Dans notre article sur les pages piliers, notre conseil était de « penser le cocon sémantique dans sa globalité »… Si vous n’êtes pas familier avec ce terme, cet article est l’occasion de découvrir ce que c’est, comment ça fonctionne et quelle puissance ça a !

Le cocon sémantique (ou topic cluster) est un système d’organisation de contenus destiné à répondre aux interrogations des internautes. Les contenus sont organisés par thématiques, et chaque thématique regroupe plusieurs contenus liés entre eux par du maillage interne.

Pour faire simple, c’est un groupement de contenus sur une même thématique, ayant pour objectif de booster le positionnement sur les requêtes du thème en question.

Qu'est-ce que le cocon sémantique : définition

Le référenceur français Laurent Bourrelly, créateur du cocon sémantique, n'a jamais donné la définition exacte de son concept ! On parle plutôt ici de notion de cocon sémantique. L’objectif d’un cocon sémantique est de donner de la visibilité à une page web cible (par exemple une page pilier ou un article SEO) grâce à des liens internes pertinents et mûrement réfléchis en amont. Oui, ça demande de la réflexion, mais ça vaut le coup : cela renforce la compréhension du contenu d'un site web pour Google et pour les utilisateurs.

Les bonnes raisons de s’intéresser aux cocons sémantiques

Généralement, la mise en place d’un cocon sémantique se fait pour :

  • se positionner sur une requête à fort volume de recherche et concurrentielle (exemple : « Inbound Marketing ») ;
  • se positionner sur plusieurs requêtes issues d’une même thématique ;
  • avoir une vraie structure de contenus et donc maîtriser parfaitement le parcours utilisateur. On va être en mesure de faire progresser l’internaute dans son parcours d’achat, et le mener vers la page service qu’il recherche — en d’autres termes, le nurturer (coucou le Content Marketing !) ;
  • gagner en pertinence et en crédibilité, et devenir référent sur une thématique donnée : on aborde tous les sujets de la thématique en poussant les requêtes stratégiques.

Le cocon sémantique est en fait une extension du principe de siloing, qui consiste à organiser ses contenus en les regroupant selon la thématique abordée. Si besoin, la définition de la structure en silo se trouve dans notre glossaire SEO 😉.

Comment faire pour créer un cocon sémantique SEO ?

Un cocon sémantique bien conçu renforce la puissance de votre SEO pour votre site web et pour Google. Mais sa mise en place est le fruit d’études et de réflexions avancées sur vos contenus… (Oui, on insiste un peu, bon.)

Les étapes suivantes sont à suivre dans l’ordre :

Étape 1 : étudier sa cible, son intention de recherche et créer des personas

Cette étape est essentielle pour créer un parcours logique : de la découverte, à des informations plus concrètes et des éléments menant à la conversion du lead — téléchargement, prise de contact…

Étape 2 : trouver la thématique du cocon et sélectionner les sous-thématiques liées avec les bons outils

Pour vous aider, observez les contenus de la concurrence avec votre mot-clé principal : l’outil Thruuu est top pour cela !

Thruuu

Capture d’écran de l’outil Thruuu et ses analyses de SERP

D’autres outils (gratuits ou non) peuvent vous guider pour déterminer les sous-thématiques pertinentes : Semrush, AnswerThePublic, Ubersuggest, Keywords Everywhere

AnswerThePublic

Capture d’écran de l’outil AnswerThePublic qui permet de comprendre l’univers sémantique

Étape 3 : mettre en place une arborescence réfléchie

Pour mener à bien cette étape, il faut penser « logique » et « intention de recherche ». Pour cela, mettez-vous à la place du visiteur / lead : quelles informations aimerait-il trouver sur vos pages ?

La création d’un mindmap — via l’outil Xmind par exemple — peut vous aider à mieux visualiser la logique des contenus entre eux, et de savoir comment les relier efficacement.

Étape 4 : réflexion autour de la création des liens

Attention à ne pas lier les liens entre eux à tort et à travers : vous devez concevoir un parcours logique entre les contenus. C’est là-dessus que reposera la force de vos contenus, et c’est grâce à ça qu’ils atteindront leurs cibles.

Étape 5 : trouver les mots-clés liés au cocon

L’objectif est de trouver les mots-clés à viser pour chaque sous-thématique envisagée. On préférera se concentrer sur les requêtes longue traîne, au volume de recherche certes plus limité, mais qui apporteront un trafic plus qualifié, et donc plus de conversions.

Semrush

Capture d’écran de l’outil Semrush qui permet de trouver des mots-clés liés à une thématique

Étape 6 : créer les contenus

Le simple fait d’ajouter des liens sur des pages ne suffira pas pour Google. Il faudra qu’ils complètent parfaitement le contenu et que le visiteur soit assuré de trouver des informations supplémentaires en cliquant dessus. Et, bien sûr, tous vos contenus doivent être optimisés SEO (image, texte, balises, liens, etc.).

Bon à savoir : en dessous de 5 contenus, votre cocon sémantique ne pourra pas couvrir suffisamment une thématique, et ne sera donc pas assez pertinent aux yeux de Google pour grimper dans les résultats de recherche. Voyez grand pour votre site web !

La page pilier : l'inséparable

Une fois que votre groupe de pages sur la thématique sera existant, il faudra créer une page pilier, qui sera le phare de tous vos contenus satellites sur la thématique. Sans elle, difficile (si ce n’est impossible) de gagner en cohérence et pertinence aux yeux des moteurs de recherche, qui risqueraient de ne pas proposer vos contenus aux internautes.

Comment faire le maillage interne de votre cocon sémantique ?

Dès que vous avez les 2 composantes d’un cocon (qui sont donc : le groupe de pages sur la thématique et la page pilier), la dernière étape — et pas des moindres — est celle du maillage interne des pages. Sans liens permettant de lier la page pilier aux sous-pages de la thématique (et de naviguer de l’un à l’autre), les moteurs de recherche auront bien du mal à cerner le contexte des contenus et les internautes ne pourront donc pas les trouver facilement ! La technique est simple, pour augmenter le référencement naturel de votre cocon fraîchement créé, vous devrez ajouter l'ensemble des liens de vos pages filles sur votre page mère. En d'autres termes, la page pilier devra faire des redirections vers l'ensemble des pages du cocon. De cette manière, vous montrerez à Google que vos contenus répondent à la demande de l'internaute avec des pages d'un même univers sémantique.

Au fait, c'est quoi le maillage interne ?

Pour ceux qui se le demanderaient encore, direction notre glossaire pour une définition du maillage interne en bonne et due forme.

En vérité, le travail est loin d’être fini lorsque votre cocon sémantique et sa page pilier sont en ligne… Le suivi des performances de ces dispositifs SEO est essentiel pour analyser l'efficacité de votre cocon sémantique — que vous pourrez diagnostiquer grâce aux metrics de positionnement et de consommation du contenu. Alors, à vos claviers et brainstorming, vous avez désormais toutes les clés pour propulser vos contenus en première position !

Propulsons ensemble !