Le blog du Content Marketing

Google AuthorShip et pourquoi c’est important pour le Content Marketing

page-header-bg

Nous avions abordé la notion de Google Authorship pour la première fois dans notre article SEO, référencement naturel et contenus : tout ce qu’il faut savoir #ContentMarketing. Créé par Google pour ajouter un niveau d’information dans les recherches et prouver la paternité d’un contenu, il devient un élément incontournable du SEO. En effet, en plus de l’effet Call To Action des rich snippets (dans lesquels figurent maintenant les noms et prénoms des auteurs), il permet aux contenus de sortir du lot. Un premier pas vers le Author Rank, qui nous semble déjà bien omniprésent… 

Avant d’essayer de comprendre le lien avec le Content Marketing, il est important de comprendre ce que l’on appelle Google Authorship. Plus qu’un simple ajout du nom et prénom de l’auteur dans les rich snippets, nous le voyons comme un premier pas vers l’Author Rank (classement par auteur), qui selon certaines sources semble déjà impacter fortement le référencement des contenus. Mais c’est surtout une innovation dont tout le monde peut tirer parti : Google, certes, mais aussi les auteurs, leurs sites et, bien sûr, les internautes.

Google Authorship… qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Comme expliqué plus haut, Google Authorship permet à Google de relier un contenu à son auteur. Il est aussi, selon nous, la première étape qui a permis à Hummingbird (le dernier algorithme de Google) de prendre en compte la « popularité » d’un auteur dans le référencement de son contenu. Google Authorship a surtout permis à Google de rajouter un niveau d’information dans ses rich snippets (petit encart montrant une information spécifique au niveau de la meta description des contenus) : les prénom et nom de l’auteur d’un article (cf exemple ci-dessous). Une belle façon d’utiliser ce lien contenu-auteur, pour informer l’internaute sur la paternité des contenus affichés sur les pages de recherche.

Untitled

Jusqu’à début juin, il était possible de voir aussi la photo de l’auteur, mais il semble que nos amis de chez Google aient récemment décidé de retirer cette information…

Recherche Google Matt Cutts

Google parle aussi de ce Google Authorship (aussi appelé Rel= »Author »en référence au petit bout de code qui traduit cette notion d’Authorship) comme le lien qui manquait entre le monde réel et le web. Comme l’explique Matt Cutts dans sa vidéo Will Google be evaluating the use of rel=’ ‘ author ‘ ‘ moving forward?, on assiste indirectement à une évolution d’un internet anonyme où l’on privilégiait les mots et le contenu, à un web où il y a une notion d’identité et de propriété du contenu.

La raison qui a poussé Google à intégrer cette notion d’Authorship est certes l’envie d’améliorer la qualité des recherches en ajoutant un niveau d’information, mais c’est donc aussi l’envie de proposer aux internautes des résultats de recherches toujours plus pertinents. Google s’est longtemps contenté de juger un contenu à ses mots clés et à sa popularité. Lier le contenu à son auteur permet maintenant à Google de connaître la popularité d’un auteur en fonction de la popularité de ses contenus. Et inversement, il est maintenant possible pour Google de juger de la qualité d’un contenu en fonction de la popularité de son auteur (elle-même fonction de la qualité de ses autres contenus !).

Résultat : Un contenu écrit par un auteur considéré comment expert (des articles plus lus, partagés…) sera mieux valorisé par le moteur de recherche.

AUTHOR RANK ?

:D

Il existe encore certains flous sur l’existence du « Author Rank » (nous on dit OUI !). Ce qui est sûr, c’est qu’un article lié à son auteur sera mieux référencé par Google qu’un article qui ne l’est pas. Pas besoin d’en dire plus pour vous convaincre, si ? Just in case…

Les avantages de Google Authorship

Google Authorship pour l’auteur

Pour l’auteur, c’est un moyen d’être crédité de ses articles. Comme expliqué plus haut, Google affiche désormais dans ses rich snippets le nom et le prénom de chacun des auteurs. Plus précisément, de ceux qui ont paramétré Google Authorship (procédé qui passe par la création d’un compte Google+ et que nous vous expliquons à la fin de cet article). En plus de cette notion de paternité (ownership en anglais), Google offre désormais aux auteurs plus de visibilité sur la toile.

Rel= »Author » rend donc les contenus plus personnels, permet de prouver qui les a écrit et offre de la visibilité à l’auteur (++ pour le personal branding !). Mais ce n’est pas tout. Il offre aussi de nouvelles perspectives en termes de metrics : il est maintenant possible de voir ses statistiques en tant qu’auteur, sur une thématique précise. Il suffit pour cela d’aller sur les outils Google pour les webmasters et de s’identifier à l’aide de ses identifiants Google+. Une fois logged-in, vous trouverez sur la gauche de votre navigateur une section « Statistiques de l’auteur ».

Google Authorship pour votre site internet et leurs contenus

Le rich snippet affiché par Google sur les pages de recherche offre une meilleure visibilité à votre contenu par rapport aux autres contenus n’utilisant pas cette fonctionnalité. Le résultat est un meilleur taux de clics et donc plus de trafic sur votre site. C’était d’autant plus vrai quand Google affichait aussi la photo de l’auteur. Celle-ci jouait indirectement le rôle d’un Call To Action (CTA). Dans l’exemple ci-dessous, les yeux sont très clairement attirés par le résultat montrant la photo.

RichSnippet

La suppression de la photo dans les rich snippets va très certainement affecter l’efficacité de ce « CTA » (Google dit que non…), mais cela ne vous empêche pas d’attirer les fidèles lecteurs de vos rédacteurs-phares. Afficher le nom des auteurs de vos contenus est un gage de qualité. Ce n’est pas seulement un moyen de créditer l’auteur pour son travail, c’est aussi un moyen de mettre en avant l’humain qui est derrière le contenu.

Attention cependant à ne pas abuser de cette fonctionnalité. De nombreux sites détournent le Rel= »Author » en créant des comptes corporates ou « La Rédaction », pour bénéficier de l’effet CTA. Ce qui n’est clairement pas le but recherché par Google, qui a lancé cette fonctionnalité pour ajouter de la profondeur aux recherches et améliorer celles-ci en indiquant l’auteur derrière un contenu.

Interdit

Le géant américain ne pénalise pas (encore) ce genre de pratiques, mais il précise que « Google prefers to feature a human who wrote the content » (Google préfère mettre en avant l’humain qui a écrit le contenu) ou « we discourage using authorship in these cases » (nous n’encourageons pas son utilisation dans ces cas là). Ce ne serait pas étonnant (et les experts du domaine le confirment) de voir tous ces « faux » auteurs pénalisés le jour où Google sortira une nouvelle version de son algorithme de recherche. C’est d’ailleurs peut-être l’une des raisons qui ont poussé Google à retirer la photo de ses rich snippetsUne solution utile et « acceptable »  pour mettre en avant son contenu commercial serait la fonctionnalité  rel= »publisher » qui permet de lier des contenus plus « corporate » à la page Google+ de la société/produit.

Info utile : les pages ne peuvent pas toutes être référencées en utilisant Google Authorship. Pour maximiser vos chances, Google conseille d’utiliser la fonction Authorship sur :

  • une page contenant un seul article
  • une page composée de contenus écrits par un seul auteur
  • une page sur laquelle il est clairement fait mention de l’identité de l’auteur (s’assurer que le nom utilisé est le même que celui utilisé sur Google+).

Google Authorship pour l’internaute

Nous avons tous nos écrivains, journalistes, musiciens, etc. préférés. Comme pour un nouveau roman, un article de presse ou un album, savoir qui se cache derrière un contenu publié sur le web nous oriente dans notre décision de cliquer ou non : cela crédibilise le contenu et la qualité de l’information. L’internaute a maintenant accès à un niveau de détail et d’information supplémentaire qu’il peut (ou non) prendre en compte avant de choisir de cliquer sur un lien.

BestQuality

Mais ce n’est pas tout. Google est maintenant capable d’intégrer une nouvelle variable lors de vos recherches : « quels sont les auteurs les plus experts ». Ok, nous rentrons ici de nouveau dans le sujet « Author Rank », mais nous restons convaincu qu’aujourd’hui un contenu écrit par un auteur considéré comme « expert » par Google remontera dans vos recherches.

Google Authorship pour Google

Certes, c’est un bon moyen d’encourager les auteurs à créer un compte sur Google+, mais ce n’est pas tout. En offrant plus d’informations aux internautes, Google améliore la qualité du processus de recherche, ainsi que la pertinence de l’information proposée.

Google Authorship et Content Marketing

Sur la home page de notre site, nous donnons la définition suivante : « Le Content Marketing consiste à créer et à diffuser des contenus – informations qualitatives et pertinentes – de nature à intéresser actuels et potentiels clients d’une entreprise. L’idée sous-jacente est qu’en offrant des contenus de valeur, on va favoriser la prise de décision chez les lecteurs potentiels, augmenter la crédibilité et l’expertise des auteurs et développer la loyauté envers la marque. » Décortiquons la deuxième partie de cette définition pour mieux comprendre l’importance que peut avoir ce nouvel algorithme dans votre stratégie de contenus.

  • « L’idée sous-jacente est qu’en offrant des contenus de valeurs » : comme nous le disons toujours chez Invox, la base de toute bonne stratégie de contenus et de référencement est la création de bons contenus. Ceci prend tout son sens avec l’arrivée du Rel=' »Author » qui va maintenant juger de la qualité du rédacteur. Un mauvais contenu sera peu lu, apprécié, partagé… et viendra par conséquent affecter négativement la « popularité » de l’auteur et le référencement de ses contenus. Ecrire de bons articles apporte donc de la crédibilité à l’auteur, et Google privilégiera ses futurs contenus.
  • « on va favoriser la prise de décision chez les lecteurs potentiels » : mettre en place Google Authorship sur votre site permettra de faire apparaitre un niveau d’information supplémentaire sur les pages de recherche dans les rich snippets (dans lesquels figure les prénoms et noms de vos auteurs). La combinaison du Author Rank et du rich snippet : (1) placera votre contenu expert devant celui de quelqu’un écrivant pour la première fois sur le sujet ; (2) donnera plus de matière (nom de l’auteur) à l’internaute en recherche d’information pertinente ; et (3) jouera un rôle de CTA sur les pages de recherches.
  • « augmenter la crédibilité et l’expertise des auteurs » : écrire sur un sujet fait indéniablement monter un auteur en compétence, il en devient expert (s’il ne l’était pas déjà). Nous le savons, vous le savez… et nous partons tous régulièrement à la recherche du dernier article de nos bloggueurs de référence. Google lui, ne le prenait pas en compte. Oui, mais ça, c’était avant… Aujourd’hui, il ne s’arrête plus à la popularité d’une page et l’utilisation de mots clés, et incorpore cette notion de « crédibilité et expertise d’un auteur » directement dans son algorithme.
  • « et développer la loyauté envers la marque. » : tellement facile si nous avons des auteurs experts, populaires et crédibles qui partagent des contenus de qualité !

Alors, pourquoi se priver de la possibilité de faire remonter ses contenus dans les recherches Google tout en améliorant son personal branding ?

Vous l’aurez compris, nous pensons que Google a déjà commencé à utiliser Google Authorship pour mettre en place un Author Rank. De notre point de vue, ce serait donc bête de ne pas s’y mettre dès aujourd’hui. Et même si ce n’est pas le cas, et que l’Author Rank n’est qu’une légende urbaine… nous vous conseillons tout de même de vous y mettre :D Comme nous l’avons expliqué plus haut, ce sera bénéfique pour tout le monde… dont vous !

Et pour tous les convaincus qui souhaitent s’inscrire, deux options sont possibles pour associer votre contenu à votre profil Google+… regardez plus bas, on vous explique tout !

Utiliser la notion d’Authorship Google

=> Si vous avez une adresse email sur le même domaine que vos contenus (nom@nomdedomaine.fr – http://www.nomdedomaine.fr) :

    1. Inscrivez-vous à Google+ (si ce n’est pas déjà fait).
    2. Assurez-vous bien d’avoir une jolie photo de vous.
    3. Vérifiez qu’il est fait mention de votre prénom et de votre nom (celui de Google+, of course!) sur chacun de vos contenus.
    4. Consultez la page Authorship de Google+ pour envoyer et faire valider votre adresse par Monsieur Google. Il se chargera ensuite de référencer tous vos contenus.

=> Si vous possédez une adresse email différente du nom de domaine sur lequel vous écrivez (nom@gmail.com – http://www.nomdedomaine.fr) :

      1. Inscrivez-vous à Google + (si ce n’est pas déjà fait).
      2. Assurez-vous bien d’avoir une jolie photo de vous.
      3. Insérez en signature de chacun de vos contenus un lien vers votre compte Google+ : <a href= »[profile_url]?rel=author »>Nom de l’auteur</a>.
      4. Mettez à jour la section « Également auteur de » de Google+ en ajoutant les liens des sites contenant vos contenus.

Sebastien de Lavison

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ