Le blog du Content Marketing

J’ai testé pour vous : 3 détecteurs de plagiat en ligne et gratuits

test-detecteurs-plagiat-invox-content-marketing

Chez Invox, notre dada c’est le Content Marketing. Notre mot d’ordre ? Produire des contenus originaux et de qualité. Si nous exigeons toujours le meilleur de nos rédacteurs, il nous est déjà arrivé d’être confrontés à l’infâme plagiat, aussi désigné par les termes duplicate content (contenu dupliqué donc, pour les puristes de la langue française).

Face à l’évidence d’un contenu dupliqué, vaguement remanié à la façon d’un jeune collégien tentant de répondre rapidement à un devoir et prenant largement appui sur Wikipédia, nous nous étions alors interrogés : copier des contenus, est-ce mal ? Non seulement d’un point de vue purement éthique, mais également aux yeux des moteurs de recherche, le contenu dupliqué n’est pas une bonne idée. C’est pourquoi je décidai, il y a quelques temps, de passer au crible les textes de nos rédacteurs afin d’évaluer le pourcentage d’originalité dans nos contenus. Pour cela, j’ai testé 3 logiciels en ligne et gratuits qui ont vocation à détecter le plagiat.

Ma préférence, Duplicate Content de Positeo

Pourquoi ? Tout simplement pour sa simplicité d’utilisation mais également pour la fiabilité de ses résultats. Duplicate Content de Positeo analyse au choix votre texte ou directement une page web. Il compare en un clin d’oeil les textes qu’il trouve sur Google et vous offre en résultat toutes les pages sur lesquelles il a trouvé des similitudes, et le pourcentage qu’il estime être plagié. Petit bonus qui a son importance : il est en français. 

Plagiarisma, le freemium efficace

Disponible en version gratuite et en version premium. La version gratuite n’analyse que les résultats de Yahoo! et il faut avoir un compte premium pour pousser l’analyse sur Google. Mais ces deux moteurs de recherche qui se livrent une guerre sans merci ne sont pas si éloignés l’un de l’autre. Si Plagiarisma estime que votre contenu a été dupliqué parmi les SERPs de Yahoo!, il faut vous attendre à ce que ce soit également le cas sur Google. C’est le plus lent des trois outils mais son efficacité est indéniable.

Au pied du podium, PlagTracker

Cet outil, tout aussi fiable que les précédents est toutefois assez lent. S’il est en anglais, il analyse tous les résultats de recherche francophone. A l’instar de Plagiarisma, PlagTracker est un modèle freemium. Attention, la version gratuite est vraiment très limitée ! Vous aurez droit à 3 essais gratuits d’affilée et avant de pouvoir aller plus loin, vous serez obligé de vous inscrire.

Ces outils ne sont pas infaillibles mais ils vous donnent un bon aperçu de l’originalité de votre contenu. De quoi éviter de vous mettre à dos les sites concurrents en ne publiant que des textes 100 % inédits ! Assurez-vous ainsi une réputation et une crédibilité de qualité ainsi qu’un meilleur référencement.

Et vous, avez-vous testé des outils détecteurs de plagiat ? Parlons-en dans les commentaires !

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ