Le blog du Content Marketing

Social selling : tout ce qu’il fallait retenir du Social Selling Forum 2017 !

Social Selling Forum 2017 tweets

Vendredi 19 mai 2017 était organisé le Social Selling Forum, grand messe des praticiens, agences & co autour de cette problématique en vogue (et, il faut bien le dire, encore en cours de maturation). Avec plus de 400 personnes présentes et de nombreux ateliers, les opportunités d’échanger, de partager ses découvertes et de faire grandir les pratiques étaient bel et bien présentes, avec en prime une atmosphère très bon enfant et positive.

Une journée sous le signe du social selling !

Invox était bien évidemment de la partie pour participer à l’événement, partager, apprendre… et couvrir la journée. Comme nous le faisons maintenant systématiquement, voici ce qu’il fallait retenir de cette journée, avec notre recueil des meilleurs tweets (en même temps, vu le sujet, cela s’imposait !). L’occasion aussi de mesurer le travail effectué par la profession dans son ensemble depuis l’an passé et le Social Selling Forum précédent.

Oui, mais, au fait, c’est quoi le social selling ? Bah oui, c’est finalement assez flou (et on verra que la journée a permis d’y voir un poil plus clair, notamment en disant… ce que n’est pas le social selling !).

Édition 4 : plus grand, plus beau, plus fort encore. Vivement les noces de bois ! :)

*

En plus d’être coloré, le programme était chargé : difficile de tout suivre et il était du coup fort utile de zieuter le fil twitter de l’événement #SocialSellingForum pour ne pas louper les bonnes phrases et citations.

Petit éveil sportif avec une championne de 100 mètres haies, partageant son expérience quant à l’importance de la visibilité sur les réseaux sociaux. Finalement, en marketing et en ventes, plein d’apprentissages à en tirer !

*

Un des fils rouges de cette journée de Social Selling Forum : apporter sa personnalité et ne pas juste « se servir des réseaux » pour aspirer des contacts. Il faut donner de soi et de son expertise pour avoir une chance de bien faire les choses.

Petit rappel qui ne mange pas de pain et qui montre l’importance de l’audience « réseaux sociaux », et ce, même sur les temps de surf « pro » :

https://twitter.com/Nicoptimal/status/865474343861604352

On se répète ici sans doute, mais ce n’est pas nous qui l’avons dit : « CONTENUS, CONTENUS, CONTENUS !!! »

Une bonne feuille de route :

  • être présent (a minima quoi) ;
  • poster du contenu régulièrement et dans plusieurs endroits ;
  • prendre la parole en se différenciant ;
  • faciliter les mécaniques de publications pour l’ensemble des collaborateurs.

Évidemment, le pot de miel a attiré des gens plus ou moins délicats. Et certains commerciaux de fonctionner encore un peu « à l’ancienne » et en mode pour le moins « à la bourrin ». :)

*

Ce qui conduit à quelques problématiques dans la performance des mécaniques de social selling

Bref, comme dans toute prise de parole, l’important, en social selling, est d’apporter du fond, des idées, un angle…

https://twitter.com/StefanieFiori/status/865475540685176832

Et de faire quelques selfies aussi, à la limite :).

Une fois le programme d’ambassadeurs en place dans le cadre du social selling, il est important d’accompagner les publics cibles (pas forcément uniquement les commerciaux d’ailleurs) pour les embarquer de la meilleure manière possible.

Et leur donner des cadres d’actions, des check-lists / to-do, des prêts-à-partager…

Et leur donner la motivation de s’y mettre ! :)

Et tout simplement provoquer la prise de conscience. Les cibles de prospection sont souvent plus à même de réagir à une prise de contact via les réseaux sociaux que par téléphone ou par mail !

*

Encore et toujours, l’importance du contenu (ou des contenus, les différents formats aidant à atteindre différents objectifs, dans les différentes étapes du cycle de vente).

Pour ceux qui ont de la mémoire…
On pourrait arguer du fait qu’il y a toujours des freins liés au CRM encore aujourd’hui, d’ailleurs, même si cela va quand même mieux (un peu).

La gamification (<3) peut être une bonne façon de rendre la mécanique fun au sein des équipes commerciales.

Au final, bien intégré, le social selling permet aux commerciaux d’être présents plus souvent face à leurs cibles, de montrer leur(s) expertise(s), de véhiculer une bonne image de marque, de donner envie de les rencontrer…

MILLE FOIS OUI !

On milite chez Invox à fond pour que marketing & sales soient mieux alignés. C’est la clé, non seulement pour le social selling, mais plus globalement pour l’inbound marketing, le marketing automation, la création de contenus, etc. Pour la performance business des entreprises en fait !

*

*

Une bonne question, en passant :

Une question fréquemment posée, notamment avec l’angle : « Puis-je forcer des collaborateurs à prendre la parole au nom de l’entreprise pour pousser des contenus ? »

Le débat est un peu en voie d’être dépassé, même s’il demande encore un peu de pédagogie d’une part, et de lâcher-prise d’autre part (car certaines entreprises n’entendent pas forcément laisser les collaborateurs libres de s’exprimer…).

*

On retrouvait alors nos copains de chez HootSuite qui, évidemment, ont un œil aiguisé sur le sujet, leur logiciel servant de plus en plus aux équipes commerciales et non plus seulement marketing. Avec les questions, en toile de fond, de la transition entre une manière de faire et la suivante et de la formation des nouvelles équipes.

*

https://twitter.com/CraissacLJM/status/865542229879775236

Nous avons également beaucoup parlé de l’ABM, ou account-based marketing (plutôt pour de la chasse de compte / approche grand comptes). Si c’est loin d’être nouveau en tant que tel (on le travaille beaucoup en B2B + avec les approches marketing automation), le social selling apporte une nouvelle corde à un arc qui ne se lasse jamais d’en ajouter… Avec l’idée de vraiment faire le tour des points de contacts potentiels pour aller mettre le pied dans une nouvelle entreprise. Et pour accompagner le cycle de vente dans les phases de nurturing.

Et on a bien compris que ce N’EST PAS QUE LINKEDIN ! :)

*

Tout ça pour dire que le social selling ne remplace pas tout le reste. Appeler, envoyer des mails, faire de la visibilité restent utiles. Surtout si on utilise les différents outils à bon escient et pour ce que chacun d’entre eux peut apporter !

Au passage, vive les gifs, hein ! :)

Et ce n’est pas parce que l’on peut se permettre d’être un peu fun qu’il ne faut pas être pro jusqu’au bout, et notamment… travailler ses reportings. Un sujet pas mal débattu dans le cadre de cette édition du Social Selling Forum, preuve s’il en est que c’était l’année de la maturité (ou presque).

*

*

Qui dit Social Selling Forum dit à la fois public agence (je veux être vu) et twittos (je veux qu’on me voie) dans la salle… et donc, forcément, on a essayé de maintenir en TT le hashtag, et nous avons assisté au traditionnel petit combat d’egos entre ceux qui ont le plus relayé. Pour une fois, on a été assez softs chez Invox :).

Terminons donc cette édition 2017 du Social Selling Forum en poésie. On vous laisse évidemment méditer là-dessus ! :)

https://twitter.com/efficaciTIC/status/865798611984109568

À l’année prochaine pour le prochain Social Selling Forum (et pour la session lyonnaise début juillet où je devrais prendre la parole sur un sujet lié au social selling ;).

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ