Content quality

Définition Content Quality

On vous le répète depuis un moment chez Invox : en content marketing, mieux vaut viser la qualité que la quantité. Et c’est encore plus vrai pour les contenus que l’on crée. Jusque là, d’accord. Sauf que la « content quality » est une notion d’autant plus difficile à juger qu’elle est en perpétuelle évolution et qu’elle dépend de la cible que l’on vise. Alors, doit-on faire de la qualité pour Google ou pour l’humain ? Quel est l’intérêt de s’attarder sur la qualité et surtout, comment y parvient-on ? On vous livre (quelques-uns de) ses secrets.

La content quality, c’est quoi au juste ?

Faire des contenus, c’est bien ! De plus en plus de monde s’y met, d’ailleurs. Mais dans cet océan de créations, le contenu de qualité, lui, se fait rare. D’autant plus qu’il y a (au moins) mille et une façons de juger ce qui fait un « bon contenu » B2B. Mais si on devait résumer au maximum, un contenu est de qualité lorsqu’il correspond à vos objectifs business et aux attentes de vos personas.

Ça a l’air simple et pourtant… pour qu’un contenu soit consommé (et incite à consommer davantage), il y a pas mal de paramètres à prendre en compte. En voici une liste pas du tout exhaustive :

  • L’adéquation avec votre stratégie : cherche-t-on à faire du contenu pour une campagne de marketing automation ou dans une stratégie de lead generation ?
  • La cohérence avec les besoins de votre cible : il faut que le contenu soit pertinent, qu’il ait une valeur ajoutée pour le persona visé.
  • Le score SEO : pour qu’on vous lise, il faut encore que l’on vous trouve !
  • L’expérience de lecture : écrire pour Google, c’est bien, mais écrire pour de vrais humains, c’est encore mieux !
  • La performance des CTA : si le lecteur effectue une action, c’est que vous avez su le convaincre de le faire.

Et dans la pratique, qu’est-ce que ça donne la « qualité des contenus » ?

Le chemin qui mène à la qualité est semé d’embûches et de pièges dans lesquels il est facile de tomber. Ceci dit, en respectant quelques règles d’or, on finit par s’en sortir.

D’un point de vue SEO, on pense à structurer son article, à soigner sa titraille, on veille à choisir les bons mots-clés et à les placer au bon endroit, on fait du maillage et, bien sûr, on publie régulièrement sur les canaux appropriés. Mais vous l’aurez compris, ça ne suffit pas ! D’ailleurs, ne produire QUE des articles de blog serait une grosse erreur, alors on pense à varier les formats. Le but ultime : parvenir à construire une identité originale et cohérente, reconnaissable tant visuellement que dans le ton que vous employez.

Comme il n’y a pas de mal à enfoncer quelques portes ouvertes de temps à autre, rappelons que le plagiat est FORMELLEMENT INTERDIT. Rien de plus efficace pour perdre toute crédibilité en quelques secondes. Le meilleur moyen d’asseoir sa légitimité et d’apporter des idées fraîches ? Faire appel à un expert qui partage son point de vue et son expérience sur des sujets qui intéressent vos personas.

Dernier conseil : pensez votre stratégie dans la durée. Vous devez être capable de vous donner les moyens de maintenir le niveau de qualité dans la durée. Rien ne sert d’éblouir vos prospects et clients une seule fois : il faut être en mesure de renouveler l’exploit de manière régulière, dans une démarche de lead nurturing ou dans le cadre d’une campagne de marketing automation.
 

Croyez-nous sur parole : on est vite récompensé à créer du bon contenu. Un référencement efficace attire un trafic qualifié et donc des leads intéressants. Une stratégie bien pensée fait avancer les leads dans une campagne. Des contenus pertinents font diminuer le taux de rebond et renforcent votre thought leadership. Intéressé ? Venez voir par ici, on a encore plein de choses à vous dire sur la content quality !

Contactez-nous

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés