Le blog du Content Marketing

Combien peut-on lire de contenu texte en 1min30 ?

combien-mots-temps-lecture-invox-content-marketing

Avec la création de contenu sur Internet, notre mode de lecture a beaucoup changé et nous nous retrouvons face à une sorte de “pseudo-lecture”. Les internautes surfent, naviguent sur le web, et ont plutôt tendance à lire en diagonale, emmagasinant ainsi beaucoup d’informations en très peu de temps. Mais que lisent-ils vraiment ? Et combien de contenu texte pouvons-nous réellement lire en seulement 1m30 ?

Le texte apparaît désormais sur des supports très variés : e-books, tablettes, smartphones, ordinateurs, qui apportent une évolution de notre rapport à l’écrit et à la lecture. D’après plusieurs études, on peut considérer que la lecture sur un écran est 25% plus lente que sur papier. En 1min30, la lecture du contenu d’un site à un autre pourra être totalement différente. L’attention du lecteur sera altérée en fonction de la couleur, du contraste, de la police de caractère, mais aussi de la taille du texte d’un article.

Lire l’essentiel

Pour le lecteur, l’objectif est de retenir les informations essentielles de l’article en question sans forcément se donner à une lecture assidue comme celle d’un journal (sachant que sur Internet, le lecteur balaie rapidement les titres, sous-titres et mots en gras). En seulement 1m30 nous pouvons effectuer une lecture rapide qui permet de récolter de nombreuses informations en très peu de temps. Des informations sélectionnées par le cerveau par leur facilité de repérage dans un texte et qui permettront à notre esprit d’agir, de comprendre, de raisonner ou même de mémoriser.

Capter les informations

Les internautes “zappent” de site dans les 60 premières secondes de lecture d’un contenu et 79% des lecteurs ont tendance à survoler le texte d’une page internet plutôt que de lire chaque mot. Au cours de ses recherches informationnelles, le lecteur est incessamment attiré par de nouvelles informations qui s’offrent à lui sur les sites web, qui le distraient et qui l’amènent à approfondir sa recherche initiale (conséquence des fenêtres clignotantes, des publicités, etc.). 10 secondes suffisent à un lecteur pour savoir s’il reste ou non sur le site : en 1m30 l’attention du lecteur est donc favorisée par un contenu court et efficace.

Un internaute mettra donc moins d’1m30 pour lire un article d’environ 500 mots et en retirer les informations principales.

Lire plus vite

Face au nombre impressionnant d’informations auquelles les yeux des internautes sont confrontés chaque jour, beaucoup souhaiteraient lire plus rapidement et améliorer leur productivité sur le web. C’est ce que propose Squirt reading, un outil qui permet d’augmenter la vitesse de lecture. Le principe de cette application est de faire défiler du texte sous les yeux du lecteur, lui évitant ainsi les retours à la ligne incessants. Elle permet de focaliser le regard du lecteur sur le texte en faisant abstraction des choses qui l’entourent. Une innovation dans la lecture : ce sont les mots qui défilent, plus les yeux !

La lecture sur le web est vraiment aléatoire d’un article à un autre, mais considérez qu’en 1m30, vous pouvez intégrer beaucoup plus de contenu que vous ne croyez ! Faites le test, vous serez surpris de toutes les informations que vous pouvez intégrer !

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ