Mon stage chez Invox : une semaine dans les entrailles du content marketing

En cette fin d’année 2017, nous avons accueilli Thibault, stagiaire de 3e, pour qu’il découvre notre métier et nous observe au quotidien le temps d’une semaine. Son stage chez Invox a été l’occasion de faire le tour de nos chouettes locaux, de s’imprégner de l’ambiance qui y règne… Mais nous lui avons aussi confié la lourde tâche de rédiger un article pour notre blog – quoi, on lui a mis la pression ? Mais non ! En tous cas, il a fait le job : (re)découvrez Invox vue par un stagiaire de 3e !

stage chez invox

Mon nom : Thibault Nieuviarts. Ma mission : infiltrer les locaux d’Invox pour découvrir les rouages du content marketing, le temps d’un stage de 3e d’une semaine… Vaste projet.

L’arrivée sur zone

En me levant lundi pour commencer mon stage chez Invox, de la neige était tombée. C’était tellement extraordinaire qu’il neige fortement à Lyon que je me croyais en station de ski…  à 250 m d’altitude. On aurait alors pu penser à un dicton à la maître Yoda, qui dirait : « Que le temps soit avec toi. »

Invox, c’est quoi ?

Invox est une entreprise de content marketing – entre autres ! – qui crée du contenu de blog pour des entreprises qui ne peuvent pas entretenir leurs sites elles-mêmes avec des articles, des infographies, etc. Le content marketing leur permet d’avoir une meilleure visibilité en améliorant leur référencement dans les moteurs de recherche.

J’arrive au 37 rue Sergent-Michel-Berthet, je monte dans l’ascenseur, commande le 3e étage… coïncidence ? Je ne crois pas ! Je rentre timidement dans les locaux et traverse un petit couloir avant d’arriver dans la pièce principal où siègent différent îlots, une dizaine au total.

Des nerfs au code typo

J’observe un peu et j’entraperçois des nerfs, des boules géantes… mais trêve de bavardage ! C’est un endroit de travail où se trouvent aussi des dictionnaires et « Le code typo, le meilleur livre du monde ! » d’après Baptiste.


stage Invox

Les locaux sont remplis de canapés, de boules géantes, de sièges ou bien de poufs, tellement qu’on pourrait penser que c’est une salle de relaxation ou de sieste ! Comme le faisait remarquer un nouvel arrivé dans les locaux d’Invox dans un précédent article…

stage chez Invox

Petit récapitulatif de ma semaine de stage chez Invox

Comme tout stage, je commence par le plus barbant : remplir la feuille de stage pour mon oral et faire un organigramme pour montrer la hiérarchie de l’entreprise. Mais, très vite, je commence à rencontrer des salariés qui m’expliquent leur métier, avec qui ils travaillent et quelles sont leurs différentes fonctions au sein de la société.

Plusieurs profils cohabitent

Il y a plusieurs métiers qui sont tous assez différents mais qui sont tous très reliés entre eux :

Pour commencer, il y a le marketing commercial, le boss de l’entreprise, qui s’occupe de la stratégie, du recrutement… et de créer une bonne ambiance !

Après, il y a l’assistant de direction, qui se charge de toute la paperasse. « Et dieu sait combien il y en a en France ! », des finances et de la comptabilité.

Ensuite, il y a les différents types de managers : l’account, le content et le community. L’account manager (AcMa) prend en charge une équipe pour la mettre dans de meilleures conditions de travail. Une équipe est composée d’un content editor et de deux content managers. Qui dit gérer une équipe, dit choisir la stratégie à adopter et parfois « engueuler ». Donc assumer toute les conséquences de ses choix : l’AcMa, c’est un peu le « papa » de son équipe. Le content manager, lui, s’adonne à définir, avec le client, les caractéristiques des articles (comme le nombre, la longueur, le sujet et le style d’écriture) puis les transmet au content editor. Il s’occupe aussi de vérifier la qualité des articles et si le travail a été effectué dans les délais.

Pour en savoir plus sur le poste de content manager, découvrez-vite les détails dans cette vidéo :

Le community manager gère tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux d’Invox, mais aussi de tous les clients pour leur permettre d’acquérir notoriété et visibilité.

Ensuite, dans les domaines créatifs, nous avons le designer, le développeur et le content editor :

  • Le designer produit tout le contenu graphique des articles et des infographies des clients d’Invox.
  • Le développeur prend en charge toute la programmation du site d’Invox, pour le représenter avec plus d’accessibilité, le rendre moins « barbare », en mettant des menus déroulants ou des boutons interactifs.
  • Et, pour finir, le content editor : il relit, écrit et corrige des textes pouvant aller d’un article sous forme de rébus à un article qui a pour sujet : « Comment réduire la consommation d’essence dans les engins de chantier ? ».

En parlant avec certaines personnes, j’ai pu entrevoir une vague idée de mes projets d’avenir. Comme le dit Sébastien, « avec de la volonté, tout est possible » !

Le lettering pour souder l’équipe

Pour garder une équipe soudée et avoir la meilleure ambiance possible, rien de mieux qu’un grand atelier collectif. Pour la fin d’année, notre Master Chef nous a concocté un mélange de typographie et de calligraphie avec, pour chef des opérations, Francis Chouquet : un professionnel du lettering qui est venu nous partager son art et nous apprendre les bases de cette profession.

Nous avions pour objectif de rendre les murs des locaux moins tristoune et de leur mettre plus de FUN. Et voici le résultat !

Invox est une équipe de 25 salariés très sympas qui pondent des articles au kilomètre et qui sont toujours prêts à donner un peu de leurs temps à un pauvre petit 3e. Je suis content de n’avoir pas fait mon stage dans une boulangerie, un supermarché ou autres… Il ne faut pas oublier l’ambiance de tonnerre que dégage cette entreprise !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés