Dans les coulisses d’un Workshop Édito chez Invox

Lauren
Assistante Content Editor
18 février 2020
4 min

Deux semaines après mon arrivée chez Invox, la petite stagiaire Content Editor que je suis a eu le droit à son premier Workshop Édito. Allez, du modular content à la refonte du site, je vous explique tout ce qu’il s’est passé dans l’épisode 1 de la saison 4 !
 

Le Workshop Édito...
Tous les mois, la team au complet se réunit et se raconte tout un tas de choses, comme les découvertes d’un outil qui fait tout à notre place (ou qui aide, c’est déjà pas mal), des retours d’expériences, des post-mortem de missions, le décorticage de sujets d’innovation / de prospective, des brainstormings sur de nouvelles pratiques, la présentation de best practices, les projets à venir… et bien d’autres choses encore !

L’art de recycler du contenu

Le contenu devient modulaire

Tout nouveau, tout beau, le modular content entre en piste chez Invox. Vous vous souvenez des briques LEGO de votre enfance ? Là, c’est un peu la même chose : au lieu des briques, on prend du contenu rédactionnel, des éléments de design et on les assemble à volonté (ou presque).

L’idée, c’est de créer une bibliothèque où l’on peut piocher des bouts de contenu. Le modular content consiste à concevoir le contenu comme un ensemble de petits modules que l’on peut ensuite réutiliser et combiner pour :

  • décliner les contenus sur différents supports en ne prenant que les briques essentielles ;
  • personnaliser les contenus pour les adapter à un persona ;
  • réutiliser les éléments pour créer un nouveau format.

Une citation peut être à la fois dans un article de blog et un ebook, un pictogramme dans une newsletter et un article… Vous voyez l’idée ? Si on l’imagine bien pour des éléments graphiques, on a parfois plus de mal à voir comment créer des modules de textes… L’idée d’utiliser des snippets pour créer et personnaliser les contenus indéfiniment demande encore un peu de réflexion. Mais on y travaille justement… Suspense.

Un exemple, peut-être ?

Les vidéos TXT + IMG, par exemple, sont idéales pour recycler du contenu. Format court, ludique, rapide à faire… C’est un bon moyen de promouvoir une checklist, une infographie, etc., mais aussi de mettre en avant des statistiques issues d’un ebook via un snack content, ou d’introduire un sujet qui sera développé dans un article plus tard.

Bon, le recyclage de contenu, c’est tendance. Mais attention de ne pas décliner (vers l’infini et au-delà) tout et n’importe quoi : créer, c’est tout aussi bien que réutiliser !

Workshop Édito programme
Au menu du Workshop Édito saison 4 épisode 1

Les bonnes (nouvelles) pratiques

Nouveau look pour un nouveau benchmark social media

Le Workshop Édito, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles pratiques. La team SoMe (social media) a présenté l’évolution de ses benchmarks. Vérifier l’utilisation des réseaux sociaux d’un client, check. Renseigner les informations dans un tableau bien organisé… Check ! La team SoMe s’est démenée pour construire un tableau clair, efficace, et simple d’utilisation.

De la couleur pour voir au premier coup d’œil si l’objectif chiffré est atteint, des logos pour trouver le client concerné en quelques secondes… Tout est là ! Et c’est d’autant mieux que tout ça sert à établir la stratégie social media du client, à construire des recommandations personnalisées et à lui fournir un premier livrable de qualité. Car oui, les bonnes trouvailles, on partage !

Benchmark social media
Un extrait de notre benchmark social media B2B

De nouveaux briefs qui cartonnent

Les benchmarks social media ne sont pas les seuls à se renouveler. Les briefs (qui étaient quand même un peu jaloux) ont eux aussi eu le droit à leur lifting décennal. Les contenus, ça ne se fait pas tout seul : les Content Managers (ou CoMa) prennent contact avec le client ou un expert métier, discutent d’un contenu à venir (comme un guide pour faire un bon chantier data quality), et paf, ça fait un brief !

Tout ce que le rédacteur / Content Designer / Content Editor doit savoir y apparaît : le sujet, l’angle, le tone of voice, le nombre de mots, la charte graphique… Une sorte d’encyclopédie qui est parfois un peu désordonnée. Et c’est pour ça que les CoMa ont eu pour mission de créer un modèle tout bien organisé pour que tout le monde s’y retrouve. C’est ça, le futur : l’organisation.

Droit des images et refonte du site : une question de cadre

Les images ont des droits

Un contenu sans image, c’est un peu comme Invox sans sa collection de mugs : ça n’existe pas. Ou, si c’est le cas, il faut changer ça tout de suite. Direction les banques d’images, presto !

Les banques d’images, ce n’est pas la loi de la jungle : il y a un certain nombre de règles à respecter – qui varient en fonction des licences. Et attention, payer pour une image, ça ne donne pas pour autant tous les droits. Il faut respecter un nombre de copies maximum (pour le print), pas de vente de produit dérivé qui utilise l’image, ne pas y inclure de logo (même une toute petite partie bien cachée au fond) et, surtout, ne pas proposer un même visuel à différents clients.

Les banques d’images gratuites ne dérogent pas à la règle. Si, par exemple, les crédits ne sont pas obligatoires, l’auteur apprécie toujours le geste. À éviter : utiliser une image où apparaît une marque / un produit spécifique, faire apparaître des gens dans une position offensante. Et, bien évidemment, pas de revente si aucune modification n’a été faite sur le visuel (on ne peut pas tout avoir).

Un nouveau souffle pour Invox

On en est là : on donne beaucoup de bons conseils à nos clients et nos lecteurs, mais on oublie (un peu, beaucoup…) de les appliquer à nous-même ! On se rassure, on a profité du Workshop Édito pour mettre en route notre nouveau plan de vol pour notre resource center qui vient de faire peau neuve. Les objectifs de 2020 (et il y en a plein) :

  • plus de visibilité ;
  • plus de contenu ;
  • plus de formats ;
  • plus de place pour notre stratégie automation ;
  • plus de premiums.

On vous garde le meilleur pour la fin : pimp my ride ! Le site d’Invox va se refaire une beauté dans les mois à venir. On rafraîchit notre SEO, on fait des use cases à gogo, on teste de nouveaux formats et… On ne dévoile pas tout, un peu de surprise !

Voilà, le Workshop Édito s’est terminé à onze heures (tout pile) après les deux rendez-vous traditionnels :

  • le What’s new, où on présente les meilleurs contenus créés par la team ;
  • et le What’s next, où on parle des projets à venir… mais ça, c’est secret !

J’avais entendu des mythes et des légendes sur le Workshop Édito… Je les confirme tous : bonne ambiance, partage de bonnes idées / pratiques et découvertes à la clé ! Ce que j’ai surtout retenu, c’est la présentation du modular content avec des LEGO. Rejoignez la team Invox, vous aussi, si l’aventure du Workshop Édito vous tente !

Découvrez nos offres d'emploi ➞

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés