Sélection des rédacteurs, chasse aux fautes, optimisation SEO, choix des visuels, mise en ligne, respect des chartes édito : c’est son monde ! Le Content Editor (éditeur de contenu ou secrétaire de rédaction en français) est le maillon essentiel pour une création de contenus marketing de qualité. Mais qui est-il et à quoi ressemble son quotidien ? Partons sur ses traces…

L’oiseau rare du Content Marketing

Le Content Editor est un profil assez peu répandu dans le marketing. Mais ça mange quoi ces bêtes-là ? Mieux, ça FAIT quoi ?

On serait tenté de croire, à tort, que le Content Editor ne fait que traquer fautes d’orthographe, virgules en trop et phrases à la syntaxe bancale. Mais ce serait là un rôle bien réducteur pour ce caméléon (ah bon ? C’est plus un oiseau ?). Car oui, le job du Content Editor est d’assurer l’extrême qualité des contenus.

Tous les formats créés par Invox passent entre ses mains, pour garantir qu’ils soient justes, beaux et efficaces. Mais ce n’est pas tout ! Il est aussi un expert du copywriting, recrute et onboard des rédacteurs freelances, apporte un œil stratégique sur le fond et la forme des contenus produits, connaît le tone of voice de chacun de ses clients sur le bout des doigts… Allez, on vous montre à quoi ressemble la fiche de poste d’un éditeur de contenu web.

Le Content Editor, garant de la qualité éditoriale et design

L’éditeur de contenu se coupe les cheveux en quatre (donc il a des cheveux ? Serait-il humain ?) pour rendre une accroche percutante, vérifier des sources, rendre une titraille plus sexy, choisir des illustrations… Il fait tout son possible, en somme, pour que le contenu que reçoit le client soit aussi agréable à lire qu’à regarder… et qu’il soit performant, bien sûr.

Assurer la qualité des contenus, la base du métier d’éditeur en Content Marketing

Le Content Editor assure la qualité rédactionnelle, orthographique, grammaticale, syntaxique, mais aussi l’expérience utilisateur et l’expérience de lecture des publications de différents formats : article de blog, newsletter, ebook, infographie, checklist, post Social Media, cas client, quiz… Un réel travail éditorial doit être fourni (fond et forme) sur les contenus produits en amont par des rédacteurs freelances ou briefés avec soin par les Content Managers.

Piloter les échanges avec les designers pour créer des beaux contenus

Nous vous parlions de l’expérience utilisateur (UX). Cet aspect est le fer de lance de tous les contenus mis en design. Et de ce côté là, le Content Editor a un rôle important à jouer : c’est lui qui pilote les échanges avec les Content Designers pour optimiser les contenus premium : ebook, checklist, infographie, vidéo, cas client… Tout est passé au crible. Véritable œil de lynx (serait-il maintenant un félin ?), le Content Editor voit tout. Rien ne lui échappe !

On doit être critiques, en toute bienveillance, et discuter les choix avec les designers pour assurer une cohérence globale.

Baptiste, Content Editor

Garantir le respect des lignes édito des clients

Avec le Content Manager, le Content Editor participe à l’élaboration des lignes éditoriales de chaque nouveau client. Entre le tone of voice, les bonnes pratiques édito, les termes interdits ou encore les façons de s’adresser aux lecteurs… Le Content Editor a la capacité de s’adapter à la plume des clients et à leurs cibles, et de switcher, en un rien de temps, d’un univers à un autre.

Le Content Editor, technicien du contenu

Le Content Editor a donc mis tout son cœur dans la création ou l’optimisation d’un contenu, quel qu’il soit. Il s’est assuré que le brief était respecté, que la qualité du contenu était au rendez-vous : la performance devrait suivre. Mais pour que ce soit le cas, la vie du contenu ne s’arrête pas là. Eh oui ! Il est temps pour le Content Editor d’enfiler une nouvelle casquette, celle de technicien du contenu.

Produire des contenus qui plaisent à Google et les rendre visibles

Optimiser les contenus pour le SEO en respectant la qualité : voici l’une des autres missions quotidiennes des Content Editors. Pour être efficace, pas question que le contenu finisse dans les bas-fonds de la SERP. Au contraire, il doit remonter dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Pour cela, le Content Editor doit avoir un œil sur le choix de mot-clé principal, la structure Hn, les balises méta, les textes alternatifs, les backlinks, les URL…

Sans pour autant détenir les expertises d’un Consultant SEO, le Content Editor doit connaître les bases, les mécaniques et les bonnes pratiques du référencement naturel, que ce soit pour la production d’un nouvel article ou pour l’optimisation de contenus existants.

L’outil favori

Pour assurer une optimisation optimale, l’outil préféré du Content Editor est Semrush SEO Writing Assistant. Grâce à lui, il peut voir rapidement les différents axes d’amélioration pour séduire Google 😉.

Intégrer les contenus dans les règles de l’art

Le Content Editor manie les CMS et le code HTML aussi bien que les mots (ou presque…). On ne lui demande pas d’avoir les capacités d’un développeur web, mais c’est lui qui se charge de mettre en ligne les articles produits pour les blogs ou les magazines web, en respectant les règles de SEO, de typographie et de design prédéfinies. Cela se passe principalement sur WordPress, HubSpot ou encore Drupal.

Faire du maillage : les liens internes, il n’y a que ça qui maille

Un magazine web ou Resource Center efficace est un mini-site avec des liens placés au bon endroit, au bon moment, avec les bonnes ancres, autour de bonnes pages piliers, pour que rien ne s’effondre. Cette toile permet au lecteur de circuler aisément d’un contenu à l’autre (finalement, le Content Editor serait-il une araignée ?) : la navigation est facilitée, l’expérience optimisée, ce qui n’est pas sans conséquence – positive – sur les résultats.

Garantir la performance : la destination finale

Faire des jolis contenus ne suffit pas ! Nous avons des objectifs et nos clients attendent des résultats. Le Content Editor est aussi là pour ça : il se doit de favoriser l’impact et de trouver les meilleurs call-to-action, au niveau du wording comme au niveau de la mise en forme. Quand on parle de contenus de qualité, on parle aussi de contenus performants !

Le Content Editor et les plateformes

En tant que technicien du contenu, le Content Editor se doit de maîtriser un certain nombre d’outils, sans lesquels le contenu ne peut prendre toute sa valeur ajoutée.

Voici quelques exemples :

Et ce ne sont là que les principaux, il peut aussi avoir la main sur votre site internet !

Le Content Editor, au plus près des missions de rédaction

Du choix du vocabulaire à la façon de créer du liant entre les paragraphes, du ton léger et accessible au plus soutenu… L’avantage premier du Content Editor, c’est qu’il s’adapte aux envies de son lecteur – votre prospect.

Rédiger certains contenus : entre concepteur-rédacteur et copywriter

C’est principalement ici que le Content Editor enfile sa casquette de concepteur-rédacteur ou de copywriter. Il est régulièrement amené à rédiger certains contenus, comme de courts articles, des landing pages, des push mails ou encore des newsletters.

Les missions de rédaction nécessitent un savant mélange de compétences. On doit respecter la tonalité du client, la maturité du lecteur et assurer une qualité irréprochable autant sur le fond que sur la forme.

Marion, Content Editor

Recruter des rédacteurs web freelances

Ce grand pool de rédacteurs web (et de traducteurs) indépendants est essentiel à la création de nos contenus.
Ils sont recrutés et testés par les Content Editors, en collaboration avec les Content Managers, qui se chargent ensuite de leur donner des feedbacks sur leur production. L’objectif est de construire avec ces rédacteurs freelances une collaboration qui permet d’avoir la meilleure matière première pour les contenus.

Le Content Editor s’assure aussi que le rédacteur reste « dans les clous » : respect du maillage, du ton, du brief… Un bon rédacteur est essentiel pour produire un bon contenu, tout comme le Content Editor est indispensable pour aiguiller la rédaction web du freelance, assurer la qualité ortho-typo, la cohérence avec les besoins du clients, la titraille, la cohésion graphique en aval ou encore la mise en page des articles.

De la figure de style à la bonne transition, en passant par des titres impactants, une méta-description efficace, des shortcodes et des encadrés récapitulatifs, le Content Editor mobilise tous les ingrédients côté langue, comme technique, pour s’adapter aux besoins du lecteur et créer la meilleure expérience utilisateur.
Envie d’évoluer et d’apprendre à leurs côtés ? Rejoignez la team, on recrute 🙂.

Découvrez nos offres d'emploi ➞