Le blog du Content Marketing

10 façons de créer un contenu ennuyeux pour votre audience !

créer contenu ennuyeux content marketing

Quoi de mieux que de proposer à vos lecteurs quelque chose d’ennuyeux, qui finira par les lasser à coup sûr ? Véritable somnifère 2.0, votre contenu peut et se doit d’endormir n’importe quelle personne en un rien de temps, voire de ne jamais être lu par celle-ci. Alors que certains se targuent d’avoir des lecteurs assidus, il s’agit ici de vous apprendre tout l’inverse et de vous aider à devenir un top influenceur en matière de sieste impromptue. Suivez le guide !

1/ Créer un contenu identique à ce que l’on peut trouver partout ailleurs

Dupliquer du contenu : ici est la base de tout article. Tout a déjà été écrit ou dit sur les internet, alors à quoi bon se creuser la cervelle pour trouver un nouvel angle ? La réussite réside dans l’art du CTRL A – copier/coller. Il faut dire que les moteurs de recherche (en d’autres termes Google…), en matière de référencement naturel, sollicitent particulièrement les pilleurs de la toile et n’hésitent pas à valoriser leurs travaux lorsqu’ils ressemblent à tous les autres. Alors vive le plagiat ! :)

content marketing et plagiat

2/ Ecrire pour Google et n’utiliser que des mots-clés SEO

Justement, pour revenir à ce qu’aime Google, vous le ravirez avec du contenu uniquement basé sur des mots-clés pour améliorer votre SEO. Oubliez l’agréable pour vos lecteurs. Vous les perdrez un à un, c’est ce que vous recherchez ,non ? On part donc sur une “sur-optimisation”, quitte à ne faire qu’une liste de mots-clés. Vous aurez au moins réalisé la prouesse d’être le site le moins lu d’internet. BRAVO !

écrire pour google content marketing

3/ Le titre accrocheur, cet accessoire démodé

Tout d’abord, on est ici pour écrire du contenu, un corps de texte, alors oubliez tout de suite cette fichue manie de mettre des titres accrocheurs qui permettent d’identifier rapidement le sujet et donnent envie de lire. Après tout, un titre ne sert qu’à définir l’intérêt qu’on portera à l’article puisque c’est la première chose que l’on voit. D’ailleurs, un homme a dit un jour : « jusqu’à 85 % des futurs visiteurs de votre site ont pris leur décision de lire vos articles uniquement sur l’intitulé de ceux-ci.”

Et les 15 % restant, on en fait quoi ?

Il serait donc judicieux d’oublier les titres qui, bien tournés, pourraient vous permettre de “casser les internets”. Je ferais en revanche une exception en vous incitant à opter pour un titre dit “clickbait”, ou “piège à clic”. Du genre “Arrêtez tout ! Vous n’allez pas croire ce que ces stratégies d’Inbound Marketing ont généré, OMG, je n’en dors plus la nuit !!!!” En considérant que Facebook et Google détestent retrouver ce genre de titres sur leurs plate-formes, on fonce !

prince content marketing

4/ Story telling et conte de fées

Story what ?

Le Story Telling permet d’engager son audience et porte les valeurs et les engagements de l’entreprise. On en est là… Laissez cette partie aux romanciers, vous n’êtes pas ici pour conter votre expertise ou l’univers de l’entreprise… On reste focalisé sur ce que l’on vend ou ce qu’on propose et on s’y tient ! La démarche doit être axée purement produit et service.

story telling content marketing

5/ Faire des phrases à rallonge, ne surtout pas rythmer le style

Morosité quand tu nous tiens… En tant que prêcheur de l’ennui éternel, gardez bien en tête que des phrases courtes et un contenu au style rythmé sont vos pires démons !

Comment faire ? Misez tout sur les mots dits “accessoires”, comme les adverbes, qui rallongent vos phrases sans fin et ne donnent aucune valeur ajoutée, ou encore des mots compliqués et lourds de sens pour contourner l’essentiel.

Créez un joli bloc de texte, sans paragraphes ni sous-titres, cela permettra aux lecteurs de ne pas pouvoir “scanner” votre article. Ils doivent tout lire et mériter votre talent !

erreurs content marketing

6/ Ne pas utiliser de visuels dans vos articles…

Du texte, du texte, du texte pour les beaux yeux de vos lecteurs ! Laissez les visuels aux artistes, nous sommes ici pour écrire des billets de blog brut. Alors on bannit : photos / infographies / vidéos / structure de texte aérée

Un article trop bien illustré et agréable à parcourir ne peut vous attirer que des ennuis, et par ennuis j’entends de l’engagement, de la visibilité, des partages, des commentaires… Restons loin de tout ça, ne créez aucune surprise, faites en sorte que vos lecteurs ne s’identifient pas à votre contenu !

visuels content marketing

7/ Garder vos exemples pour vous

Le lecteur n’en a que faire, à vrai dire, plus vous serez dans la théorie, le vague, moins vous aurez de l’attention donc plus votre article sera parfait ! A quoi bon ajouter des exemples, pour y aller de votre petite anecdote ? On en revient en quelque sorte au point précédent, des exemples ne feront qu’illustrer vos propos et donneront de l’expertise à ce que vous dites…

call to action content marketing

8/ Eviter les liens internes et autres “call-to-action”

Si vous avez l’idée de proposer à vos lecteurs des liens qui renvoient vers d’autre articles de votre blog, approfondissent votre thème ou donnent un autre point de vue, oubliez-la. Ce conseil est également valable pour tous les autres appels à l’action dans vos contenus ! Vous perdrez vos lecteurs entre tous ces changements de pages. 

content marketing call to action

9/ Rester cantonné aux médias traditionnels

Ne vous aventurez pas sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et autres nouveaux supports de diffusion, malheureux ! Trop tard ? Il est encore temps. Après tout, vous ne trouverez sur ces plateformes qu’un grouillement communautaire dévoué à votre cause. Qu’ils vous suivent ou qu’ils vous aiment, fuyez-les et détestez-les, ne leur proposez rien à se mettre sous la dent pour commenter ou partager, ce serait leur porter trop d’intérêt.

Mettre des liens de partage sur votre blog ne ferait qu’aggraver la situation et vous ne saurez pas comment sortir de ce bourbier ; les réseaux sociaux sont une véritable mine à viralité, je vous aurais prévenu !

social media content marketing

10/ Ne pas écouter votre audience, ces ignares…

On veut buzzer, pas plaire ! N’écrivez que ce qui vous plaît et ce qui vous semble pertinent. N’écoutez pas les besoins et commentaires de vos lecteurs ou vous perdrez toute inspiration naturelle… Je vous le dis, les yeux dans  les yeux, n’écrivez que pour votre satisfaction personnelle !

audience content marketing

Voilà, avec tous ces conseils experts et qualitatifs, vous avez toutes les cartes en mains pour concevoir le pire contenu de l’histoire encore jeune d’internet. Si vous appliquez ces quelques points à la lettre, votre contenu sera détesté, hué, pas seulement par les lecteurs mais aussi par les moteurs de recherche eux-mêmes. A vous le prestige, la gloire !

Bon sinon, vous l’aurez compris, il s’agit en fait de faire tout l’inverse de ce qui vous est indiqué précédemment ! Ceci étant dit, n’hésitez pas à utiliser un ton sarcastique et du fun, facilement mémorisable par votre audience et idéal pour donner un vent de fraîcheur à votre contenu ! :)

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ