1min30 pour comprendre la diffé­rence entre inbound marke­ting et outbound marke­ting

Le petit lander­nau du marke­ting et des agences de conte­nus (bon, ok, nous ne sommes pas si nombreux à être 100% spécia­li­sés “conte­nus” !) en parle à tire-lari­got : l’in­bound marke­ting serait bien mieux que l’out­bound marke­ting… Mais quelle est vrai­ment la diffé­rence entre les deux notions ? Invox s’est donné comme mission de vous clari­fier tout cela… en moins d’une minute trente !

La distinc­tion est assez simple : on pour­rait traduire inbound par “entrant” et outbound par “sortant”. L’idée est donc de clas­si­fier les actions marke­ting mais aussi les “leads” ou contacts géné­rés en deux grandes caté­go­ries, tels Capu­let et Montaigu. Fina­le­ment, tout semble les oppo­ser mais ils sont rude­ment complé­men­taires !

D’un côté, l’out­bound. Ce sont toutes les tech­niques qui visent à cibler certains segments, et à leur impri­mer une certaine pres­sion marke­ting, via des emails, des appels télé­pho­niques, des cour­riers ou de l’af­fi­chage publi­ci­taire. En gros, l’en­tre­prise vise des cibles et leur “pousse” ses messages.

De l’autre côté donc, l’in­bound marke­ting. Né plus récem­ment, il consiste à mettre en place tout une palanquée de tactiques, la plupart basées autour du contenu ou de prises de parole “expertes”, sans parler de soi ou de “faire de la pub” pour ses produits ou services. Mais comme ce que l’on va racon­ter est inté­res­sant en soi, l’on mise sur le fait que des personnes inté­res­sées vien­dront se rensei­gner aussi sur les offres commer­ciales propo­sées.

En défi­ni­tive, et comme dans tout régime alimen­taire, un peu de variété ne nuit pas et l’équi­libre dans le mix marke­ting est néces­saire pour toute entre­prise. Une dernière image pour la route :

  • l’in­bound marke­ting, c’est un peu comme la pêche : vous lancez votre ligne avec vos appâts (vos conte­nus), et vous atten­dez que cela morde, sans savoir si les pois­sons seront gros ou petits.
  • l’out­bound marke­ting, au contraire, c’est de la chasse. Vous êtes à l’af­fût des proies, et c’est vous qui choi­sis­sez de les tirer ou non, sachant qu’elles ne demandent sans doute pas à rece­voir vos “balles”…

Voilà ! Sinon vous pouvez retrou­ver nos expli­ca­tions dans cette vidéo :

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés