Le blog du Content Marketing

10 conseils pour réussir vos titres et doper votre trafic !

invox

Lorsque l’on met en place (puis que l’on opère durablement) sa stratégie de Content Marketing, on crée évidemment de plus en plus de contenus, qui seront diffusés sur le web.

Qu’il s’agisse d’un article de blog (comme ici), d’un contenu de type « présentation » diffusé sur SlideShare, d’infographies, de livres blancs ou d’ebooks, d’une page Pinterest… ou de tout autre type de contenu, il y a un élément commun qui est probablement l’un des plus important pour arriver à accrocher l’oeil du lecteur : le titre.

La manière dont les contenus sont consommés l’impose : les titres doivent vraiment être travaillés en profondeur (certains recommandent même de les écrire en premier et d’y accorder un temps très important), pour assurer une partie du succès du contenu. En effet, devant une augmentation très nette ces dernières années de la masse de contenus disponibles, le lecteur n’a que quelques secondes pour choisir s’il va ou non accorder une partie de son temps à la lecture plus complète…

[quotebox title= » » author= » » position= » » ] 80% des lecteurs arrêtent leur lecture au titre d’un article ! [/quotebox]

Si vous menez une veille via des lecteurs de flux RSS comme ci-dessous, nul doute que vous « scrollez » les différents articles, n’en lisant qu’un petit nombre en détail. Idem pour ceux qui font une veille via twitter : un titre en quelques caractères et un lien, voilà ce que vous avez à disposition pour recueillir un clic, et donc un visiteur…

Sur twitter, la longueur des titres est primordiale, pour pouvoir "rentrer" dans le format imposé en 140 caractères (moins le lien, donc plutôt 120). Nos expériences ont montré que certains utilisateurs de Twitter "ReTweetaient" des articles sur seule base du titre, sans les lire du tout !

Sur twitter, la longueur des titres est primordiale, pour pouvoir « rentrer » dans le format imposé en 140 caractères (moins le lien, donc plutôt 120). Nos expériences ont montré que certains utilisateurs de Twitter « ReTweetaient » des articles sur seule base du titre, sans les lire du tout !

Votre article, noyé au milieu des autres, doit attirer grâce à son titre. Accrocheur et explicatif, sans être trop philosophique, imagé, ou racoleur... un équilibre à trouver !

Votre article, noyé au milieu des autres, doit attirer grâce à son titre. Accrocheur et explicatif, sans être trop philosophique, imagé, ou racoleur… un équilibre à trouver !

Alors, sans tomber dans le côté tarte-à-la-crème des titres façon journaux à scandale, voilà quelques conseils pratiques pour réussir vos prochains titres :

  1. Déjà comprendre que votre contenu, avant d’être un contenu, est un titre. Personne n’accédera à ce que vous racontez sans passer par son titre d’abord : sur le web, un lien = un titre !
  2. Comprendre également que vous écrivez vos titres pour des lecteurs humains : faire une longue liste de mots-clés pensés pour du référencement Google n’aide pas en la matière ! Ce que vous voulez, ce sont des lecteurs humains qui consultent votre contenu et le comprennent…
  3. Contrairement au papier, vos titres seront très souvent consultés « seuls », sans contenu à côté (en tout cas dans un premier temps) pour leur donner du contexte
  4. Faire du trop racoleur sans s’assurer que le contenu ne « colle » réellement à la promesse du titre, c’est l’assurance de faire des mécontents, et de voir repartir les « piégés » aussi vite qu’ils sont arrivés. Et surtout avec la possibilité que la prochaine fois ils ne mordent pas à l’hameçon !
  5. Mettre une statistique, une question (mais alors une question fermé où le lecteur a déjà la même réponse que vous :) ), ou faire une liste (comme par exemple « les 10 conseils pour bien réussir ses titres ») est une bonne façon de faire quelque chose de « catchy ». Mais attention à ne pas avoir que ce genre de titres dans votre ligne éditoriale ! Pensez à varier aussi !
  6. Lisez vos titres à l’oral : ils ne doivent être ni trop rébarbatifs et ennuyeux, ni trop excités !
  7. N’hésitez pas à tester : la différence entre deux titres peux aller de 10 à 20 fois le nombre de vues, avec le même contenu !!
  8. Soyez un peu subtiles, pas la peine de sortir l’artillerie lourde juste pour faire le titre parfait « sur le papier », surtout si vous parlez à des audiences « quali » et/ou B2B.
  9. Le titre est un peu une bande-annonce : il faut que l’on sache à quoi s’attendre si l’on pousse la porte et que l’on accorde un peu de temps à la lecture de l’article complet !
  10. L’humour n’est pas une bonne idée, gardez le pour l’article, où le contexte lui permettra de mieux exister et respirer.
Finalement, ce n'est pas si vieux que cela que l'on "travaille" un peu les titres : dans le Times, ils ont fait leur apparition en 1966... Auparavant, tous les articles étaient mis en petit, à la suite, même en Une !

Finalement, ce n’est pas si vieux que cela que l’on « travaille » un peu les titres : dans le Times, ils ont fait leur apparition en 1966… Auparavant, tous les articles étaient mis en petit, à la suite, même en Une !

Commentaires (4)

  1. 10 conseils pour réussir vos titres et d...

    […] Lorsque l'on met en place (puis que l'on opère durablement) sa stratégie de Content Marketing, on crée évidemment de plus en plus de contenus, qui seront (RT @invoxfr: 10 conseils pour réussir vos titres et doper votre trafic !  […]

    Répondre
  2. Hariniaina

    Rebonjour, pour suite de mon précédent commentaire sur le premier article que j’ai visité sur votre site, voilà un meilleur conseil qui me serait utile pour rendre mes titres plus attirants. Je vous remercie beaucoup !

    Répondre

Envie d’en savoir plus sur le content marketing ?

Notre newsletter est là pour ça !

Vous avez des questions ?

Posez les nous !

ou consultez notre FAQ