Forma­tion Invox #11

#11 - Je ne sais pas écrire pour le web... que faire ?

La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter). Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Et de 11 !

Ecrire pour le web, ça peut s’ap­prendre !

Pour commen­cer cette seconde partie de la « forma­tion » (et oui, la 11ème étape sur 20, c’est déjà la moitié), nous avions envie de parler un peu plus de la forme de ce que vous écri­vez…
Si vous lisez sur écran, vous avez déjà bien conscience que notre atten­tion n’est pas tout à fait la même que sur papier… et cela implique beau­coup de choses main­te­nant que vous êtes du côté des produc­teurs de conte­nus. En tout cas si vous avez envie que vos conte­nus soient lus !

La seconde raison pour laquelle nous abor­dons le sujet de l’écri­ture, c’est que tout le monde ne naît pas « Prix Goncourt en puis­sance », et écrire pour être lu peut être stres­sant, bloquant, un peu trau­ma­ti­sant. Alors qu’en réalité, c’est à la portée de tous puisque le plus impor­tant est de trou­ver son style et de l’as­su­mer. Et aussi car il existe des petits « trucs » pratiques qui aident bien à se sentir plus à l’aise et à se lâcher.

Oui, mais comment ?

Pas de long exposé ici aujourd’­hui, mais plutôt un petit livre de chevet que nous vous recom­man­dons. Dans cet ouvrage « Ecrire pour le Web » issu de notre propre expé­rience à Invox, nous abor­de­rons notam­ment  ce qui vous permet­tra :

  • de sauter dans le grand bain et de commen­cer à écrire sans problème !
  • d’évi­ter les quelques grandes erreurs clas­siques en écri­ture web
  • d’avoir tout un tas de petites astuces prac­tico-pratiques
  • de comprendre pourquoi on écrit pour le web d’une manière bien spéci­fique
  • d’amé­lio­rer votre tech­nique d’écri­ture, tant sur la forme que le fond, pour propo­ser des conte­nus « qui marchent »
  • et plein d’autres petites choses, sur un ton sympa et décom­plexé (mais précis !)

C’est parti pour la lecture, donc !

(oui, pour bien écrire on commence par lire, héhé).

A vous de jouer !

Ecrire, écrire, écrire, écrire, écrire : bien écrire ne se fera qu’en écri­vant beau­coup, et en essayant d’amé­lio­rer petit à petit votre plume, en vous lâchant de plus en plus dans votre style.

Exer­cices du jour — L’écri­ture web.
Durée moyenne : pas loin de 45 minutes

❏ Déjà, lisez bien le guide ci-dessus. Even­tuel­le­ment impri­mez-le, on lit mieux sur papier 🙂

❏ Prévoyez dans un mois une plage horaire d’une heure pour le relire. C’est comme pour les TéléTub­bies, on comprend bien à la deuxième lecture – et lais­ser un peu de temps de matu­ra­tion est une bonne chose sur ce sujet.

❏ Repre­nez un article que vous avez déjà écrit, et repre­nez-le autant que néces­saire en fonc­tion de ce que vous avez retenu du guide ci-dessus.

❏ Envoyez votre arti­cle* à vos cobayes, ça fait long­temps qu’ils n’ont eu vent de vous !

Bon courage !

* exemple de mail

Hello vous !

Cela fait long­temps que l’on n’a pas échan­gé… mais je n’ai pas lâché prise dans ma petite forma­tion.
Mon dernier exer­cice en date concerne l’écri­ture web… en gros, savoir faire en sorte que celui qui lit ne s’en­fuie pas au bout de 14 secondes de lecture !

Ci-dessous, l’une de mes produc­tions.
Pouvez-vous me faire quelques retours ? C’est diffi­cile pour moi d’être objec­tif avec mes propres lignes !

…….. votre article ici

Merci et à bien­tôt !
(D’ailleurs, si tu veux me prendre comme cobaye et commen­cer la forma­tion, c’est par ici 🙂

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés