Quand il est question de marketing, de marketing automation ou encore de content marketing, difficile d’échapper à la notion de lead cycle, ou de cycle de vie du lead. C’est normal : il s’agit là d’un pilier du marketing ! Mais qu’est-ce donc, plus concrètement ? Et comment mettre en place un lead cycle ? Retour en vidéo sur cet exercice fondamental.

Lead cycle : définition

Un lead cycle, cycle de vie du lead en français, est une représentation des différentes étapes traversées par un lead. Il s’agit d’un travail effectué par les équipes marketing et commerciales. Son objectif ? Comprendre quels sont tous les points de contact auxquels est confronté un lead, par exemple du statut de prospect à celui de client potentiel, voire de client.

Lors de la mise en place d’un lead cycle, aucune information n’est laissée de côté. Offline ou online, tous les canaux de contact sont traités !

Les avantages du lead cycle

Tout d’abord, mettre en place un lead cycle permet de visualiser les manques susceptibles d’exister ou ce qui fonctionne mal dans le processus de traitement des leads, voire dans le travail effectué auprès de clients ou d’anciens clients – ce que l’on aime à appeler « trous dans la raquette ». Il n’y a rien de tel pour rectifier le tir et améliorer certaines méthodes.

La réalisation d’un lead cycle est également bénéfique pour le fonctionnement interne. Les équipes marketing, ventes et parfois support n’ont pas toujours – voire pas souvent – l’occasion d’échanger. Mettre en place un lead cycle permet de se concentrer autour d’un objectif commun et de trouver des solutions pour mieux travailler ensemble, mieux vendre et satisfaire les clients !

Concrètement, comment mettre en place un lead cycle ?

Pour se prêter à l’exercice du lead cycle, il est nécessaire d’organiser une ou plusieurs sessions de workshops et de réunir les équipes marketing, sales et éventuellement produit et support. À la façon d’une enquête, c’est le moment de se poser les bonnes questions !

  • Comment arrivent les contacts ? Prospection téléphonique, site web, bases de données, bouche-à-oreille…
  • Quelles sont les étapes de la conversion ? Newsletter, téléchargements, rendez-vous terrain, up-sell, cross-sell… Encore une fois, il faut penser à tout !

À l’issue des réflexions et échanges, un rendu graphique se profile : le lead cycle est né ! Il peut ensuite être designé afin d’être plus lisible et clair. Chez Invox, on adore réaliser des lead cycles ! Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous aimeriez bénéficier de plus de conseils ? Vous pouvez compter sur nous pour vous accompagner ! Pour nous contacter, c’est par ici – >

Contactez-nous ➞