Vie de l’agence : le Workshop Édito, l’emblème de la culture d’entreprise Invox

Emma & Clément
9 janvier 2020
5 min

À chacun sa culture, à chacun ses symboles. La France a le coq. La paix a la colombe. Apple a sa pomme. Et Invox a le Workshop Édito. Un emblème qui a germé avec l’agence, s’est ancré dans la culture d’entreprise et n’a cessé d’accompagner son développement. Sans lui, pas sûr qu’Invox serait devenue ce qu’elle est aujourd’hui ! D’accord, mais qu’est-ce que c’est, concrètement ? En quoi ça consiste ? On vous explique ce qu’est le Workshop Édito et pourquoi ça nous tient à cœur !

Le Workshop Édito by Invox, quèsaco ?

Un peu d’histoire, histoire de…

Tout a commencé avec les « réunions éditoriales ». C’était quand, déjà ? 2015, 2016 ? Alors que la team Invox se comptait sur les doigts des deux mains, on prenait déjà le temps de se poser régulièrement pour évoquer certains sujets.

La réunion était alors présentée par The One and Only – oui, Guilhem Bertholet, qui d’autre ? – et très orientée… « édito » : on présentait des bonnes pratiques, on évoquait les nouveaux formats, les sujets du blog Invox – devenu depuis resource center… Mais on prenait aussi le temps de faire un point sales, un point design, et de discuter d’informations concernant l’agence, l’administratif et le lancement de nouveaux clients. Finalement, on passait en revue pas mal de sujets, mais de façon plutôt « théorique » – sans l’expertise et le niveau d’échanges que nous pouvons avoir aujourd’hui.

Ainsi s’est mise en place une réunion mensuelle dédiée aux différents sujets de l’agence : un moment de partage voué à renforcer la transparence, la culture du feedback et du partage d’expérience, l’apprentissage continu et à favoriser le développement de notre agence demand generation.

Des réunions éditoriales aux Workshops Édito

En 2017, l’équipe a dépassé la barre des 20 collaborateurs : les événements ont pris une toute autre tournure et les « réunions éditoriales » sont devenues… les « Workshops Édito ».

Guilhem a fini par lâcher (en partie) le micro, et tout le monde participe, chacun y allant de sa prise de parole – pas tous le même jour, hein, mais tout le monde finit par y passer ! Forcément, le nombre amène un besoin de rigueur et de structure. Pour que chaque édition soit soigneusement calée et (vraiment) efficace, quelques petites règles ont été établies (voir encadré).

use case content marketing

Les règles du Workshop Édito
  • On commence à l’heure
  • Pas d’ordinateur sauf pour la prise de notes par le scribe de la session
  • Pas de téléphone
  • On participe, on est en posture d’écoute active
  • On prépare avant pour ceux qui passent
  • Une fois par mois, 2h
  • Chaque sujet doit être valorisé en externe d’une manière ou d’une autre

Finalement, l’évolution de ce rendez-vous représente bien Invox. Ou plutôt est-ce Invox qui représente bien l’évolution de ce rendez-vous. Bref. Au fil du temps, les sujets évoqués sont devenus de plus en plus pointus, de plus en plus techniques, de plus en plus sources d’apprentissage et de remises en question. Des thématiques telles que « rédiger un article de blog » (qui, avec le recul, nous semblent assez « basiques »), nous en sommes aujourd’hui arrivés à « comment sélectionner les bons contenus pour son scénario de marketing automation », en passant par mille et un sujets : design, recrutement, outils, SEO…

L’évolution par les slides

Preuve que les éditions précédentes ont été utiles : on a appris, on a progressé, on a développé différentes expertises pour qu’Invox soit ce qu’elle est aujourd’hui.

workshop édito

Workshop Édito – S00E00

workshop édito

Workshop Édito – S03E09

Comment ça se passe un Workshop Édito ?

Pas de quoi faire concurrence à Friends, mais tout de même : pas loin de 60 épisodes ont été diffusés depuis le début des Workshops Édito !

sujets du workshop édito saison 10
Sujets de la 10e saison des Workshops Édito

En 2019, sur 10 sessions, 41 sujets différents ont été abordés. Ce qui représente 20 heures d’échanges, animés par 20 speakers, sans compter les passages en équipe. Pas mal, non ? On vous emmène en coulisse pour vous montrer comment se prépare un Workshop Édito et vous expliquer plus concrètement de quoi on parle : action 🎬 !

Immersion dans un Workshop Édito type

Comment s’organise un Workshop Édito ? Une semaine avant, Guilhem nous rappelle la date du prochain Workshop et demande si nous souhaitons parler de certains sujets ou projets que nous avons réalisés. Chacun peut ainsi se désigner speaker, en solo ou en équipe, et aura quelques jours pour préparer ses slides (Bon, on ne cache pas qu’il y a parfois des volontaires désignés…). Et de quoi parle-t-on ? Gros plan sur les sujets abordés :

  • Les bonnes pratiques des métiers Invox. On zoome sur les petites découvertes, les astuces ou les innovations qui sont bonnes à partager ou à challenger en équipe.
  • Feedbacks sur des projets client : retours d’expériences (positifs comme négatifs), mise en valeur des bonnes pratiques et partage des axes d’amélioration.
  • Focus design : les tendances design pour rester toujours plus créatifs et innovants dans la mise en forme de nos contenus.
  • Les projets transverses et l’organisation des pôles. On parle ici des offsites métiers, de réorganisation, de répartition des compétences et des expertises.
  • Les événements marquants. Comme le triathlon de l’automation, auquel Invox a participé (Automation Day à Lyon, Inbound à Boston…) : l’occasion de faire une veille sur l’inbound de manière générale.
  • Les projets à venir : qui sont les prospects #chaudschauds et les nouveaux clients ?
  • Les contenus du mois : travelling sur les top contenus dernièrement créés pour inspirer les équipes ! Des contenus que vous pouvez retrouver dans notre catalogue en ligne.

Vous l’aurez compris, l’idée est que tous les corps de métier Invox puissent se tenir au courant des tendances, rester curieux et partager leurs expériences. (Ensemble, on va plus loin, tout ça).

En coulisse, comment ça se passe ?

Lory a assisté à son premier Workshop Édito pendant son onboarding

pictogrammes Invox content marketing

Au bout de 10 jours chez Invox, j’ai assisté à mon premier Workshop Édito : c’était très intéressant. Quand on intègre Invox, on prend le train en marche. Cet atelier m’a permis de me mettre à jour sur les actualités métier, secteur et la vie de l’agence (clients, projets réalisés). C’est important, car on n’a pas tous la même maturité sur les sujets, surtout quand on vient d’arriver. Invox recrute des profils différents. Ces Workshops Édito donnent accès à une montée en compétences pour tout le monde, même ceux qui sont là depuis longtemps.Lory, Content Manager
Et côté speaker ?
Comme on a un haut niveau d’exigence et qu’on recherche sans cesse la perfection l’excellence, on a un peu la sensation de repasser une soutenance : mes slides vont-elles bien s’enchaîner ? Vais-je oublier mon texte ?

Pas d’inquiétude, les retours sont toujours bienveillants et l’idée, c’est de parler d’un sujet qu’on connaît. 🙂

Workshops Édito & Invox : une évolution conjointe

Les métiers des agences de content et d’inbound marketing évoluent chaque jour, au même rythme que les sujets des Workshops Édito. Certains se déclinent et évoluent en fonction des tendances et des contraintes client.

L’évolution d’un sujet au fil des Workshops Édito : le lead scoring

  • Le lead scoring a été abordé dans le tout premier Workshop Édito (S00E00) : il constituait un chapitre d’une grande partie sur le marketing automation chez Invox. On avait alors mis en avant les best practices pour inclure le lead scoring dans une stratégie de marketing automation.
  • On en reparlait plus précisément dans la saison suivante (S01E02), car le lead scoring avait été mis en place chez un client : on a pu faire un retour d’expérience, parler méthodologie et identifier les points sur lesquels le client avait besoin d’être rassuré.
  • 5 mois plus tard, c’est un atelier lead scoring qui a été organisé chez un client en Allemagne (S02E06) : l’occasion de montrer comment s’est déroulé l’atelier et les résultats qui en ont découlé.
  • La dernière fois que nous en avons parlé (pour le moment !), c’est le Pôle Automation qui a pu faire un test façon Burger Quiz pour différencier le scoring et le profiling – ou les deux – (S02E09).

Vous l’aurez compris, chaque sujet est source d’apprentissage et évolue au fil des tendances et des enseignements que l’on en tire.

Clap de fin de cet article sur nos Workshops Édito : vous savez maintenant (presque) tout de cette emblème de notre culture d’entreprise – et ce n’est là qu’un aperçu de tous les rituels qui composent la vie de notre agence ! Envie d’y participer ? Le casting des prochaines saisons reste ouvert…

Découvrez nos offres d'emploi ➞
Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés