HubS­pot #Inbound17 : c’est parti !

LA grosse confé­rence HubS­pot annuelle, c’est à Boston, et c’est parti depuis ce lundi soir, 25 septembre 2017.

Plus de 21 000 personnes sont atten­dues pour cette grand-messe de l’inbound, orga­ni­sée par la petite star des logi­ciels de marke­ting auto­ma­tion, HubS­pot (qui fait bien d’autres choses que cela désor­mais, depuis le CRM (gratuit !) aux chat­bots, en passant par tout un tas d’autres services inté­grés dans sa suite).

J’y parti­cipe en mode « rookie » (compre­nez : c’est ma première édition), avec autant d’at­ten­tion pour le fond que pour la forme. J’ai enfilé ma tenue de repor­ter pour ces 4 jours d’évé­ne­ments. Au programme pour moi : des échanges en mode random avec d’autres parti­ci­pants (Twit­ter aide bien pour cela, déjà 4 rencontres juste sur cette première fin d’après-midi), des parti­ci­pa­tions à des ateliers (une grosse quin­zaine, sur les 250 sessions diffé­rentes propo­sées au total), quelques keynotes inspi­ra­tion­nelles (Brené Brown, le co-fonda­teur de Pixar, Michelle Obama… par exemple), quelques parties pour aussi profi­ter de l’am­biance, une série de rencontres avec les éditeurs d’add-ons ou de logi­ciels et techno de marke­ting/ventes à coupler avec le logi­ciel HubS­pot… de quoi faire le plein d’ins­pi­ra­tion pour tous ceux parmi nos clients qui utilisent déjà HubS­pot et ceux qui y passe­ront dans quelques temps !

Chaque jour, je vous ferai un petit résumé de ma jour­née et de mes impres­sions et réflexions (sur mon profil LinkedIn), mais aussi ici dans ce blog avec une petite sélec­tion des meilleurs moments vus par les réseaux sociaux.

Aujourd’­hui, c’était essen­tiel­le­ment jour­née « part­ners », et le kick-off avec un mot d’in­tro du patron du marke­ting d’HubS­pot, un beau keynote de Brené Brown, et un apéro dans le vaste hall / forum / espace stands (on s’est amusé à comp­ter combien on pouvait rentrer de terrains de foot dans le Palais des Congrès… mais on n’a pas vrai­ment encore trouvé, je ferai le calcul plus précis demain). Bref, il s’agis­sait de récu­pé­rer son badge, de sentir l’éner­gie et l’am­biance, de se mettre en mode « conf’ » pour tweet­ter et bloguer, échan­ger des cartes de visite et bien sûr nouer de premiers contacts. Un bon warm-up, en gros.

Allez, vous avez été sages, voici ce qu’il fallait rete­nir 🙂

Diffi­cile d’en donner l’échelle avec seule­ment quelques photos, mais le lieu est vrai­ment gigan­tesque… Là, ce n’est « que » la partie avec les stands. Le mains­tage, ou scène prin­ci­pale, est de la même taille que ce forum. Appa­rem­ment, on peut tenir assis à plus de 8 000 dans la grande salle… J’ai bien fait de m’en­traî­ner un peu avant de venir, il va falloir avoir une bonne condi­tion physique pendant les 3 jours !

Je vous propose aussi un petit tour d’ho­ri­zon (qualité bof car avec quelques milliers de personnes qui se connectent en même temps, hein…) assez tôt dans l’après-midi, donc avec encore assez peu de monde dans les allées (et oui, ça faisait genre 30 ans que je n’avais pas fait de Peri­scope !) :

La salle se remplit peu à peu et on se croi­rait dans un meeting poli­tique dans cette dispo­si­tion : chaises à plat, grandes allées, super écrans HD sur plus de 40 m de long en fond de scène.

La même vue, mais version pano­ra­mique :

C’est un anima­teur TV anglais qui offi­cie comme maître de céré­mo­nie cette année, un vrai pro, donc l’ac­cent british (d’après le boss du marke­ting d’HubS­pot) lui donne au moins 20 points de QI en plus en appa­rence. Le pire, c’est que c’est vrai :) !

Pour le coup, je m’at­ten­dais à un vrai truc à l’amé­ri­caine, avec max de remer­cie­ments, de « tout le monde est so awesome »… ben en fait pas du tout, le lance­ment a été vrai­ment bon, malin, plein d’hu­mour (effet british à la John Oliver ?), bien posé. Et suffi­sam­ment rythmé pour lancer la keynote. Vrai­ment aucun mauvais point sur le launch.

C’est Brené Brown (cher­cheuse, best-seller, confé­ren­ciè­re… elle a fait notam­ment l’un des 5 TED Talks les plus vus !) qui a fait le discours inspi­ra­tion­nel de lance­ment, là encore pas mal du tout. Quoiqu’un peu trop améri­ca­no­cen­trique : réfé­rences cultu­relles très US, mode de pensée très US… En même temps, même si HubS­pot annonce 100 pays diffé­rents repré­sen­tés, je pense que 90 % de la salle vient des États-Unis. Et puis c’est marrant d’avoir un bouillon de culture très améri­cain, où l’on parle de reli­gion, de poli­tique de foot­ball améri­cain, on l’on dit « we Ameri­cans », etc.

J’ai noté pas mal de choses de la confé­rence, mais l’ins­pi­ra­tion­nel supporte mal le résumé en bullet points. Alors je vous en fais grâce (il fallait vivre le moment), et je limite cela à une cita­tion…

Et une vidéo, en mode happe­ning / brisons la glace. Quand on est Français on n’ac­croche pas forcé­ment à ce genre de trucs mais bon, quand même, ça passe bien…

Après la keynote d’ou­ver­ture, démar­rage de l’apéro (bières, petits fours, vin servi dans des trucs en plas­tique dans lesquels on fait, chez nous, la panna cotta à empor­ter à la boulan­ge­rie du coin…) et rencontre de quelques personnes. L’évé­ne­ment est bel est bien lancé, et je rentre vite profi­ter de quelques instants de repos, trai­ter quelques mails, taper mon « rapport / article de blog », faire la liste des salles pour demain (on peut comp­ter jusqu’à 15 min de marche entre deux lieux de confé­rence, donc autant être préparé !) et regar­der un peu pêle-mêle ce que les gens ont parta­gé…

Avec quelques blagues sur les lieux de rési­dence (hôtels et Airbnb ont été évidem­ment pris d’as­saut, dans une ville déjà répu­tée pour être très onéreuse en la matière)…

Tandis que d’autres ont pris la poudre d’es­cam­pette pour aller à l’une des attrac­tions de la ville : Fenway Park et ses matchs de base­ball des Red Sox. J’irai jeudi soir pour ma part ;).

Bonne nuit et à demain !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés