[DOSSIER] Réus­sir son webi­nar : les erreurs à ne SURTOUT pas commettre

En octobre, chez Invox, c’est le mois du webi­nar ! Chaque semaine, nous abor­dons un aspect clé de ce format poten­tiel­le­ment très inté­res­sant dans votre mix marke­ting.

Article précé­dent : Réus­sir son webi­nar : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Allez, c’est cadeau… parce qu’on sait que vos webi­nars ont de l’im­por­tance pour vous et pour votre busi­ness ;). Alors profi­tez de nos conseils de sioux, éprou­vés au cours de quelques dizaines de webi­nars, pour nous ou nos clients, et quelques centaines d’autres “subits” lors de leur vision­nage !

      • Erreur #1 – Ne pas sourire
        C’est vrai ça, il vaut bien mieux tirer une gueule de 20 pieds de long (au passage, cela fait près de 7 mètres), c’est toujours mieux pour convaincre son audi­toire !
      • Erreur #2 – Ne pas soigner le décor
        Une petite salle de réunion, mal éclai­rée, bien vétuste, qui ressemble à un algeco des années 80 : voilà qui est parfait pour donner envie et trans­mettre vos valeurs et culture d’en­tre­pri­se…
      • Erreur #3 – Faire (unique­ment) sa pub
        Allez, vous avez un audi­toire ! Utili­sez-le au max pour ne déver­ser dans ses oreilles QUE de la bonne promo de vos services 🙂 Pas de contenu, pas de valeur ajou­tée : que de la pub bien sûr. Vous pour­riez même faire payer le webi­nar, on ne sait jamais !
      • Erreur #4 – Avoir des slides trop char­gés
        Des fois que vous n’ayiez pas le temps de tout dire, c’est mieux de tout écrire ! Avec de bons vieux slides remplis de texte (et des anima­tions ? des cliparts ?) et tout juste illi­sibles sur un écran un peu petit. L’as­su­rance de bien dégoû­ter les quelques personnes qui seraient restées jusqu’au bout 🙂
      • Erreur #5 – Ne pas lais­ser un temps suffi­sant pour les ques­tions-réponses
        C’est Saint-Exupéry qui s’ex­cu­sait de n’avoir pas eu le temps de faire plus court lorsqu’il écri­vait une lettre un peu longue… Pourquoi vouloir suivre le saint-homme et faire dans la briè­veté ? Non, ce n’est pas votre style. Débor­dez sur le temps imparti, prenez tout le temps imparti aux échanges, et même au-delà de l’heure limite. C’est impor­tant de montrer que vous savez plein de choses.
      • Erreur #6 – Ne pas faire de suivi post-webi­nar
        C’est vrai ça, si les gens ont suivi, c’est bon, le taf est fait. Non, aban­don­nez toute idée de follow-up, surtout commer­cial ! Lais­sez les parti­ci­pants reve­nir vers vous eux-mêmes !
      • Erreur #7 – Oublier son verre d’eau
        Ah, 60 minutes à parler sans pouvoir se lever de son siège… et voilà que la gorge vous gratte, ou que vous avez la bouche extrê­me­ment sèche. C’est mieux si vous n’avez rien prévu pour vous désal­té­rer 🙂
      • Erreur #8 – Ne pas en faire 🙂

S’ils sont bien faits, les webi­nars sont des armes marke­ting redou­tables ! A vous de jouer et d’en profi­ter…

A lire aussi :

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés