Le blog du Content Marketing

Comment construire une bonne newsletter… même à la dernière minute ?

comment-construire-bonne-newsletter

Mercredi, 16h. Ma newsletter doit partir demain matin et je n’ai rien préparé. Panique, inquiétude, manque de temps… Elle peut vite être bâclée et de ce fait être mal construite. Cela arrive parfois et tout responsable marketing opérationnel s’y est déjà confronté, comme certains de nos clients.

Alors, dans une telle situation, qu’est-ce qui fonctionne ? Comment être efficace ? Dernier moment ou non, il y quelques étapes à suivre pour être certain de ne rien manquer !

1/ La préparation des sujets

Dans un monde idéal, cette étape doit être effectuée au cours du mois, en fonction des publications du blog (voire même au moment de la création du planning éditorial). Sauf qu’au dernier moment, plus vraiment le choix, il faut se replonger dans les articles qui ont été publiés dernièrement. Ma newsletter doit avant tout apporter du contenu “frais” à mes lecteurs.

S’il faut envoyer une newsletter bi-mensuelle, la tâche se complique. Ai-je publié assez d’articles ? Comment faire si je viens à en manquer ? Dans ces cas là une seule chose à faire : une petite balade sur mon blog. En quelques minutes, cela ne devrait pas être trop compliqué de trouver un article un peu plus ancien mais qui aborde un sujet qui peut être intéressant dans ma newsletter. Après tout, il faut aussi penser aux nouveaux lecteurs. Ce manque de sujets “neufs” peut être une bonne opportunité de leur faire découvrir des articles qu’ils auraient manqués. Une mise en avant de contenus qui les amènera également, grâce aux liens internes, sur d’autres articles publiés quelques mois en arrière.

Ensuite, passage à la rédaction des textes des vignettes pour donner envie aux lecteurs d’aller lire chaque article. Et surtout, surtout, penser CTA !

2/ Le choix du sujet à mettre en Une

La Une d’une newsletter est un élément essentiel. Il faut vraiment prendre le temps de réfléchir au sujet qui interpellera le plus de lecteurs et qui amènera à la lecture des autres articles. Même à la dernière minute, c’est un choix qui ne doit pas être fait au hasard car c’est l’article que le lecteur verra en premier lorsqu’il ouvrira la newsletter.

Parmi les sujets préparés en amont, je sélectionne donc le sujet qui attirera mes lecteurs et qui leur donnera envie de lire la suite.

3/ La rédaction de l’édito

Ici, je m’adresse directement à mes lecteurs. La newsletter crée une proximité, c’est un rendez-vous que certains attendent et c’est également un bon moyen de faire passer des messages. Dans cet édito, il est possible de revenir sur un fait d’actualité en rapport avec son secteur d’activité, de présenter les sujets, d’annoncer des changements, des nouvelles concernant le magazine… C’est le moment de prendre la parole et il faut en profiter !

4/ Le choix de l’objet

Moment également crucial (oui oui rien que ça). Le choix de l’objet se porte sur deux options qui fonctionnent : le listing des sujets ou l’objet généraliste. L’un permet d’avoir une vision globale du contenu de la newsletter, l’autre d’attiser la curiosité des lecteurs. Il n’y a pas vraiment de recette miracle, il faudra tester les deux options pour savoir ce qui fonctionne le mieux sur les abonnés.

5/ La vérification des liens

Étape finale à ne surtout pas manquer ! Des liens faux vont totalement bloquer mes lecteurs. S’ils cliquent et que rien n’apparaît ou que la page qui s’affiche n’est pas la bonne, cela donnera une mauvaise crédibilité au blog. Il faut impérativement faire des tests et tout vérifier avant de pouvoir enfin envoyer sa newsletter :)

À vous de jouer !

Et pour avoir un aperçu de ce que peut donner une newsletter B2B, jetez donc un oeil à la newsletter Invox et inscrivez-vous !

Commentaire (1)

  1. Kamel

    Les newsletters ont un impact très important par les informations fraîches qu’ils apportent à un public en demande. Si les lecteurs se sont abonnés, c’est bien pour recevoir des contenus, il faut être alors capable de leur en fournir. La qualité doit être au rendez-vous, et pour cela, rien ne vaut l’expérience : plus on en fait, mieux on les fait ! Il est toujours possible de promouvoir un nouveau produit ou une nouvelle déclinaison d’un service à travers une newsletter, c’est une production de contenu très efficace.

    Répondre

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ