Le blog du Content Marketing

Petit résumé du Jour 3 au HubSpot #Inbound17 !

#inbound17 invox hubspot boston résumé revue de tweets

Grosse journée ici à Boston (après le jour 1 et le jour 2 de la conférence HubSpot #Inbound17), avec une présence de 6 a.m. à 10 p.m. (oui, révisons nos écritures d’heures US) : la keynote de Michelle Obama (en fait de keynote, une interview) imposait d’arriver tôt pour des raisons de sécurité (m’étais-je dit)… et la soirée « comiques » + party imposait de rester un peu tard. Avec pas mal de conférences entre les deux, des articles à rédiger, les premières conclusions à tirer et quelques rencontres à mener…

Michelle Obama au #Inbound17 d’HubSpot !

Donc, premier gros morceau de la journée : Michelle Obama. Sur le programme, ça en impose forcément. Et force est de constater que c’est une rock star ici. Public en masse, hystérie à l’ouverture des portes (on aurait dit le premier mercredi des soldes chez Primark), applaudissements toutes les trois phrases… Une belle expérience, avec une personne iconique et magnétique et qui, en plus d’avoir beaucoup de recul déjà sur ses huit années à la Maison-Blanche, est fun et pleine d’auto-dérision.

J’essaie de ne pas paraître trop fanboy ici, mais c’est compliqué d’être autre chose que dithyrambique à son égard… Sur le fond, c’est autre chose, avec un format assez statique, un peu en mode « papote entre potes » avec la journaliste choisie pour l’interviewer : c’est resté super gentillet, assez consensuel, et sans lien apparent avec le sujet de la conférence. Alors qu’il y avait à dire, ne serait-ce que sur la communication politique, le rôle changeant des médias, la montée des réseaux sociaux, etc. Bref un moment dont on se souviendra, avec plaisir, mais qui aurait pu prendre une dimension encore plus intéressante.

ABM, sales managementinbound… : des conférences de qualité inégale

Ma journée a ensuite été une boîte de chocolats : des sujets variés dans les sessions auxquelles j’ai participé, certaines belles expériences, et puis d’autres franchement décevantes en raison du niveau très débutant ou du décalage entre le rêve envoyé par la description et l’intitulé du sujet… et le fond réellement abordé.

Au menu – je me permets de vous laisser les titres en anglais pour que vous compreniez ma douleur, dans certains cas –, cinq sessions dont deux largement en-dessous de mes attentes et de celles des personnes qui étaient à côté de moi :

  • How to Achieve Inbound Sales Success: A 5 Step Secret Ninja Plan that Will Surprise You
    La première session attrape-nigauds de la journée. En fait de « Ninja Plan », une présentation à base d’acronymes du genre « S.M.A.R.T. » pour nous expliquer, en cinq étapes, comment réussir en inbound. Sans grand intérêt si ce n’est celui de me permettre de finaliser mon retour d’expérience de la veille sur mon fil LinkedIn, que je vous invite à vite aller consulter, petit·e·s veinard·e·s ! Pour les plus curieux·ses (ou les amateur·trices de méthodes à base d’acronymes), S.M.A.R.T doit faire écho à « Sales Training + Management Buy-in + Application + Remove the haters + Timing »).
  • Demystifying Sales Activity Management
    La session a un peu mal commencé, les dix premières minutes mettant vraiment du temps à décoller (un peu comme dans certains romans où la mise en place des décors et des personnages casse tout le rythme). Et pourtant, ce fut ensuite une belle surprise, avec pas mal de sujets sur la table autour des problématiques de métriques à partager entre Sales et Marketing, ce qui est l’un des grands, grands sujets de l’alignement marketing-sales. Beaucoup de bonnes choses dans cette session, vous retrouverez pas mal des apprentissages dans le best of Twitter ci-dessous et dans mon résumé LinkedIn à venir.
  • ABM in an Inbound World
    C’était LA session que j’attendais dans la journée : l’ABM (account-based marketing) est en effet une pratique clé. Là encore, les propos sont restés un peu simplistes (simplets ?)… mais je n’en ressors pas avec une mauvaise impression. Quelques bonnes pistes de réflexion et d’action remontées, avec un peu de vécu de la part de l’intervenant. Un sujet à creuser quoi qu’il en soit et de vraies choses à bâtir sur ces pratiques pour venir s’appuyer sur les contenus créés et les utiliser dans une réelle optique de « Sales Enablement ».
  • Do Better, Not More: Creating High Value Content in the Peak Content Age
    Une nouvelle manière de traiter le sujet « faisons moins de contenus, mais des choses plus intelligentes ». Avec quelques pistes en termes de formats et en termes de valorisation de ces formats (surveys, vidéos, vie sur les plateformes sociales…) mais aussi avec une approche sur le « comment faire participer vos lecteurs / vos prospects / votre communauté » pour vraiment co-construire les contenus en les y associant. Si on sent vraiment cette tendance arriver, les solutions et les méthodes sont toutefois encore un peu floues.
  • Topic Clusters Over Keywords: It’s the End of SEO (As We Know It)
    Cette session, en laissant traîner mes oreilles, n’a vraiment pas touché sa cible. Très débutant, déjà un peu daté (on parle de cocon sémantique – le mot français pour « topic clusters » – depuis bien… deux ans, je dirais). Après, mes attentes sont peut-être trop élevées et le public moyen d’#Inbound17 clairement encore peu averti. À la question : « Connaissez-vous le concept de PageRank ? », seul un quart de la salle a levé la main. Et le fait même qu’on pose cette question-là fin 2017… Voilà.

À la réflexion, il manque un indicateur de niveau débutant / medium / expert pour aider au choix des conférences.

J’ai également assisté à une session bonus sur les règles d’or du bon onboarding client pour une agence. Je vous en ferai grâce ici parce que c’était plutôt « cherry on the cake » pour moi dans mon programme de l’après-midi. Très bonne session au demeurant, bien menée, et avec pas mal d’humour qui rassure toutes les agences dans la salle : c’est normal de galérer de temps à autre avec un client et il existe des solutions pour éviter les accidents. Good good, donc.

La fin de journée était dédiée au spectacle, avec deux comiques / stand-up comedians au programme. Bien mené, drôle (même si j’ai loupé pas mal de blagues très culturelles) et avec une ambiance très, très positive dans la salle. Belle manière de terminer la journée ! Allez, à mon tour de terminer la mienne avec un petit tour d’horizon via les réseaux sociaux.

Revue de tweets quotidienne ! #Inbound17 HubSpot

Je ne veux pas trop en rajouter, alors je ne mets qu’un seul tweet sur l’ex-première dame.

On parlait hier (et depuis deux ans) de faire moins de contenus, mais mieux. Michelle endorses this message.

Comme on a attendu 2 h et quelques avant le démarrage de l’interview, j’ai eu le temps de jouer un peu avec les chatbots :

Une bonne grille pour analyser sa maturité sales / marketing :

Côté plénière, un chef est venu partager ses réflexions, toujours intéressant de croiser les regards depuis d’autres disciplines :

Une session à dérouler sur l’ABM (cliquez ici pour lire toute la suite de tweets qui reprend l’intégralité de la conférence) :

Je travaille sur un chapitre « les Américains dans une conférence » car il y a vraiment des trucs rigolos… Notamment celui-ci : ils s’assoient toujours sur les places du bord en premier. C’est le cas ailleurs, mais pas dans une telle proportion ! :)

Quelques règles pour éviter de partir dans le mur lors du lancement de son projet de marketing automation :

https://twitter.com/guilhem/status/913105368192036864

L’importance d’exposer son contenu et de doper sa visibilité (plusieurs fois, d’ailleurs, pas seulement au moment de la publication) :

Moins de contenus, mais positionnés beaucoup plus selon une logique de « niche ». L’important : être le meilleur sur son sujet, à chaque contenu, et de capitaliser sur des contenus « star » :

Certains speakers vont assez loin dans des concepts… renversants :

C’est la fin de journée, je commence à craquer… ^^

Mais, au fait, l’inbound, ça a de l’avenir ?

Hop, place au rire !

Et demain matin,pour garder la forme, y’a Zumba !

Sweet dreams et à bientôt !

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ