Les publicités LinkedIn offrent de nombreuses possibilités pour toutes vos campagnes. Mais attention, pour en tirer le meilleur parti, vous devez d’abord en comprendre le fonctionnement. Suivez nos 5 étapes pour comprendre LinkedIn Ads et optimiser vos publicités.

#1 Analyser les pubs choisies par LinkedIn

L’une des premières choses à savoir pour bien optimiser ses campagnes et réussir sa stratégie de Paid Social Media B2B, c’est que les publicités sont soumises à un algorithme – comme toutes les publications sur LinkedIn d’ailleurs – et à un score de pertinence.

Lorsqu’un utilisateur se connecte sur LinkedIn, il est automatiquement ciblé par des publicités. Chaque espace publicitaire, dans son fil ou ailleurs, est alors mis aux enchères selon 4 étapes :

  • LinkedIn recense les annonceurs et les campagnes qui s’adressent à l’utilisateur en question : c’est ce qu’on appelle le « bid ».
  • Les annonces sont soumises à un score de pertinence, appelé RS pour Relevancy Score.
  • Les campagnes sont soumises à un score de qualité, reprenant la moyenne des scores de pertinences de vos publicités.
  • Un classement des annonces est établi en fonction de leur score et des enchères.

La publicité qui s’affiche est celle qui obtient le meilleur classement. Ainsi, ce n’est pas uniquement le niveau d’enchères qui compte, la qualité de votre annonce et de vos campagnes est centrale.

Notre astuce pour optimiser vos campagnes
Vous pouvez, si vous le souhaitez, accéder à votre score de pertinence en exportant les données de vos campagnes.

Lorsque vous vous connectez à votre Campaign Manager, sélectionnez la campagne que vous souhaitez étudier. Choisissez ensuite votre période d’étude et exportez.
Vous pourrez ainsi sélectionner le rapport des performances de votre campagne et la ventilation que vous souhaitez.

#2 Gagner des impressions pour être plus visible

Aujourd’hui, les espaces publicitaires LinkedIn sont saturés : il y a plus d’annonceurs que d’espaces disponibles. Face à cette contrainte, s’ajoute la limite d’exposition de LinkedIn : une fois qu’un utilisateur a vu un message publicitaire, il ne peut plus y être exposé pendant 48h.

Vous devez donc veiller à multiplier les messages dans une même campagne pour optimiser sa visibilité et vos conversions. Comment ? Créez 4 à 5 publicités par campagne. Vous contournez ainsi les limitations d’exposition.

#3 Choisir la bonne stratégie d’enchères

Choisir efficacement sa stratégie d’enchères est indispensable pour réussir vos campagnes publicitaires. Pour optimiser vos résultats (en fonction de vos objectifs), vous pouvez compter sur LinkedIn Campaign Manager. La plateforme publicitaire du réseau social propose 3 types d’enchères pour atteindre vos objectifs.

Diffusion maximale

Dans la cadre d’une diffusion maximale, c’est l’intelligence artificielle qui gère les enchères à votre place. L’objectif ici est simple : obtenir le maximum d’impressions.

Le petit plus ? Le système ajuste automatiquement vos enchères en fonction des autres annonceurs pour optimiser les dépenses tout en atteignant vos objectifs.

Coût cible

En ciblant vos coûts, vous gardez le contrôle sur vos enchères : vous choisissez quel sera le coût de votre résultat (clic, lead…).

Par rapport à la « diffusion maximale » vous avez le contrôle sur vos coûts même si vous manquez de temps pour gérer quotidiennement vos campagnes LinkedIn Ads.

En revanche, si votre coût cible est trop bas, votre campagne ne sera pas performante et vous n’atteindrez pas vos objectifs.

Enchères manuelles

Avec les enchères manuelles : vous êtes le seul maître à bord. Vous gérez vos enchères !

Vous pouvez ainsi définir le montant maximal que vous souhaitez mettre, sans jamais le dépasser. Cette technique demande un suivi plus précis des campagnes publicitaires pour être en mesure de s’adapter aux enchères qui fluctuent.

Si vous ne gagnez pas de temps dans le suivi de vos campagnes, vous pouvez mieux contrôler leur efficacité, leur réussite, et leur coût.

Attention
Dans le cadre des enchères, c’est le montant exact qui sera dépensé. L’intelligence artificielle de LinkedIn n’intervient pas pour optimiser les coûts.

Néanmoins, sachez que cela reste possible grâce à l’activation d’une option dans le Campaign Manager (une petite case à cocher, juste au-dessus du montant de l’enchère que vous devez définir).

Mais comment connaître le montant des enchères pour ne pas miser trop ou trop peu ? Pas de panique ! LinkedIn n’est pas le réseau social numéro un pour rien : ils ont pensé à tout.

En fonction de votre ciblage, vous découvrirez un certain nombre d’indications.

  • Un premier chiffre vous donne l’enchère recommandée : ce chiffre précis devrait vous permettre, au début de votre campagne, d’obtenir de meilleurs résultats.
  • Une fourchette de prix : ce tarif est basé sur une estimation des enchères des campagnes qui visent la même cible que vous. Vous avez ainsi une idée approximative des coûts de votre campagne.

#4 Fixer et optimiser son budget

Avant de définir votre budget, vous devez penser aux deux axes de dépenses, disponibles sur le LinkedIn Campaign Manager :

  • la durée de la campagne,
  • le budget (merci Captain Obvious).

La durée de votre campagne

Le saviez-vous : une campagne peut être prévue selon un calendrier établi avec une date de début et une date de fin. C’est simple !

Vous pouvez également créer une campagne continue, avec uniquement une date de début. Ce sera à vous de mettre un terme à votre campagne. Mais attention, n’oubliez pas de la stopper où vos publicités et vos dépenses continueront.

Le budget

Votre budget, quant à lui, peut être quotidien ou global – voire les deux.

  • Un budget quotidien vous permettra de contrôler vos dépenses quotidiennes. Vous vous assurez ainsi une visibilité continue sur toute la durée de votre campagne.
  • Un budget global, avec une date de début, donnera le contrôle total à LinkedIn, qui s’occupera de dépenser votre budget sur cette durée. Contrairement au budget quotidien, vous n’êtes pas maître de sa diffusion. Le réseau social peut d’ailleurs choisir, en fonction de vos enchères ou de votre score de qualité, de ne pas mettre en avant votre publicité.

Vous pouvez aussi choisir une date de début et un budget quotidien et global. Ici LinkedIn mènera une campagne avec un budget constant tous les jours et ne s’arrêtera que lorsque le budget aura été entièrement dépensé (en fonction de votre budget quotidien et votre stratégie d’enchères).

#5 Comprendre LinkedIn Ads et ses prévisions

On est bien conscient de la quantité d’éléments à prendre en compte, mais pas de panique, LinkedIn vous accompagne. Le Campaign Manager vous offre un outil de projection affichant les résultats possibles de votre campagne.

Vous pourrez ajuster votre budget et la durée de votre campagne, tout en vous assurant d’atteindre vos objectifs. Bénéficierez également d’une prévisualisation de vos résultats et de votre ROI pour valider vos budgets publicitaires.

 

Vous connaissez maintenant les 5 clés pour optimiser votre prochaine campagne LinkedIn. À vous de jouer ! Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à faire appel à nos experts pour vous accompagner. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les réseaux sociaux et leurs fonctionnalités, direction le grand guide du Social Media B2B !

Allez, guidez-moi dans le Social Media ❯