Perso­nas

Pourquoi avoir une approche personas ?

On pense tous connaître les personnes à qui l’on s’adresse. D'ailleurs, le marketing est – en partie – payé pour définir les cibles, adapter les discours et « targeter » les bonnes personnes. Cependant, en y regardant de plus près, on se rend compte que la vérité est plutôt du côté des commerciaux… et des prospects eux-mêmes.

La technique des personas tente de donner une vision très « concrète » et personnifiée des cibles d’audiences. Elles portent un nom, un prénom, ont une histoire, des problèmes quotidiens, des enjeux dans leurs jobs, des habitudes de consommation de contenus, des événements préférés, des usages sur les réseaux sociaux, des magazines ou blogs qui les influencent, des attentes et des aspirations personnelles et professionnelles… De quoi penser les campagnes pour des cibles « réalistes » et non pas des réalités virtuelles bricolées dans un PowerPoint ou à partir d'une aride base de données.

Dans le cadre de de la création des personas, nous travaillons fréquemment l’approche buyer journey. Le buyer journey est la représentation, étape par étape, des différentes questions posées et des différents critères de décision pris en compte par un prospect au cours de son processus d’achat, en fonction de sa maturité. Depuis les interrogations les plus « générales et débutantes » jusqu’à la toute fin du cycle de vente, on s’intéresse ici aux sujets qu’il faudrait couvrir, aux freins, aux craintes, aux interactions avec d’autres décisionnaires ou influenceurs, etc. En lien fort avec les personas, le buyer journey donne un grand nombre d’informations sur les besoins de contenus et la réalité de la prise de décision.

Comment ça fonctionne ?

Il existe deux manières de faire des personas : la simple et la complète (un peu comme les crêpes).
 
L’approche simple, ou light, se concentre sur des informations récupérées auprès des commerciaux terrain (qui ont moins de filtres par rapport à la cible) et sur les réseaux sociaux (avec un petit biais).
 
L’approche « complète » ajoute à cette prise d’informations toute la partie « interviews ». Ces derniers consistent en des entretiens qualitatifs avec les cibles (idéalement des personnes qui ne sont pas TOUTES vos clients, mais aussi des personnes qui ne vous connaissent pas encore).

La compilation de ces infos donne des portraits très concrets, que l’on pourra diffuser dans l’entreprise et utiliser pour penser les campagnes.

En images…

On s’en parle ?

Nous savons bien qu’en général, la méthode des personas est un peu contraignante pour vous : on peut vous aider !

Alors contactez-nous ;)
Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés