Le blog du Content Marketing

Comment faire en sorte que vos articles soient lus (jusqu’au bout) ?

Comment-faire-en-sorte-que-mes-articles-soient-lus-Invox

Les modes de lecture sont désormais très différents d’il y a quelques années : les contenus sont amenés à être consommés très rapidement, la plupart du temps sur mobiles et en un temps très limité. Soyons clairs : la majorité des gens qui vont être amenés à cliquer sur votre article ne le liront pas entièrement. Considérez qu’une personne qui va consommer votre article passera rapidement sur le contenu pour ne lire que le titre, les sous-titres, voire les mots en gras. Certes, pour vous votre contenu est de qualité, il a demandé un travail, des recherches, oui mais… sachez que tout ce contenu ne sera pas lu par tous vos visiteurs. Il se pourra même parfois que certains articles soient partagés sur les réseaux sociaux sans même avoir été ouverts, juste parce que le titre interpelle, fait référence à quelque chose, traite d’un sujet d’actualité, etc. Alors comment faire en sorte que vos articles soient (vraiment) lus et jusqu’au bout ? On vous explique.

Comment les contenus sont réellement lus ?

Il existe quatre catégories de lecteurs sur le web :

  • Ceux qui lisent le titre puis s’arrêtent : ils ont compris le message ;
  • Ceux qui vont lire les sous-titres et les mots en gras : ils cherchent à obtenir le maximum d’informations en très peu de temps ;
  • Ceux qui lisent le titre puis directement la conclusion ;
  • Ceux qui viennent lire vos contenus et qui sont votre cible première : les lecteurs engagés, fidèles.

Problèmes de concentration, modes de consommation différents, vie quotidienne très occupée… Même si un article est très pertinent et adapté à la recherche du lecteur il ne le lira pas forcément en entier mais en retirera seulement les informations qui l’intéresse. Les articles sont survolés, lus en diagonale, le lecteur entre peu dans les détails et les longues explications.

Quelles sont les solutions ?

Il faut surtout continuer à produire des contenus de qualité ! Ce n’est pas parce que la majorité des personnes vont survoler l’article qu’il faut pour autant négliger vos fidèles lecteurs qui comptent vraiment et qui font la réussite de votre magazine/blog. Cependant apportez une attention toute particulière aux règles à suivre pour bien écrire sur le web : introduction, titres, sous-titres, chapô, exemples, cas pratiques, conclusion… Valorisez les mots les plus importants en les mettant en gras. Ils attireront le regard du lecteur furtif et, qui sait, le feront peut-être rester jusqu’à la fin (votre objectif c’est de le faire passer du côté des lecteurs fidèles, non ?).

Avant de rédiger vous devez vous poser une question essentielle : comment intéresser les lecteurs à votre contenu ?

Voici quelques astuces :

  • Racontez une histoire : introduisez votre article avec une introduction narrative, une petite histoire. Créez une relation avec votre lectorat pour qu’il en sache un peu plus sur vous, qu’il ait envie de vous suivre, de connaître la suite de vos aventures. Cela augmentera le temps passé sur votre page et cela intéressera votre lecteur, lui donnera envie de revenir pour “prendre des nouvelles”. Les gens aiment les histoires, et s’ils viennent principalement pour votre contenu, vous pouvez tout de même leur en apporter ! Rien n’empêche de lier l’utile à l’agréable !
  • Soyez organisé : les lecteurs seront stoppés net s’ils se retrouvent face à un grand mur de texte. Utilisez les principes de hiérarchie visuelle : titre / sous-titre / image / chapô / sous-titre / paragraphes / hit parade / listes à puces / listes numérotées / citations …
  • Créez une hiérarchie conceptuelle : ce principe est tout aussi important que la hiérarchie visuelle. Votre article doit être structuré et pour cela vous devez commencer par écrire une introduction pertinente pour inviter vos lecteurs à avoir de l’intérêt pour l’article. Ne négligez pas pour autant la conclusion : un bon article doit avoir une fin intéressante et utile, et comme nous l’avons souligné précédemment certains lecteurs ne s’intéresseront qu’à votre conclusion.
  • Créez des transitions : entre chacun de vos principaux points, créez un pont sur le texte et aidez vos lecteurs à comprendre le lien entre les principaux points.
  • N’ayez pas peur d’être trop long. La longueur n’a pas vraiment d’importance. Ne vous focalisez pas sur le nombre de mots. Vos lecteurs vous demandent un contenu utile et pertinent, donc pas trop de blablas, seulement ce qu’il faut. Et si cela demande plus d’explications et de longueur, ne vous en faites pas et rédigez, apportez de l’information ! Rappelez-vous, ce sont vos lecteurs engagés qui comptent le plus, et ceci est également valable sur la question de la durée du contenu. Si vos lecteurs sont engagés ils liront : peu importe que votre article soit court ou long.

Gardez bien en mémoire que même si de nombreux visiteurs ne liront pas tous vos articles en entier, certains le feront, et c’est votre auditoire, c’est à eux que vous vous adressez. Ne négligez pas votre contenu, écrivez pour eux et accordez de l’importance aux différents points de mise en forme (organisation, hiérarchie, transitions…). Vous capterez plus facilement l’attention de vos lecteurs et petit à petit vous réussirez à agrandir votre lectorat fidèle !

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ