Syndrome de la page blanche : 7 conseils pour le combattre :) – #ContentMarketing

Vous avez lancé votre magazine en ligne (ou votre blog, ou votre newsletter bi-mensuelle, …) il y a déjà quelques temps et, comme la plupart des auteurs de contenus, vous affrontez tôt ou tard le fameux syndrome de la page blanche. On vous rassure : c’est normal, même chez Invox nous avons parfois ces moments de doute bien énervants.

Mais pour ne pas baisser les bras (et finalement ne pas écrire), nous avons développé quelques astuces, que l’on vous partage aujourd’hui. En effet, en Content Marketing, il est primordial de garder un rythme d’écriture qui fidélise votre audience, ramène vos lecteurs sur vos pages régulièrement, évite de vous faire tomber dans l’oubli, et surtout rajoute à la crédibilité et à la reconnaissance de votre expertise sur votre sujet.

page-blanche

Non, le syndrome de la page blanche ne vaincra pas !

Ayez une bonne veille

Avant d’écrire, on dit souvent qu’il est intéressant de lire, pour se mettre dans le bain et ouvrir les chakras de son inspiration. Autant lire des choses connexes à votre sujet de prédilection. Ayez pour cela sous le coude une liste de « blogs préférés » (pas forcément beaucoup plus que 10 ou 15) pour vous challenger dans votre réflexion.

Répondez à une question de votre audience / vos clients

Un peu comme une FAQ, mais  en mode « journalistique ». Si vous savez que certaines questions préoccupent votre audience ou si elles reviennent régulièrement chez vos clients / prospects, il y a fort à parier que cela fera un bon article. Même si cela semble très simple pour vous !

Faites du réchauffé

Remontez un peu dans vos archives, n’ayez pas peur ! Un thème a eu du succès ? Si ce n’était pas seulement un point d’actu, il y a de grande chance que le même thème (traité différemment, approfondi, réactualisé…) remarche d’autant plus fort !

Recommandez 3 lectures qui vous ont plu cette semaine / ce mois-ci

Si vous ne savez pas quel sujet traiter… traitez-en 3 ! (ou 5, ou 2, … ça marche aussi !!).
Vous avez certainement vu passer des choses qui vous ont intrigué, choqué, intéressé, appris quelque  chose. Faites profiter vos lecteurs de vos trouvailles : pointez les bonnes ressources, et surtout donnez votre point de vue. Vous pouvez aussi être en désaccord, ou compléter.

Lancez une discussion / un débat / …

Vous savez que vos lecteurs peuvent ne pas être d’accord sur quelque chose ? Essayer de faire un article  un peu controversé, pas forcément en donnant votre avis mais en listant les points de vue existants. Et en appelant vos lecteurs à prendre la parole !

Trouvez une bonne image / infographie / vidéo à relayer

Une image vaut mille mots, dit-on. Mais il est tout de même plus simple de trouver une bonne image que d’écrire 1000 mots, on vous l’assure…
Partez à la recherche d’image surprenantes ou inspirantes, d’infographies (ces « longues » images qui mettent en illustration des chiffres et données) et même des vidéos sur un sujet connexe au vôtre. Mais ne vous contentez pas que de cela : servez-vous de l’image ou de la vidéo comme d’un point de départ pour écrire, cette fois-ci, ce que cela vous évoque, pour vous. Cela aura l’avantage de faire un article un peu plus personnel, et apportera un éclairage inédit !

Prévenir, plutôt que guérir…

N’attendez pas d’avoir le problème ! Il est assez simple de se créer un « stock » d’idées d’articles à venir (surtout si vous êtes plusieurs dans votre bureau et à tenir la plume)… Donc gardez des moments, de temps à autre, pour lister les idées que vous pouvez avoir de manière voulue. Et notez *TOUJOURS* sur un coin de papier ou dans un doc en ligne les idées qui vous viennent : elles vous serviront plus tard mais vous pouvez être sûr de les oublier si vous ne les notez pas !