Forma­tion Invox #10

#10 - Bien plus de formats de contenus que ce que vous pensez !

La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter). Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Bravo, vous avez écrit vos premiers articles !

Lors de notre dernier rendez-vous, nous avions eu une mission inté­res­sante pour vous : faire vos 50 premiers articles (en tout cas, écrire les premiers et trou­ver les sujets de tous les suivants).
Nous vous avons laissé quelques jours pour vous mettre en route, et vous devriez avoir déjà rédigé quelques uns d’entre eux (nous vous tapons virtuel­le­ment sur les doigts, sinon).

Les articles c’est bien, mais…

Nous ne ferions pas correc­te­ment notre job si nous nous arrê­tions unique­ment aux « articles »… car le contenu est bien plus diver­si­fié que cela. En effet, il existe des dizaines de types de conte­nus diffé­rents, chacun ayant ses parti­cu­la­ri­tés, ses objec­tifs, sa propre méca­nique, une vira­lité plus ou moins grande, et bien évidem­ment ses incon­vé­nients. Et pour corser un peu la diffi­culté, chacun marche plus ou moins bien suivant votre ligne édito­riale et votre audience.

Quoi qu’il en soit, les connaître tous est inté­res­sant pour vous permettre de « modu­ler » comme il faut votre conte­nu… mais bien évidem­ment il ne faut pas tous les utili­ser obli­ga­toi­re­ment !

Un véri­table zoo !

S’il n’y a pas « que » des articles, quels sont les autres formes de conte­nus à votre dispo­si­tion pour bâtir votre stra­té­gie de Content Marke­ting et encore mieux remplir vos objec­tifs busi­ness et marke­ting.

Aujourd’­hui, séance décou­verte donc et petite visite guidée de tous les formats qui s’offrent à vous (un peu pêle-mêle, sans ordre ni de préfé­rence, ni d’im­pact, ni de faci­lité d’usage, ni alpha­bé­tique) :

  • Maga­zine en ligne. Ça, c’est ce que nous travaillons ensemble depuis le début. Des formats plutôt écrits (même si là on peut aller de la simple cita­tion en 1 ligne à l’es­sai philo­so­phique de 30 pages A4. Mais on reste dans l’écrit. Je ne vais pas vous parler plus de la méca­nique ou des avan­tages, on en a déjà beau­coup parlé ensemble si vous en êtes arrivé déjà ici.

  • Slide­share. Pour ceux qui ne connaissent pas (courez lire ceci), Slide­share est une plate­forme de partage de docu­ments, prin­ci­pa­le­ment sous format « slides ». Un (bon) exemple ici. L’idée ici est de créer de belles et bonnes présen­ta­tions que l’on prend plai­sir à dérou­ler « tout seul » devant son écran. Et aussi miser sur l’ef­fet viral induit dans slide­share : les présen­ta­tions sont « embe­dable » (compre­nez que vous pouvez les inté­grer dans d’autres pages web) faci­le­ment. Un peu comme les vidéos Youtube que vous n’avez sûre­ment pas manqué de voir en-dehors de Youtube !

  • Info­gra­phies. Si une image vaut mille mots, une info­gra­phie vaut beau­coup d’images. Là encore, vous en avez sûre­ment déjà vu plein… Ne soyons pas radins, nous vous en propo­sons quelques milliards à consom­mer sans modé­ra­tion ici. Là encore, on attend de la vira­lité, mais aussi la capa­cité à faire passer des messages clairs et simples sur des sujets qui en géné­ral ne le sont pas !

  • Vidéos. Bon, là vous voyez tout de suite de quoi on parle 🙂 Et bien, en tant que produc­teur de conte­nus, la vidéo peut être un très bon moyen de vous démarquer… Il vous suffit, par exemple, de faire suivre un petit appa­reil vidéo HD avec vous pour inter­vie­wer vos contacts, par exemple (bis) sur le mode « 3 ques­tions à ». Si vous êtes dans une entre­prise où vous êtes plusieurs asso­ciés, commer­ciaux, ou personnes au contact d’ex­perts de votre secteur, vous avez une mine d’or sous les doigts !

  • Pinte­rest. Si vous avez cliqué sur le lien juste au-dessus, vous êtes passés par Pinte­rest 🙂 Il s’agit d’un service web permet­tant très faci­le­ment de faire des recueils d’images sur un thème précis. Vous vendez des fenêtres ? faites la sélec­tion des fenêtres les plus inno­vantes ! Vous bossez dans la sécu­rité en bâti­ment ? faites la compi­la­tion des « échecs » de chan­tiers. Vous vous adres­sez à des assis­tantes de direc­tion ? réunis­sez les meilleurs dessins qui se moquent des patrons ! Je suis sûr que pour n’im­porte lequel de vos secteurs la méca­nique fonc­tionne !

  • Cura­tion. Avec le point ci-dessus, nous avons déjà mis un doigt dans la cura­tion. Faire de la cura­tion, c’est reprendre des conte­nus qui existent ailleurs, assu­mer une certaine édito­ria­li­sa­tion dans la sélec­tion, et du coup, sans créer de contenu supplé­men­taire, faci­li­ter la lecture des conte­nus choi­sis par ceux qui vont vous lire. Pensez par exemple au Zapping de Canal+ : toutes les images existent déjà, mais c’est leur montage et leur sélec­tion qui racontent une nouvelle histoire. Cela peut être très utile aussi pour faire une veille de votre secteur et pour la parta­ger à vos pros­pects ou cibles de lecto­rat. Vous leur rendez service en leur prémâ­chant le boulot, et en échange ils vous accordent leur atten­tion.

  • News­let­ter. Je dois avouer que j’ai un petit faible pour celle forme-ci de contenu. Je ne parle pas de la news­let­ter « auto­ma­tique » qui reprend vos diffé­rents articles de la semaine ou du mois. Non, plutôt la news­let­ter que vous édito­ria­li­sez, que vous gérez vrai­ment comme un contenu à part entière. Le mail est un excellent moyen de faire une connexion « directe » avec vos lecteur, il y a là une certaine forme de conni­vence, de cercle plus restreint, presque d’in­ti­mité qui sied bien à certaines audiences, à certains sujets, à certaines façons de prendre la parole plus person­nel­le­ment. Certaines news­let­ters sont telle­ment bien rédi­gées qu’elles sont deve­nues de vraies réfé­rences dans leur secteur / indus­trie : on en compte plusieurs qui sont lues par plusieurs centaines de milliers de desti­na­taires ! Et autre avan­tage : on peut avoir beau­coup de metrics de tracking !

  • Groupe LinkedIn. Je n’aborde pas LinkedIn ici comme un réseau social, mais bien comme un format spéci­fique. Et c’est dans les groupes que cela se passe. L’idée est d’y faire vivre des discus­sions et d’of­frir un espace d’ex­pres­sion fonciè­re­ment « pro » à ceux que vous allez invi­ter.

  • Q&A. Ou Ques­tions/Réponses. Invi­ter vos lecteurs / votre réseau à poser des ques­tions, et éven­tuel­le­ment les amener aussi à répondre, permet sur certains sujets de créer des bases de connais­sances assez excep­tion­nelles. A tel point que des sites entiers se sont spécia­li­sés là-dessus, permet­tant à de nombreuses entre­prises ou person­na­li­tés (des entre­prises améri­caines ont même des sala­riés entiè­re­ment dédiés à la « réponse » aux ques­tions) de construire leur exper­ti­se… et leur légi­ti­mité. Nous vous recom­man­dons à ce sujet de jeter un oeil à Quora pour saisir toute la beauté de ce type de conte­nus.

  • Podcast. Du son, mets du son ! Il s’agit là de la version sans image des vidéos. Des inter­views par exemple, ou des expli­ca­tions d’un sujet à l’oral. Pas très courant, mais qui peut bien conve­nir si vous avez la fibre radio ! Et telle­ment peu utilisé compa­ra­ti­ve­ment aux autres que vous pouvez aisé­ment vous démarquer !

  • Ebooks. Lui aussi, nous l’ai­mons bien. En parler vrai­ment néces­si­te­rait une forma­tion entière, presque ! Pour faire court, un ebook, c’est un format long, plutôt mis en page agréa­ble­ment, sur un sujet précis. C’est un livre, en fait, mais sans papier (recon­duc­tion à la fron­tière omise). On vous conseille évidem­ment de jeter un oeil à celui-ci !
    Une version plus pro (et un peu datée aussi, on trouve) est le livre blanc.

  • Papier (is not dead). Hé oui. Il n’y a pas *que* les pixels dans la vie. Pour certaines occa­sions / cibles, faire un maga­zine papier, ou un vrai livre, est la meilleure voie vers le succès !

  • Diffi­cile d’être exhaus­tif ici. De nouvelles formes appa­raissent conti­nuel­le­ment, en se mixant, en évoluant, en appa­rais­sant suite à de nouvelles tech­no­lo­gies. Mais vous avez déjà de quoi faire ! A suivre donc !

A vous de jouer !

C’est un peu relâche aujourd’­hui, mais pas entiè­re­ment !

Exer­cices du jour — Le zoo des conte­nus
Durée moyenne : 10 petites minutes

❏ Reli­sez les points ci-dessus 🙂

❏ Choi­sis­sez 2 types de conte­nus « autres » que maga­zine web

❏ Ecri­vez 3–4 ligne sur chacun d’entre eux : dans les 12 mois qui viennent, qu’est-ce que vous pour­riez faire sur chacun de ces deux ? Pourquoi pensez-vous que votre audience appré­cie­rait ? Quels seraient les sujets abor­dés ?

❏ Remet­tez-vous au boulot sur vos articles – c’est impor­tant de prendre le pli – et les bonnes habi­tudes – dès le départ !

++ !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés