Forma­tion Invox #16

#16 - Et les réseaux sociaux alors ?

La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter). Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Etape 16 : Je me crée un réseau !

Kaabo !

Votre site est en ligne, vous avez fait votre coming out… avouez que ce n’était pas si terrible ! Vous y êtes parve­nus et personne ne s’est foutu de votre gueule đź™‚ (enfin, on espère, il doit bien y avoir quelques cas où cela se produit, mais honnê­te­ment cela ne nous est jamais arrivé !).

Dans la session précé­dente, nous avons commencé a abor­der les réseaux sociaux (LinkedIn, Face­book, Twit­ter…). Si nous l’avons fait, ce n’est pas parce que vous devez forcé­ment deve­nir des “Commu­nity Mana­gers”. En revanche, il est primor­dial que vous sachiez utili­ser les réseaux sociaux à bon escient pour trou­ver des idées de conte­nus à écrire et surtout pour diffu­ser vos créa­tions et augmen­ter votre audience. Comme tout patron de maga­zine, l’au­dience vous importe, tout simple­ment car 1) c’est la preuve que vous êtes perti­nent dans vos conte­nus et 2) le Content Marke­ting est un jeu de volumes : plus vous atti­rez de monde, plus vous avez de chance que les effets sur votre busi­ness soient impor­tants et donc que vos efforts soient récom­pen­sés.

Diffi­cile de parler de conte­nus sans parler de réseaux sociaux…

Conte­nus et réseaux sociaux se marient très bien, notam­ment pour une approche “B2B”. En effet, les réseaux sociaux sont d’ex­cel­lents trem­plins pour porter vos conte­nus aux yeux de ceux qu’ils peuvent inté­res­ser.
Si vous avez un peu de temps, nous vous recom­man­dons de suivre cette vidéo, repre­nant un speech que nous avons fait avec une entre­prise amie, spécia­liste des réseaux sociaux.

Quelle que soit votre proxi­mité avec les réseaux sociaux, ne pensez pas pouvoir diffu­ser correc­te­ment vos conte­nus sans y être présent, au moins sur l’un d’entre eux. Cela fait partie du jeu de la prise de parole sur Inter­net : vous avez un endroit où vous publiez vos conte­nus (votre site, blog, maga­zine, news­let­ter…) et il vous faut un endroit où les faire connaître et assu­rer les services avant- et après-vente, où vous pouvez discu­ter, faire réagir, entrer en contact avec d’autres personnes qui réflé­chissent aux mêmes thèmes que vous.

Petit tour d’ho­ri­zon des diffé­rents réseaux à votre dispo­si­tion

Globa­le­ment, il y a 4 endroits à connaître, en termes de réseaux sociaux utili­sables “profes­sion­nel­le­ment”. Avec chacun leurs parti­cu­la­ri­tés, leurs avan­tages, leurs objec­tifs, leurs coutumes et leur propre voca­bu­laire. Mais rassu­rez-vous, pas forcé­ment utile d’être présent sur les 4 en même temps… Pano­rama complet ci-dessous !

Twit­ter
C’est proba­ble­ment celui qu’on préfère chez Invox. (D’ailleurs, on vous invite à vite suivre notre compte : @invoxfr.) S’il est compliqué pour des “novices” d’en comprendre vrai­ment toute la beauté et le fonc­tion­ne­ment, il s’avère être l’un des plus effi­caces pour faire réus­sir votre stra­té­gie de Content Marke­ting. A rete­nir notam­ment :

  • c’est un outil génial pour entrer en contact avec de vrais gens de votre secteur, et l’on peut encore s’y inter­pel­ler assez simple­ment et sans “procé­dure” préa­lable – tout est ouvert et “bon enfant” (voir plus loin “les influen­ceurs”)
  • on peut assez vite, en suivant les bonnes personnes, avoir une veille redou­table sur les sujets qui nous inté­ressent. A titre person­nel (c’est @guil­hem qui parle), je crois que désor­mais les bonnes infos me trouvent et viennent à moi. Je ne loupe pas une grosse info sur mes thèmes privi­lé­giés et je vois vrai­ment passer de très très bons écrits : fina­le­ment, les autres “twit­tos” font le tri pour moi de ce qui est vrai­ment valable !
  • c’est un outil fonciè­re­ment viral, en tout cas pour les conte­nus. Un “RT” (pour “re-tweet”, le fait que quelqu’un repu­blie l’un de vos tweets sur son propre compte), et votre contenu est vu par des “follo­wers” (les abon­nés d’une personne) que vous ne connais­sez pas encore. Il n’est pas rare que 30% du trafic d’un site vienne de Twit­ter !

LinkedIn
LinkedIn, on connaît bien pour l’as­pect “je cherche un taf et je mets à jour mon CV dessus”. On connaît moins bien pour tout ce qui est contenu. Et pour­tant, il en passe de plus en plus sur le réseau social. C’est une excel­lente manière que vos contacts “pro” voient votre contenu, et vous assi­milent à une personne “active et réfé­rente”. Il existe aussi au sein de LinkedIn des “groupes” d’in­té­rêt (par exemple groupes de DRH, groupes de direc­teurs commer­ciaux, groupes autour de problé­ma­tiques logi­ciel­les…) que vous pouvez rejoindre et dans lesquels il est possible de lancer des discus­sions – et donc d’at­ti­rer l’at­ten­tion sur vous et sur votre contenu.

Face­book
Pas Face­book au sens où vous le connais­sez, c’est-à-dire avec vos amis et familles. Non, plutôt l’ap­proche Marques / Entre­prises / Profes­sion­nels, qui passe par une “page” Face­book. Par exemple, la page d’In­vox, que l’on vous invite évidem­ment à “liker” :). Sur certains secteurs (plutôt grand public, pas tech­niques), cela vous appor­tera une belle vira­lité et parfois aussi pas mal de commen­taires. Derniè­re­ment, les règles de Face­book ont un peu changé dans ce qui concerne la visi­bi­lité de vos “posts” auprès des personnes qui suivent votre page, Face­book faisant tout son possible pour vous amener à payer pour atti­rer du monde et mettre en valeur vos conte­nus. A suivre donc, mais l’ef­fi­ca­cité n’est pas toujours au rendez-vous, malheu­reu­se­ment.

Google+
C’est le petit dernier (en date) et celui sur lequel les usages sont les moins arrê­tés… On ne sait donc pas trop quoi vous dire dessus, à part que Google le regarde pas mal pour effec­tuer ses clas­se­ments pour les moteurs de recher­che… et qu’il semble que sur certains sujets, cela marche plutôt bien. On vous laisse vous y frot­ter et vous faire votre avis (on est preneurs de vos retours, d’ailleurs !).

Le cas parti­cu­lier des “influen­ceurs”… et l’objec­tif d’en deve­nir un !

Nous en parlions précé­dem­ment : l’un de vos objec­tifs est de deve­nir un “influen­ceur”. Un influen­ceur, sur un sujet ou une théma­tique, c’est quelqu’un qui compte, qui est visible, qui a ses audiences et des trucs inté­res­sants à racon­ter. Être consi­déré comme un influen­ceur vous aidera à atti­rer les jour­na­listes, renfor­cera votre crédi­bi­lité et votre “banka­bi­lité”, vous fera invi­ter à des événe­ments et atti­rera les news les plus fraîches à vous.

D’ailleurs, peut-être êtes-vous un influen­ceur dans la vraie vie sur votre secteur d’ac­ti­vi­té… l’idée est ici de le deve­nir aussi sur les réseaux sociaux.

Le jeu sur les réseaux sociaux, pour faire connaître vos conte­nus, passe aussi par le fait de taper dans l’oeil des influen­ceurs, de faire qu’ils vous remarquent (en tout cas vos conte­nus), qu’ils vous relaient à leur propre audien­ce…

Ques­tion de routine !

Les réseaux sociaux sont géniaux, on ne va pas dire le contrai­re… mais ils peuvent aussi être très vite chro­no­phages et repré­sen­ter un trou sans fond pour votre produc­ti­vité. Il est donc impor­tant, comme pour le reste de votre Content Marke­ting, d’avoir un ou des proces­sus, une orga­ni­sa­tion assez rigou­reuse, bref, des routines, pour que le temps que vous passez sur les réseaux soit du temps effi­cace.

Voilà par exemple quelques routines auxquelles il peut être inté­res­sant de s’as­treindre :

  • se bloquer deux fois une heure chaque semaine, pour la veille sur les réseaux sociaux
  • aller twee­ter et parta­ger sur LinkedIn votre dernier article
  • une fois par mois, recher­cher 5 nouveaux influen­ceurs à cibler et à “enga­ger”
  • une fois par mois “rele­ver les comp­teurs” pour regar­der l’évo­lu­tion du nombre de follo­wers, de fans, d’in­te­rac­tions, de niveau de “Klout” (le score qui montre si vous êtes un influen­ceur ou pas)…

Un outil pour ne pas y passer toute sa vie ?

Gérez vos réseaux sociaux comme un pro avec Hoot­suite, un petit logi­ciel SaaS (gratuit la plupart du temps) vous permet­tant de gérer plusieurs comptes depuis un seul endroit, de program­mer des publi­ca­tions (hop, tous les lundis, comme ça c’est fait pour la semaine !), de gérer des alertes sur certains mots-clés, de suivre vos metrics…

On vous laisse le décou­vrir par vous-mêmes !

Printscreen Hootsuit

Exer­cices du jour
Allez, au boulot les feignasses !

❏ Créer vos diffé­rents comptes sociaux

❏ Mettre des images d’ava­tar et de “cover”, rédi­ger vos descrip­tions, renvoyer

❏ Suivre des personnes de votre secteur

❏ Faire votre première liste de 10 influen­ceurs à suivre abso­lu­ment

❏ Leur faire coucou et leur présen­ter votre site

❏ Relayer vos premiers articles pour nour­rir et amor­cer vos comptes, histoire qu’ils ne soient pas tota­le­ment vides !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés