Des idées par milliers, et puis… le néant. Une impression de vide qui vous empêche de faire le moindre geste. Le syndrome de la page blanche quand il s’agit de rédiger et d’envoyer une newsletter B2B, vous connaissez ? On comprend, mais… créer une newsletter B2B régulière n’a rien de sorcier : il faut avant tout savoir pourquoi on le fait, et avoir quelques clés pour tenir le rythme. On vous explique 😉

Créer une newsletter B2B, mais pourquoi ?

La réussite d’une newsletter B2B ne se fait pas en un claquement de doigts : tout est question d’endurance ! Vous devez pouvoir tenir sur la durée pour obtenir des résultats : vos lecteurs doivent s’habituer à la recevoir et à la lire. Sans cela, vous risquez de les perdre… et non, un lecteur perdu, ce n’est pas 10 de retrouvés !

Vous cherchez encore les bonnes raisons de créer une newsletter régulière ? C’est un outil idéal pour :

  • garder contact avec vos cibles et les fidéliser ;
  • leur donner des informations régulières sur vous, votre secteur d’activité, votre actualité… ;
  • générer des leads et les faire progresser, les aider à gagner en maturité.

C’est un peu comme le tournevis de votre boîte à outils du Content Marketing : un format dont vous pouvez difficilement vous passer… Gardez le cap, tenez le rythme d’envoi de votre email marketing sans vous essouffler, et vous obtiendrez des résultats.

Le taux d'ouverture des newsletters

Notez que les taux d’ouverture des newsletters B2B sont en moyenne de 30 %, ces taux allant de 10 à 80 %. Pourquoi ? Parce que pour pouvoir recevoir votre newsletter, vos lecteurs doivent remplir un formulaire d’inscription : il y a donc chez eux un désir de recevoir ces mails et de lire vos articles.

Le mailing B2B, parfait allié de la newsletter

Ne mélangez pas tout ! La newsletter, ou lettre d’information, est un mail récurrent envoyé à une base d’abonnés.

Mais si son taux d’ouverture est important, elle ne remplace pas les e-mails B2B ponctuels, qui permettent de traiter un (ou plusieurs) sujet précis, adressé à une base soigneusement ciblée. En fait, les deux se complètent parfaitement. Par exemple, si votre newsletter part en fin de mois, vous pouvez très bien, en milieu de mois, décider de pousser un contenu précis à une base de données concernée !

Quels sont les objectifs d’une newsletter ?

La newsletter B2B est un outil marketing permettant de préserver la relation client, convertir les prospects et même générer des leads. Comment ? En attirant l’attention du lecteur et en le poussant à lire des contenus. L’idée est de convaincre le destinataire du mail, en quelques lignes seulement, et de l’accompagner dans sa réflexion d’achat. Cela peut se faire via des conseils de lectures, des annonces d’offres, des bonnes pratiques ou encore des appels à action (qui sont des éléments essentiels dans une newsletter B2B).

Mais ce n’est pas tout, les objectifs de la newsletter B2B sont multiples. Le point commun ? Tous ont pour but de fidéliser les prospects et clients de l’entreprise.

En plus de fortifier la relation que vous avez avec vos lecteurs, une newsletter peut – et doit ! – également devenir un véritable outil d’Inbound Marketing pour votre entreprise. L’idée, ce n’est pas de partager de l’info… juste pour partager de l’info. Vos lecteurs doivent apprendre quelque chose : les contenus envoyés doivent donc être qualitatifs et pensés pour vos cibles. Vous devez fournir à vos internautes ce dont ils ont besoin.

En B2B notamment, elle doit permettre à vos prospects de mieux vous connaître, de suivre vos projets, vos inspirations, vos valeurs… Bon, évidemment, encore faut-il que le contenu soit (vraiment) pertinent et adapté à la cible ! Pour ne pas vous tromper et mettre en place une newsletter B2B efficace, pensez à bien définir votre groupe cible et ses besoins.

Mais si c’est le cas, vous pourrez pas à pas entrer dans une démarche de Lead Scoring : en plus d’alimenter votre Lead Nurturing, vous pourrez ainsi attribuer des scores à vos lecteurs pour qualifier vos leads !

Facile à dire, mais vous avez peur de sécher au bout de quelques envois ? Chez Invox, on a listé quelques astuces pour alimenter nos newsletter relativement facilement. Reste à avoir la plume pour le faire efficacement, bien sûr… Mais voici déjà de quoi partir sur de bonnes bases !

Quel contenu dans une newsletter ?

Pour créer une newsletter B2B efficace, vous devez mettre en place un véritable échange entre vous et vos lecteurs (et personnaliser votre approche). Donnez le ton dans votre introduction, et découpez ensuite votre newsletter en différents blocs de contenu.

Mais quels sont les contenus indispensables à retrouver ? Voici un petit template de newsletter B2B :

  • un édito ;
  • vos évènements, actualités et invitations ;
  • vos articles (dans une section « À lire » par exemple ;
  • un contenu gâte à télécharger ;
  • un bloc de désinscription, essentiel pour une newsletter B2B RGPD friendly.

Le bon plan newsletter : modèle de newsletter B2B

Besoin d’aide ? Des difficultés à visualiser le rendu ? Pas de panique, on vous donne un petit exemple de newsletter B2B.

newsletter B2B

Comment faire une newsletter BtoB ? 9 conseils pour réussir

Face à la concurrence et aux nouvelles avancées digitales, les entreprises ont souvent tendance à faire de leur newsletter B2B un outil de communication très efficace. Mais comment faire sa newsletter B2B ?

Comment conserver l’intérêt de ses lecteurs et ne pas laisser son succès s’essouffler ? Suivez le guide !

1 – Partager vos derniers articles

La matière est là, sous vos yeux. Ou en tout cas, sur votre blog, votre magazine ou votre Resource Center dernier cri. Profitez de votre newsletter pour partager les derniers contenus publiés ! Vous vous basez ainsi sur ce qui existe déjà, et vous touchez des cibles qui sont potentiellement passées à côté de votre publication.

2 – Parler de l’actualité de votre secteur

Vous êtes experts de votre secteur, non ? Alors parlez-en ! Allez piocher dans votre veille une actualité métier intéressante pour votre audience et écrivez quelques mots sur le sujet, éventuellement en donnant votre point de vue !

3 – Rédiger un édito

En parlant de point de vue… Un petit édito peut être une bonne option : c’est l’occasion de partager votre regard critique sur un sujet, qu’il s’agisse d’une actualité métier, de l’évolution de votre entreprise… Vous pouvez, ainsi, donner la parole à vos collaborateurs qui se feront un plaisir de parler de leur expertise ! Et les lecteurs apprécieront avoir une position personnalisée à découvrir 🙂

4 – Réunir des contenus thématiques

Toute stratégie de contenus bien pensée a des thématiques soigneusement définies. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez justement cibler un thème et partager vos meilleurs contenus associés à celui-ci. Dès l’objet, veillez à bien présenter le sujet. Cela pourrait aussi vous aider à cerner lesquels de vos contacts sont intéressés par cette thématique précise !

5 – La revue de posts Social Media

Les réseaux sociaux foisonnent de posts sur des sujets passionnants : vous pouvez sélectionner vos meilleurs coups de cœur LinkedIn, par exemple, et les partager dans votre newsletter. Un petit mot, votre avis sur le sujet, et le tour est joué !

6 – L’interview

Interviewez une personne influente de votre secteur et partagez-en un extrait en newsletter ! Raison de plus : cette personne pourrait aussi vous ramener des lecteurs, et vous aider à développer votre base de données… Et puis, vous montrez à toutes et tous que vous avez un solide réseau.

7 – Les événements

Quel que soit votre secteur, nul doute que des événements se préparent, qu’ils soient en présentiel ou à distance (et oui, les webinars B2B comptent) ! Faites un listing et présentez-le à vos lecteurs : ils apprécieront de connaître les prochaines dates clés du secteur (vous appréciez la rime ?). N’hésitez pas à leur donner rendez-vous sur votre site internet ou sur place.

8 – Faire de la curation

Si vous manquez d’informations ou de contenus en ligne, vous pouvez compléter votre newsletter en dénichant quelques perles sur des sites d’actualité, en lien avec votre métier. Vous montrez ainsi à vos cibles que vous vous ouvrez à d’autres choses que vos propres contenus. Vous ne faites que partager, mais pour votre lectorat, c’est aussi de la valeur ajoutée !

9 – Mettre en avant vos produits

Attention à le faire avec la manière ! Encore une fois, votre newsletter n’est pas un simple mail promotionnel. Cependant, vous pouvez parler de l’un de vos produits, mais avec du visuel, du texte, et sans trop en faire. Vous pouvez faire un lien vers une page dédiée, bien sûr, mais laissez votre audience y aller de son plein gré si vos lecteurs souhaitent avoir plus d’informations. À vous de trouver le bon angle !

Bonus – Homogénéiser vos contenus

Pas question d’envoyer une newsletter complètement différente tous les 2 mois. L’idée n’est pas de se réinventer à chaque fois mais de trouver la solution qui plaît et qui fonctionne. Pour cela, vous devez penser contenu (proposer des contenus de qualité qui respectent votre ligne éditorial et correspondent aux besoins de vos cibles) et aussi visuel. Avez-vous une charte graphique ? Non ? Il est temps d’en créer une.

Pour optimiser l’efficacité de votre newsletter B2B, il est indispensable d’avoir une charte graphique claire et précise. L’objectif : homogénéiser votre production et vos visuels.

Mais attention, ne voyez pas les choses en grand et restez professionnel : le design d’une newsletter doit rester sobre. Il est ainsi facilement lu par les lecteurs : gain de temps essentiel !

Pensez aussi aux images de votre newsletter B2B : illustration, paysage, humain… Trouvez quelque chose qui vous correspond et qui répond aux attentes de vos prospects. Sans trop en abuser !

Quand envoyer une newsletter marketing B2B ?

La création d’une newsletter B2B est une phase importante pour améliorer la communication au sein de votre entreprise. Elle vous permet d’entrer et de garder le contact avec une cible précise, de fidéliser vos clients et de leur transmettre les dernières actualités de votre entreprise : vous envoyez vos nouveaux contenus, vos meilleures offres promotionnelles… Mais pour cela, vous devez prévoir un envoi régulier de votre newsletter.

Pas question de l’envoyer n’importe quand, à n’importe qui et sur n’importe quel sujet : vous devez être organisé et vous fixer une fréquence d’envoi. Souhaitez-vous espacer vos envois ? Avez-vous assez de disponibilité pour respecter vos délais ?

Pour que votre newsletter B2B soit efficace, vous devez être assidu. Il est conseillé d’envoyer une newsletter tous les 15 jours mais si vous choisissez de l’envoyer tous les mois, respectez vos engagements.

Dans le cas contraire, vous risquez de décevoir vos lecteurs et de perdre en crédibilité.

Notre astuce pour maintenir l'intérêt du lecteur
Si vos envois sont réguliers et que vous respectez les délais que vous vous êtes imposé, vous pouvez teaser vos prochaines newsletters et donner rendez-vous à vos lecteurs. C’est le meilleur moyen de garder le contact et de capter leur attention. Vous pouvez aussi évoquer en quelques mots le sujet qui sera abordé pour donner envie de lire la suite.

Bon, avec tout ça, si vous n’arrivez pas à envoyer des e-mails B2B tous les deux mois (par exemple)… c’est peut-être que l’on est passé à côté de quelque chose dans cet article ! Si c’est le cas, on compte sur vous pour nous le dire.

Contactez-nous ➞