Forma­tion Invox #18

#18 - Transformer mon trafic en opportunités commerciales...

La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter). Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Étape 18 : Trafic = oppor­tu­ni­tés marke­ting & commer­cia­les…

สวัสดี

Votre contenu n’est pas là “que” pour faire joli. Ni même simple­ment pour être lu. Certes, c’est un début, mais votre *VRAI* objec­tif, c’est de trans­for­mer l’au­dience, le trafic, en actions marke­ting et commer­ciales chez vous : recueillir les contacts de pros­pects, être visibles dans la presse, être invi­tés à des événe­ments, atti­rer l’oeil des influen­ceurs du secteur, relan­cer de vieux contacts…

C’est bien pour cela que Content Marke­ting = Content + Marke­ting !
L’un sans l’autre, ça ne marche pas !

Il est donc impor­tant que nous abor­dions ce sujet ensemble, avec quelques unes de nos astuces, pour que votre contenu vous aide à remplir vos objec­tifs busi­ness le mieux possi­ble… Tour d’ho­ri­zon de ce qui s’offre à vous.

Récu­pé­rer des emails de pros­pects poten­tiels grâce à votre news­let­ter

C’est le premier niveau, le plus clas­sique, pour récu­pé­rer des leads : propo­ser une news­let­ter. Cela marche parti­cu­liè­re­ment bien en B2B (eh oui ! l’email n’est pas encore mort les amis !). Le deal est simple : vous compi­lez les news les plus impor­tantes dans un email, envoyé toutes les deux semaines ou une fois par mois (c’est déjà presque trop peu) et vous faites gagner du temps à votre lecteur. Il a accès à tout ce qu’il ne fallait pas manquer dans son cercle d’ex­per­tise ou son secteur d’ac­ti­vité, en seule­ment quelques secondes.

Propo­ser le télé­char­ge­ment d’ebooks ou de livres blancs

Vous avez du contenu un peu plus “premium”, par exemple un ebook ? Mettez-le en télé­char­ge­ment, après remplis­sage d’un formu­laire deman­dant l’email. Cela vous permet­tra ensuite de relan­cer ces personnes pour des offres commer­ciales, leur propo­ser de s’abon­ner à la news­let­ter, les invi­ter à des ateliers ou petits-déjeu­ners… et vous saurez qu’elles sont en attente d’in­fos sur le sujet (ou que ce sont vos concur­rents :)).

Orga­ni­ser un ou des événe­ments

Les “live events”, c’est aussi du contenu !
Si vous avez déjà une audience qui s’est consti­tuée, vous pouvez lancer des ateliers, une confé­rence, un webi­nar, un petit-déj’ théma­tique… seul ou en asso­cia­tion avec d’autres personnes (par exemple en faisant cela). Vous renfor­ce­rez votre crédi­bi­lité, occu­pe­rez le terrain sur votre sujet, provoque­rez des rencontres sympas… et c’est quand même bien plus facile de faire du commer­cial lorsque l’on a “vécu” un événe­ment avec un pros­pect !
Et en plus, vous reti­re­rez plein d’idées de conte­nus des discus­sions qui ne manque­ront pas d’avoir lieu.

Reve­nir vers vos “vieux pros­pects”, pour les réchauf­fer un peu

Vous aviez échangé avec eux il y a quelque temps (voir des années). Cela n’avait rien donné commer­cia­le­ment. Puis, plus rien. Depuis, votre rela­tion en est au point mort.
Voilà une excel­lente occa­sion de reve­nir vers eux avec une bonne nouvelle, gratuite qui plus est : vous avez du bon contenu en ligne et ils auront tout à gagner à le lire…

Rabattre (avec subti­lité) vers vos offres commer­ciales

Au gré de vos conte­nus (qui ne doivent, on le rappelle, JAMAIS être du publi-rédac­tion­nel ou de la vantar­dise busi­ness), vous allez pouvoir glis­ser de petits appels du pied vers vos offres commer­ciales. C’est ce qu’on a fait (ok, pas 100% subti­le­ment) dans la leçon précé­dente :).

Capi­ta­li­ser vos réseaux sociaux

LinkedIn, Google+, Twit­ter et pourquoi pas Face­book : ce sont autant de canaux de diffu­sion et de discus­sion que vous pouvez mettre en avant autour de vos conte­nus. Une fois vos lecteurs abon­nés à vos publi­ca­tions, vous aurez le loisir de leur passer des offres commer­cia­les… direc­te­ment sur les réseaux, sans impac­ter vos conte­nus !

Utili­ser le contenu comme “pied dans la porte

Si votre démarche est avant tout de “trou­ver des clients”, vous savez très bien qu’ap­pro­cher un pros­pect avec sa casquette de vendeur n’est pas toujours la meilleure façon de fonc­tion­ner. Heureu­se­ment, vous avez main­te­nant une autre casquette : celle du jour­na­liste, du patron de média, du blogueur ! Et elle est en géné­ral bien mieux accep­tée… Profi­tez-en pour rencon­trer experts de votre secteurs et cibles commer­ciales en leur propo­sant une inter­view : il y a 90% de chances qu’ils acceptent ! Une fois le contact établi et l’in­ter­view réali­sée… vous aurez votre chance pour parler de votre métier !

Exer­cices du jour

❏ Mettre en place votre news­let­ter

❏ Orga­ni­ser, avec 3 personnes qui ne sont pas encore vos clients, des rendez-vous inter­view (ou à minima, un échange par mail leur propo­sant une inter­view)

❏ Trou­ver 3 idées d’ar­ticles (inté­res­sants pour les lecteurs) où vous pour­rez glis­ser (subti­le­ment) un lien vers vos offres commer­ciales

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés