L’es­sen­tiel d’une bonne stra­té­gie d’in­bound marke­ting, étape #1 : ATTIRER

Il existe 4 piliers fonda­men­taux pour trans­for­mer votre audience en clients satis­faits de vos services. Encore faut-il savoir passer de l’un à l’autre habi­le­ment. C’est là tout l’in­té­rêt de mettre en place une bonne stra­té­gie d’inbound marke­ting. Tout au long du mois de février, nous abor­de­rons tour à tour chacune des 4 étapes clés de cette stra­té­gie. Aujourd’­hui, zoom sur la première : ATTIRER. 

Comment atti­rer du trafic dans le cadre de votre stra­té­gie d’inbound marke­ting ?

1/ Créez un blog d’en­tre­prise ou un maga­zine web

Une stra­té­gie d’inbound marke­ting commence par la créa­tion d’un blog. C’est le seul vrai moyen pour atti­rer de nouveaux visi­teurs sur votre site. Afin d’être trouvé par les bons pros­pects, il est impé­ra­tif de créer du contenu qui parle et répond aux ques­tions de ceux-ci. Le plus impor­tant et parfois aussi le plus dur sera alors d’être régu­lier concer­nant la publi­ca­tion des diffé­rents conte­nus. Vous trou­ve­rez ici quelques astuces pour tenir à jour votre blog ! Vous pouvez égale­ment vous inscrire à notre forma­tion par email qui vous donnera plein de conseils pour débu­ter dans la créa­tion de votre blog.

2/ Compre­nez les bonnes pratiques SEO

Le pros­pect va, dans la grande majo­rité des cas, avoir recours à un moteur de recherche pour trou­ver la réponse à la ques­tion qu’il se pose. Il faut donc s’as­su­rer d’être bien visible à l’en­droit et au moment où il cherche. Pour cela, il faudra iden­ti­fier les bons mots-clés, opti­mi­ser vos pages, créer du contenu et des liens autour des termes tapés dans la barre de recherche par votre cible. Si le concept reste encore flou pour vous, voici un article qui vous permet­tra de deve­nir un pro du SEO et du réfé­ren­ce­ment natu­rel.

3/ Inves­tis­sez les réseaux sociaux

Une stra­té­gie d’in­bound marke­ting qui fonc­tionne bien résulte d’un contenu perti­nent et les réseaux sociaux vous permettent de parta­ger ce contenu, de vous rappro­cher et d’in­te­ra­gir avec vos cibles. Afin d’opti­mi­ser au mieux vos publi­ca­tions, vous devez impé­ra­ti­ve­ment avoir une forte présence sur les diffé­rents réseaux.

4/ Envoyez une news­let­ter régu­lière

Celle-ci pourra reprendre des articles du blog, des news ou encore d’autres articles (issus de votre veille) que vous trou­ve­rez inté­res­sants et bons de parta­ger. Le but ici sera de garder le contact avec vos pros­pects / clients et de les inci­ter à allez sur votre site régu­liè­re­ment. C’est égale­ment un excellent moyen de réchauf­fer quelques pros­pects qui n’ont pas le réflexe ni peut-être le temps de navi­guer sur votre site de manière récur­rente.

Vous avez créé votre news­let­ter, celle-ci est envoyée de manière régu­lière (une à deux fois par mois pour un timing parfait) vous êtes désor­mais bien en (dans la) place !

5/ Rédi­gez des ebooks et livres blancs

Ces formats là vous permet­tront d’ac­croître votre thought leader­ship d’une part, et de récu­pé­rer des leads quali­fiés sur votre blog d’autre part. Vous mettrez en avant votre exper­tise en répon­dant à une ques­tion bien précise, de manière bien détaillée, en toute péda­go­gie. L’ebook, en télé­char­ge­ment sur votre blog, est un des formats, si ce n’est LE format le plus effi­cace pour récu­pé­rer de précieuses infor­ma­tions sur vos visi­teurs.

6/ Réali­sez des webi­nars

Rangez votre plume et prenez la parole ! Soyez sympa, montrez votre petite frimousse aux lecteurs qui vous suivent et aux nouveaux arri­vants, ils en seront ravis. La confé­rence en ligne (si elle est perti­nente et ne sert pas à faire la pub de votre entre­prise) augmen­tera consi­dé­ra­ble­ment votre crédi­bi­lité. Vous avez prouvé votre exper­tise par écrit, vos pros­pects trou­ve­ront agréable de vous entendre et de pouvoir vous poser des ques­tions en temps réel.

Voici donc une liste déjà bien complète des éléments qui vont permet­tront d’élar­gir votre audience. Bien-sur, vous pouvez toujours être davan­tage créa­tif en trou­vant de nouveaux types de formats qui fonc­tionnent bien ou encore être curieux et trou­ver ceux qui feront les tendances de demain. Mais pour l’ins­tant, la mise en place de tous ces outils, asso­ciée à un travail rigou­reux (et régu­lier), vous assu­rera le passage au niveau deux de ce jeu assez sympa qu’est l’inbound, que nous abor­de­rons très prochai­ne­ment : la CONVERSION !

Suite du dossier : L’es­sen­tiel d’une bonne stra­té­gie d’inbound marke­ting, étape #2 : CONVERTIR

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés