Forma­tion Invox #09

#09 - Raid : écrire mes 50 premiers articles...

La formation Invox au Content Marketing par Email est un programme complet pour vous permettre de comprendre les enjeux des contenus web pour votre entreprise et de pouvoir lancer, sans connaissances techniques ni expérience de rédaction vos premiers contenus (blog, newsletter). Si vous arrivez sur cette page par hasard, inscrivez-vous à cette formation en 6 semaines, par email sur le Content Marketing !

Mettons-nous à écrire un peu…

Oh ! Le titre agres­sif ! Vu le rythme de progres­sion des dernières semaines, on se serait atten­dus à “Mon premier article” ! Ils déraillent chez invox ?
50 articles ? Alors que l’on n’en a pas encore rédigé un seul ?

La quan­tité est le meilleur ami de la qualité (parfois)

Oui, je vous l’ac­corde, ça peut paraître beau­coup. Mais en réalité, nous savons ce que nous faisons, chez Invox : pour trou­ver l’ins­pi­ra­tion, il ne faut pas se mettre de limites ! Ainsi, il est bien plus effi­cace de cher­cher 50 sujets d’ar­ticles, plutôt que de s’achar­ner plusieurs heures à déci­der “quel serait le meilleur premier article à écrire”.

Et comme vous avez besoin de pouvoir tenir dans la durée, c’est bien de tout de suite vous faire un “stock” d’ar­ti­cles… Et puis, honnê­te­ment, nous n’avons pas encore rencon­tré de thème ou sujet de contenu qui ne se prêtait pas à au moins 50 articles !

Amor­cer la pompe

Si nous vous mettons dans cette démarche, c’est aussi parce qu’on ne se lance pas dans le contenu sans avoir déjà pas mal de conte­nus. Tout comme pour le lance­ment d’un maga­zine, le numéro “zéro” – celui qui montre à quoi ressem­blera le “vrai” maga­zine – est déjà bien rempli. Quoi de plus frus­trant que de débarquer sur quelque chose de vide, ou simple­ment rempli de promesses du genre “bonjour tout le monde, on va écrire plein de jolis trucs, merci de reve­nir bien­tôt” ?

C’est l’ef­fet “boite de nuit” qui joue à plein ici : parce qu’on trouve, à sa première visite, déjà beau­coup de choses inté­res­santes on aura envie de reve­nir. Personne ne revient une seconde fois dans une boite de nuit si celle-ci était vide à sa première visite ! (Excep­tion faite des agora­phobes et de ceux qui ne se seraient pas souve­nus que la boite était vide, c’est un autre problème).

Quelques petites tech­niques de produc­tion

Bon, ok, admet­tons que vous soyez convaincu(e), et volon­taire pour rédi­ger la liste de vos 50 premiers articles. Il va falloir le faire main­te­nant ! Comment ? Voilà quelques idées qui devraient rapi­de­ment vous permettre de faire péter les scores :

  • Déjà, vous devriez natu­rel­le­ment avoir au moins quelques idées de sujets, sinon vous n’au­riez pas choisi de vous posi­tion­ner sur ce mail et de déjà lire les 9 mails et leçons précé­dents celle-ci !

  • Ne pas éluder les sujets “pour débu­tants” : quelques défi­ni­tions, les clés pour comprendre le thème en mode B-A-BA, un rappel histo­rique, un focus sur les 2–3 tendances du moment : voilà encore quelques articles poten­tiels.

  • Des inter­views : il y a sûre­ment 5 personnes dont l’avis peut comp­ter dans votre secteur d’ac­ti­vité ! Listez leur nom, voilà 5 articles de plus !

  • Erreurs et grands conseils sur votre sujet : vous avez sûre­ment plein de choses à racon­ter sur ce qui vous est arrivé, ce que vous avez réussi ou planté.

  • Votre veille : si vous avez bien suivi les étapes précé­dentes, vous devriez avoir pas mal de choses qui remontent dans votre flux RSS… soit autant de sujets à traduire, adap­ter, éclai­rer diffé­rem­ment et en tout cas une source d’ins­pi­ra­tion quasi sans limite – et voilà les comp­teurs qui s’af­fo­lent…

  • L’actu / l’agenda du moment : vous pouvez aussi trai­ter à chaud certaines infos, en leur donnant votre éclai­rage en lien avec votre ligne édito­riale. Au moins quelques articles de plus !

  • “Comment…” : vous avez un savoir-faire dans votre domaine, racon­tez comment vous travaillez et quels sont vos petits secrets de fabri­ca­tion (par exemple “comment mettre en place une news­let­ter de forma­tion en 6 semaines”) – au moins 3–4 articles de plus

  • Les ques­tions que vous posent vos clients : voilà là encore un source intar­ris­sable. C’est comme à l’école : si une personne vous pose la ques­tion, des centaines d’autres se la posent aussi sans oser deman­der !

  • Les débats et ques­tions qui dérangent : ah !! un bon sujet portant à discus­sion ! Tout thème en a quelques un, plus ou moins polé­miques… faites preuve d’iro­nie pour provoquer les réac­tions ! D’ailleurs, les réac­tions devraient vous donner de nouveaux sujets d’ar­ticles 🙂

  • Faites des séries : un sujet commence à être long ? Coupez-le en plusieurs !

  • Reve­nez sur les caté­go­ries que vous avez pensées : là encore une bonne source d’ins­pi­ra­tion.

Il y a encore bien d’autres possi­bi­li­tés pour vous donner des idées, mais vous verrez qu’une fois les 5 ou 6 premiers marqués sur votre feuille, ça vient tout seul. Et si vous faites cela régu­liè­re­ment, vous devien­drez de vraies machines à produire des sujets en mode mitraillette !

Ok, 50 articles donc.
Chouette.

Let’s go.

A vous de jouer !

Une feuille de papier ou un doc .txt, et c’est parti !

Exer­cices du jour — Caté­go­ries, types d’ar­ticles, marron­niers…
Durée moyenne : prévoir une heure et demi

❏ Ouvrir un doc excel (ou une feuille de papier)

❏ La numé­ro­ter de 1 à 50

❏ Ne pas lever la tête avant d’avoir marqué 60 sujets d’ar­ticles

❏ Oui, vous suivez bien, on ne vous en a pas demandé 60 mais 50 !

❏ Vous devriez déjà être au travail !

❏ Une fois que c’est fait, prévoir DEMAIN 1 heure pour rédi­ger le premier

❏ Prévoyez aussi une moyenne de 3 à 4 heures par semaine dans les prochaines semaines pour « dépi­ler » votre liste de 50 articles

❏ Pour choi­sir le premier (rédui­sons l’in­cer­ti­tude), deman­dez à quelqu’un autour de vous de vous donner un nombre compris entre 1 et 50 : c’est parti !

Bon brains­tor­ming !

Copyright 2017 Invox. Tous droits réservés