Le blog du Content Marketing

Ce qu’il fallait retenir du Marketing Nation Roadshow de Marketo, Edition Paris 2015 #mktgnation

marketing-nation-roadshow-paris-2015-marketo-invox

Ce mardi, dans une salle de conférence du 8ème arrondissement parisien, se jouait la version française du rendez-vous annuel de Marketo à ses potentiels utilisateurs : le Marketing Nation Roadshow.

L’un des logiciels leader du marché du Marketing Automation (lire par ailleurs cette explication de ce qu’est le Marketing Automation, ainsi que cette liste de logiciels de Marketing Automation), Marketo, avait réuni prospects, agences et quelques utilisateurs qui donnaient leurs retours (évidemment positifs) sur les bénéfices qu’ils retirent de l’utilisation de cette pratique, et du logiciel à la marque violette en particulier.

Retour en 10 tweets sur cette matinée, avec autant d’enseignements à la clé…

La matinée a commencé avec un keynote de Chandar Pattabhiram, Vice-Président de Marketo, en charge notamment du produit, sur la place du logiciel de Marketing Automation comme brique centrale du “futur du marketing”.

Durant ce keynote, Chandar a notamment expliqué que l’évolution principale était de passer d’un “marketing de campagnes” à un marketing de l’engagement, nécessitant beaucoup plus de personnalisation dans les types de contenus délivrés, dans les moments où ceux-ci étaient mis à disposition des prospects et avec un vrai focus sur l’analyse des métrics.

D’ailleurs, c’est sûrement au marketing qui reviendra le rôle d’assumer ce job de plus en plus répandu de “Customer Experience Manager”, comme l’a confirmé une étude (très chiffrée, trop sans doute) de TheEconomist.

Chez Kaspersky France, le marketing Automation a permis de gagner en efficacité et d’automatiser la relation avec un nombre croissant de prospects, comme l’a expliqué Cécile Feroldi, Directrice Marketing, chargée de la mise en place de la pratique, avec notamment un travail de fond à mener auprès des équipes de commerciaux.

On apprenait aussi que pour un éditeur de logiciels qui repose *aussi* sur de l’indirect, le marketing automation pouvait être une bonne pratique partagée auprès des partenaires distributeurs, le tout hébergé au sein d’une seule plateforme.

Une table-ronde d’utilisateurs (aux usages assez variés d’ailleurs) rythmait efficacement la seconde partie de matinée. Animée par Jean-Denis Garo du CMIT (la communauté marketing IT), elle a permis de faire ressortir les différentes attentes des opérationnels (tous côté marketing d’ailleurs) quant aux retombées du marketing automation, et aux problématiques de mise en place de tels projets.

Pour chacun, les mêmes attentes au centre des préoccupations : générer plus de leads, et de meilleurs leads, dans un contexte de budgets stables ou en décroissance.

L’une des problématiques, évidemment, a été de comprendre comment un responsable marketing peut prouver le ROI de ses dispositifs marketing, et donc comment il peut prouver qu’une partie du business généré côté ventes peut lui être attribué (ci-dessous dans Salesforce par exemple).

Mais aussi (heureusement :) ) la place des contenus et l’importance de bien connaître ses audiences cibles, un peu à l’instar d’un média qui définit sa ligne éditoriale en ayant ses lecteurs en tête.


Une demi-journée pleine d’apprentissages pour la petite communauté (qui grandit) des responsables et directeurs marketing qui incluent le Marketing Automation dans leur mix et leurs plans. Avec une belle part laissée aux contenus !

Téléchargez notre ebook Marketing Automation !!

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ