Comment utili­ser LinkedIn pour propa­ger vos conte­nus ? #ContentMar­ke­ting

LinkedIn est aujourd’­hui le premier réseau social profes­sion­nel : il compte plus de 5 millions d’uti­li­sa­teurs en France. LinkedIn, c’est bien plus qu’un CV en ligne statique, c’est une plate­forme pour capter des pros­pects, gagner en noto­riété et géné­rer des leads. Comme le dit Prune Nouvion, direc­trice commer­ciale solu­tions marke­ting de LinkedIn France : « LinkedIn est […] deve­nue une plate­forme de conte­nus » [1].

C’est bien simple, le contenu est le moteur de l’in­fluence sur LinkedIn : si vous souhai­tez émer­ger, vous devez prendre la parole sur vos sujets de prédi­lec­tions. Voici nos conseils pour opti­mi­ser votre présence et gagner en légi­ti­mité sur le réseau.

1) Ayez un profil expert

Vous devez complé­ter au maxi­mum les sections de votre profil. Le nouveau design offre
la possi­bi­lité d’agen­cer les diffé­rentes sections et de les dispo­ser dans l’ordre que vous souhai­tez.
Vous devez penser votre profil comme une vitrine pour les autres utili­sa­teurs : il faut capter leur atten­tion et leur donner envie d’en connaître plus sur vous et sur votre entre­prise.

La section « Résumé » doit compor­ter les mots-clés qui vous défi­nissent. Vous êtes une entre­prise de services, une star­tup, un grand groupe ? Vous êtes marke­teur, ingé­nieur, direc­teur finan­cier ? À vous de travailler cette section de présen­ta­tion pour mieux ressor­tir sur le réseau social. Cette partie doit être rédi­gée, stimu­lante et concise. Une bonne section « Résumé » peut vrai­ment faire la diffé­rence !

Pour les « Expé­riences profes­sion­nelles », n’hé­si­tez pas à mention­ner vos acti­vi­tés précé­dentes. Il n’est néan­moins pas néces­saire de mettre en avant vos boulots d’été de jeunesse ;). Dans cette partie, vous n’êtes pas obligé de rédi­ger tota­le­ment, préfé­rez des points ou des tirets avec des mots-clés.

Pour la section « Forma­tions », pas besoin de remon­ter jusqu’au BAC ; vos études supé­rieures suffi­ront ! En saisis­sant des écoles et/ou des univer­si­tés, vous créez des connexions avec les autres membres. Certains établis­se­ments permettent de lancer une recherche d’an­ciens élèves direc­te­ment sur le réseau social.
LinkedIn-recherche-anciens-élèves

Pour vos compé­tences, n’es­sayez pas d’être exhaus­tif ! Signa­lez votre coeur de métier et évitez les compé­tences trop « larges ». N’ou­bliez pas que vous devez vous démarquer ! De plus, vous pouvez utili­ser la fonc­tion « Voir le profil en tant que », pour vous rendre compte de ce que visua­lisent vos rela­tions ou les autres utili­sa­teurs.

Vous hési­tez entre un profil en anglais, en français ou dans une autre langue ? LinkedIn vous permet de créer plusieurs versions de votre profil. Ça peut être une bonne idée si vous pros­pec­tez à l’étran­ger ! Surtout n’ou­bliez pas les basiques : vos coor­don­nées, mail, numéro de télé­phone mais aussi les liens vers le site inter­net de votre entre­prise et vos autres réseaux sociaux. Vous avez un compte Twit­ter ? Pourquoi ne pas le mettre direc­te­ment dans le titre de votre profil ?

Vous souhai­tez noti­fier votre réseau de vos modi­fi­ca­tions de profil ? C’est comme si c’était fait.
LinkedIn-notifier son réseau

N’hé­si­tez pas à agré­men­ter chaque section avec des conte­nus : des liens, des vidéos, des images, cela rendra votre profil beau­coup plus visuel et attrac­tif !

LinkedIn-ajout-contenus-profil

 2) Commen­cez à “réseau­ter”

Dans un premier temps, vous pouvez ajou­ter vos anciens contacts/clients, ça augmen­tera votre nombre de rela­tions et donc vos oppor­tu­ni­tés ! Surtout que LinkedIn permet d’im­por­ter direc­te­ment ses contacts et de retrou­ver leur profil. Vos anciens collègues ou clients ont proba­ble­ment un bon souve­nir de vous. Une petite recom­man­da­tion est toujours la bien­ve­nue ! Ceci vous permet­tra de gagner en crédi­bi­lité et de vous assu­rer la confiance des membres du réseau social. Vous pouvez les recom­man­der en retour : il faut donner pour rece­voir. Mais atten­tion à ne pas en faire trop ! Il faut des recom­man­da­tions sincères. N’hé­si­tez pas à féli­ci­ter vos rela­tions pour leur nouveau job ou acti­vité, ceci vous permet­tra de garder le contact.

Spéci­fi­cité de LinkedIn : vous pouvez savoir qui a consulté votre profil. Et c’est là une véri­table aubaine ! En effet, il peut être inté­res­sant de rentrer en contact ou d’ajou­ter à son réseau les personnes qui ont été inté­res­sées par votre profil.

LinkedIn-consultation-de-votre-profil

3) Créez votre écosys­tème sur LinkedIn

La page entre­prise, c’est le socle de votre présence sur LinkedIn : elle permet d’ins­ti­tuer votre orga­ni­sa­tion et de prendre la parole en son nom. C’est un repère pour les socio­nautes. C’est sur ce canal que vous devez publier vos dernières news, vos commu­niqués de presse, ainsi que les articles qui vous mentionnent et vos conte­nus, bien évidem­ment. Vous pouvez aussi créer des pages vitrines pour vos diffé­rentes marques ou exper­tises.

Sur LinkedIn, vous avez inté­rêt à vous connec­ter à des groupes théma­tiques. C’est un bon moyen de vous faire remarquer, mais aussi de vous tenir au courant de l’ac­tua­lité de votre secteur. Dans ce cas, c’est à vos experts, aux ambas­sa­deurs de votre entre­prise de prendre la parole : ils incarnent votre entre­prise aux yeux des membres des groupes de discus­sions. À eux de diffu­ser vos meilleurs conte­nus et de créer des conver­sa­tions.

Atten­tion, les groupes ne sont pas un espace pour faire de la publi­cité ! Ne parta­gez pas des actua­li­tés centrées sur vos produits / services / marques. Prenez part aux discus­sions, réagis­sez et commen­tez les conte­nus des autres membres du groupe. Un échange avec un futur client est une bonne approche !

Vous souhai­tez créer votre propre groupe théma­tique ? C’est possible ! C’est une bonne idée pour géné­rer des conver­sa­tions autour de votre exper­tise.

4) Utili­sez les filtres de recherche LinkedIn

En amont, vous devez mener une réflexion sur le profil type de votre cible. Une fois iden­ti­fié, LinkedIn vous permet de recher­cher des profils en fonc­tion de diffé­rents critères :

  • Avec la formule gratuite, faites des recherches selon le secteur d’ac­ti­vité, l’en­tre­prise, les forma­tions.
  • Avec la formule premium, vous pouvez affi­ner en fonc­tion des postes, du niveau d’ex­pé­rience, des inté­rêts des utili­sa­teurs, de la taille des entre­prises.

En vous connec­tant aux bonnes personnes, vos conte­nus seront mieux diffu­sés et vous touche­rez bien plus préci­sé­ment votre audience.

5) Utili­sez les Inmails

Lorsque vous avez repéré un pros­pect, il peut être judi­cieux de le contac­ter. Réflé­chis­sez bien au contenu de votre message, il doit être person­na­lisé. Vous devez montrer de l’in­té­rêt pour le desti­na­taire en utili­sant, par exemple, les infor­ma­tions glanées sur son profil. Vous pouvez aussi ajou­ter du contenu dans votre Inmail, comme un slide­share ou un livre blanc. Les avan­tages des Inmails ? Vous esqui­vez les barrages poten­tiels et l’en­voi de mails sans réponse !

6) Rédi­gez vos billets de blog direc­te­ment sur LinkedIn

Cette fonc­tion­na­lité est pour le moment réser­vée aux « influen­ceurs » LinkedIn, mais elle va se déployer pour l’en­semble des utili­sa­teurs. LinkedIn propose alors de vrais outils d’édi­tion. Le but est de relayer les articles de votre blog d’en­tre­prise direc­te­ment sur le réseau social. En donnant un aperçu de votre article et en plaçant un CTA vers votre blog, vous gagne­rez en trafic !

LinkedIn-publication-des-articles

LinkedIn est un réseau social primor­dial dans votre stra­té­gie de Content Marke­ting. Les diffé­rentes fonc­tion­na­li­tés du réseau permettent de mettre en avant et de diffu­ser vos conte­nus à une audience profes­sion­nelle quali­fiée. Il faut bien évidem­ment y inves­tir du temps pour avoir des résul­tats !

[1] source : http://vision­mar­ke­ting.e-marke­ting.fr/social-busi­ness/linke­din-est-deve­nue-une-plate­forme-de-conte­nus_a-99–2888.html#mainTable)

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés