SEO

Définition SEO du glossaire Invox

Le SEO, ou Search Engine Optimization, également appelé « référencement naturel », désigne l’ensemble des techniques qui permettent de positionner une page web dans les premiers résultats des moteurs de recherche. En bref, c’est une des clés pour assurer votre visibilité en ligne… et attirer des visiteurs qualifiés. Et non, ce n’est pas qu’une histoire de mots-clés ! Mais comment s’y prendre ? Quelles règles respecter ? Voici la (petite) définition du SEO made in Invox.

Le SEO pour ranker plus haut

Quand on a un site Internet d’entreprise, on veut que les internautes le trouvent. Et pour être trouvé, mieux vaut apparaître dans les tous premiers résultats de recherche. Pour y arriver, il faut répondre le mieux possible aux attentes des algorithmes établis par lesdits moteurs, Google en tête. Le but : obtenir un bon score de pertinence. C’est là qu’entre en scène le terme de SERP, un sigle qui signifie Search Engine Result Page. Il s’agit simplement de la page de résultats qui apparaît suite à une requête sur un moteur de recherche. Et c’est d’abord pour apparaître sur ces pages, dans une démarche SEO, que les entreprises se sont lancées dans la création de contenu, à commencer par des blogs et des magazines.

Bien sûr, tout le monde voudrait pouvoir apparaître en haut de la première page. Le Graal : la position zéro. Mais si, vous savez. C’est cette petite boîte qui met en exergue un extrait du résultat le plus pertinent, celui qui propose une réponse directe à la requête initiale. On parle de « featured snippet », de « knowledge card » ou encore de « quick answer ». Et elle s’affiche au-dessus du premier résultat organique.

L’avenir du SEO en content marketing

Lier SEO et content marketing n’est pas simple, mais c’est pourtant indispensable. D’autant plus que le SEO s’impose aujourd’hui comme un canal d’acquisition essentiel pour réussir sa stratégie d’inbound marketing. Mettre en place du content marketing permet de créer des contenus pertinents et de qualité, sur la durée, qui sont pensés pour des lecteurs humains plus que pour les algorithmes des moteurs de recherche. Et ça, Google apprécie.

Alors oui, référencement naturel et content marketing font bon ménage, mais ça, presque tout le monde l’a compris. En 2020, comment on fait pour muscler son jeu SEO ? Sur quoi doit-on miser ?

  • Les pages piliers, ou « pillar content ». Ce sont des pages de destination dont le but est de traiter une thématique de façon aussi globale et précise que possible. En plus d’asseoir l’expertise de l’entreprise et de permettre de développer une patte édito, la page pilier renvoie vers d’autres contenus pertinents sur les mots-clés secondaires. Cette technique permet de tisser une sorte de « toile » qui lie les contenus les uns aux autres dans une logique SEO.
  • Le SXO ou Search Experience Optimization. C’est la rencontre du SEO et de l’UX. Depuis quelques années déjà, les algorithmes des moteurs de recherche se perfectionnent et favorisent l’expérience du lecteur humain. Le développement de l’intelligence artificielle et l’apparition de la recherche vocale permettent aux moteurs de recherche de mieux cerner les requêtes des utilisateurs. À la clé : une navigation plus fluide et naturelle, des requêtes plus « orales » et des résultats plus pertinents.

 

L’influence du vocal search sur le SEO

Les internautes ont désormais de plus en plus tendance à faire des recherches non plus par une succession de mots-clés, mais par des questions ou des phrases riches et complètes. En somme, « les doigts parlent de plus en plus comme la bouche ». La différence en termes de SEO, c’est qu’il faut désormais penser « sémantique » plus que « mot-clé » pour mieux répondre aux questions que les gens (se) posent. Pas une surprise, donc, que l’émergence de la recherche vocale fasse partie de nos « prédictions » 2020.

Optimiser son référencement naturel : les bonnes pratiques

Faire du SEO comporte aussi son lot de pièges. On pourrait croire que plus un mot-clé est présent dans un contenu, plus celui-ci rankera bien. Grosse erreur ! Google pénalise le « keyword stuffing », cette pratique qui consiste à suroptimiser son contenu en « forçant » un mot-clé dans chaque intertitre et chaque paragraphe. Au contraire : mieux vaut faire preuve de bon sens.

Pour faire simple, on peut dire que le SEO repose sur trois piliers principaux : la technique, les backlinks et le contenu. Des conseils, justement pour ceux qui veulent pimper le SEO de leurs contenus ?

  • Choisir des mots-clés pertinents, ceux que les internautes recherchent, tout en veillant à en analyser la concurrence, pour ne pas se lancer dans une mission impossible. On peut s’aider dans cette tâche d’outils comme SEMRush, Ahref Keywords Explorer, Google Keyword Planner ou encore Answer The Public. Et surtout, on mise sur la longue traîne ou « long tail » en Anglais.
  • Créer des contenus de qualité, en veillant à ce qu’ils soient SEO-friendly : avec une titraille correctement hiérarchisée, des termes en gras, un champ sémantique bien développé, etc. C’est une (petite) partie du job des Content Editors chez Invox.
  • Soigner son intégration en rédigeant un méta-titre, une méta-description et un url sans « stop words » et en accompagnant ses images de textes alternatifs.
  • Penser netlinking pour obtenir plus de liens entrants. Pour cela, il faut faire du maillage interne ET externe en prêtant une attention toute particulière à l’ancre choisie pour les liens.
  • Mettre en place un cocon sémantique, véritable stratégie d’arborescence qui va donner plus de pertinence au maillage interne.
  • Suivre les statistiques et réorienter sa stratégie SEO si besoin.

 

La longue traîne kézako ?

La longue traîne, pour résumer, c’est miser sur une expression de plus de trois mots, plutôt que sur un simple mot. Disons qu’il y a plusieurs types de mots-clés : ceux qui sont très demandés mais très larges, et ceux qui sont plus spécifiques, mais qui répondent à un besoin précis des internautes. Pour le premier, il faudra fournir beaucoup d’efforts pour arriver en haut des SERP. Pour le second, bien ranker sur Google sera plus simple (à condition d’avoir bien cerné la requête de la cible), et vous permettra d’attirer un trafic qualifié.

 
En SEO comme pour toute chose, c’est la qualité qui prime. Dans la forme, comme dans le fond ! Et parce que penser un contenu seulement en termes de référencement naturel, ça ne sert à rien, pensez à vos lecteurs… Google en fait partie.

Contactez-nous

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés