La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter).

Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Bravo, vous avez écrit vos premiers articles !

Lors de notre dernier rendez-vous, nous avions eu une mission intéressante pour vous : faire vos 50 premiers articles (en tout cas, écrire les premiers et trouver les sujets de tous les suivants).
Nous vous avons laissé quelques jours pour vous mettre en route, et vous devriez avoir déjà rédigé quelques uns d’entre eux (nous vous tapons virtuellement sur les doigts, sinon).

Les articles c’est bien, mais…

Nous ne ferions pas correctement notre job si nous nous arrêtions uniquement aux « articles »… car le contenu est bien plus diversifié que cela. En effet, il existe des dizaines de types de contenus différents, chacun ayant ses particularités, ses objectifs, sa propre mécanique, une viralité plus ou moins grande, et bien évidemment ses inconvénients. Et pour corser un peu la difficulté, chacun marche plus ou moins bien suivant votre ligne éditoriale et votre audience.

Quoi qu’il en soit, les connaître tous est intéressant pour vous permettre de « moduler » comme il faut votre contenu… mais bien évidemment il ne faut pas tous les utiliser obligatoirement !

Un véritable zoo !

S’il n’y a pas « que » des articles, quels sont les autres formes de contenus à votre disposition pour bâtir votre stratégie de Content Marketing et encore mieux remplir vos objectifs business et marketing.

Aujourd’hui, séance découverte donc et petite visite guidée de tous les formats qui s’offrent à vous (un peu pêle-mêle, sans ordre ni de préférence, ni d’impact, ni de facilité d’usage, ni alphabétique) :

  • Magazine en ligne. Ça, c’est ce que nous travaillons ensemble depuis le début. Des formats plutôt écrits (même si là on peut aller de la simple citation en 1 ligne à l’essai philosophique de 30 pages A4. Mais on reste dans l’écrit. Je ne vais pas vous parler plus de la mécanique ou des avantages, on en a déjà beaucoup parlé ensemble si vous en êtes arrivé déjà ici.

  • Slideshare. Pour ceux qui ne connaissent pas (courez lire ceci), Slideshare est une plateforme de partage de documents, principalement sous format « slides ». Un (bon) exemple ici. L’idée ici est de créer de belles et bonnes présentations que l’on prend plaisir à dérouler « tout seul » devant son écran. Et aussi miser sur l’effet viral induit dans slideshare : les présentations sont « embedable » (comprenez que vous pouvez les intégrer dans d’autres pages web) facilement. Un peu comme les vidéos Youtube que vous n’avez sûrement pas manqué de voir en-dehors de Youtube !

  • Infographies. Si une image vaut mille mots, une infographie vaut beaucoup d’images. Là encore, vous en avez sûrement déjà vu plein… Ne soyons pas radins, nous vous en proposons quelques milliards à consommer sans modération ici. Là encore, on attend de la viralité, mais aussi la capacité à faire passer des messages clairs et simples sur des sujets qui en général ne le sont pas !

  • Vidéos. Bon, là vous voyez tout de suite de quoi on parle :) Et bien, en tant que producteur de contenus, la vidéo peut être un très bon moyen de vous démarquer… Il vous suffit, par exemple, de faire suivre un petit appareil vidéo HD avec vous pour interviewer vos contacts, par exemple (bis) sur le mode « 3 questions à ». Si vous êtes dans une entreprise où vous êtes plusieurs associés, commerciaux, ou personnes au contact d’experts de votre secteur, vous avez une mine d’or sous les doigts !

  • Pinterest. Si vous avez cliqué sur le lien juste au-dessus, vous êtes passés par Pinterest :) Il s’agit d’un service web permettant très facilement de faire des recueils d’images sur un thème précis. Vous vendez des fenêtres ? faites la sélection des fenêtres les plus innovantes ! Vous bossez dans la sécurité en bâtiment ? faites la compilation des « échecs » de chantiers. Vous vous adressez à des assistantes de direction ? réunissez les meilleurs dessins qui se moquent des patrons ! Je suis sûr que pour n’importe lequel de vos secteurs la mécanique fonctionne !

  • Curation. Avec le point ci-dessus, nous avons déjà mis un doigt dans la curation. Faire de la curation, c’est reprendre des contenus qui existent ailleurs, assumer une certaine éditorialisation dans la sélection, et du coup, sans créer de contenu supplémentaire, faciliter la lecture des contenus choisis par ceux qui vont vous lire. Pensez par exemple au Zapping de Canal+ : toutes les images existent déjà, mais c’est leur montage et leur sélection qui racontent une nouvelle histoire. Cela peut être très utile aussi pour faire une veille de votre secteur et pour la partager à vos prospects ou cibles de lectorat. Vous leur rendez service en leur prémâchant le boulot, et en échange ils vous accordent leur attention.

  • Newsletter. Je dois avouer que j’ai un petit faible pour celle forme-ci de contenu. Je ne parle pas de la newsletter « automatique » qui reprend vos différents articles de la semaine ou du mois. Non, plutôt la newsletter que vous éditorialisez, que vous gérez vraiment comme un contenu à part entière. Le mail est un excellent moyen de faire une connexion « directe » avec vos lecteur, il y a là une certaine forme de connivence, de cercle plus restreint, presque d’intimité qui sied bien à certaines audiences, à certains sujets, à certaines façons de prendre la parole plus personnellement. Certaines newsletters sont tellement bien rédigées qu’elles sont devenues de vraies références dans leur secteur / industrie : on en compte plusieurs qui sont lues par plusieurs centaines de milliers de destinataires ! Et autre avantage : on peut avoir beaucoup de metrics de tracking !

  • Groupe LinkedIn. Je n’aborde pas LinkedIn ici comme un réseau social, mais bien comme un format spécifique. Et c’est dans les groupes que cela se passe. L’idée est d’y faire vivre des discussions et d’offrir un espace d’expression foncièrement « pro » à ceux que vous allez inviter.

  • Q&A. Ou Questions/Réponses. Inviter vos lecteurs / votre réseau à poser des questions, et éventuellement les amener aussi à répondre, permet sur certains sujets de créer des bases de connaissances assez exceptionnelles. A tel point que des sites entiers se sont spécialisés là-dessus, permettant à de nombreuses entreprises ou personnalités (des entreprises américaines ont même des salariés entièrement dédiés à la « réponse » aux questions) de construire leur expertise… et leur légitimité. Nous vous recommandons à ce sujet de jeter un oeil à Quora pour saisir toute la beauté de ce type de contenus.

  • Podcast. Du son, mets du son ! Il s’agit là de la version sans image des vidéos. Des interviews par exemple, ou des explications d’un sujet à l’oral. Pas très courant, mais qui peut bien convenir si vous avez la fibre radio ! Et tellement peu utilisé comparativement aux autres que vous pouvez aisément vous démarquer !

  • Ebooks. Lui aussi, nous l’aimons bien. En parler vraiment nécessiterait une formation entière, presque ! Pour faire court, un ebook, c’est un format long, plutôt mis en page agréablement, sur un sujet précis. C’est un livre, en fait, mais sans papier (reconduction à la frontière omise). On vous conseille évidemment de jeter un oeil à celui-ci !
    Une version plus pro (et un peu datée aussi, on trouve) est le livre blanc.

  • Papier (is not dead). Hé oui. Il n’y a pas *que* les pixels dans la vie. Pour certaines occasions / cibles, faire un magazine papier, ou un vrai livre, est la meilleure voie vers le succès !

  • Difficile d’être exhaustif ici. De nouvelles formes apparaissent continuellement, en se mixant, en évoluant, en apparaissant suite à de nouvelles technologies. Mais vous avez déjà de quoi faire ! A suivre donc !

A vous de jouer !

C’est un peu relâche aujourd’hui, mais pas entièrement !

Exercices du jour — Le zoo des contenus
Durée moyenne : 10 petites minutes

❏ Relisez les points ci-dessus :)

❏ Choisissez 2 types de contenus « autres » que magazine web

❏ Ecrivez 3-4 ligne sur chacun d’entre eux : dans les 12 mois qui viennent, qu’est-ce que vous pourriez faire sur chacun de ces deux ? Pourquoi pensez-vous que votre audience apprécierait ? Quels seraient les sujets abordés ?

❏ Remettez-vous au boulot sur vos articles – c’est important de prendre le pli – et les bonnes habitudes – dès le départ !

 

++ !