablettes et les smartphones (sur quel support lisez-vous cet article 😉 ?).

Votre site doit être optimisé pour tous les appareils et le contenu facilement lisible sur chaque plateforme. Pensez alors à concevoir des versions mobiles de votre site !

Ça ne remplace pas l’accompagnement d’un expert mais en appliquant ces 10 conseils pour le copywriting et le webdesign de votre site, vous serez déjà sur de bons rails. Et pour éviter les imprévus, lisez notre article sur les 10 erreurs d’une refonte de site.

Rejoignez le club Invox !
revenir à invox.fr